Trucs & Astuces

Analyses et optimisations peu couteuses pour augmenter la rentabilite de votre site internet

Cette fois, c’est décidé, vous souhaitez vous lancer. Assez de voir la couleur rose sur votre menu de navigation, assez d’avoir une fiche produit sur laquelle le bouton d’ajout au panier est en dessous de la ligne de flottaison. Cette fois-ci, c’est sûr, vous voulez améliorer votre site internet.

Et si avant de changer quoi que ce soit on analysait l’existant ? En effet, le web a cette puissance que le commerce traditionnel n’a que peu: tout est mesurable !

Avec un outil de webanalytics tel que Google Analytics ou encore Xiti, il est maintenant possible de savoir combien d’internautes se trouvent actuellement sur votre site, sur quelles pages ils sont et ce qu’ils y font.

Je caricature un peu mais c’est vraiment cela la puissance du web: tout est mesurable, tout peut être analysé.

 

Pour faciliter votre analyse, il est important de définir quelques notions indispensables:

- Il existe une différence entre visites et visiteurs uniques. En effet, un visiteur unique peut réaliser plusieurs visites.

Cela se traduit dans les faits par l’identification de l’IP par le logiciel de webanalytics, qui associe plusieurs visites à une IP, donc à un visiteur unique.

L’indicateur des visiteurs uniques est principalement utilisé par les Régies publicitaires pour vendre des espaces.

Les visites servent principalement à mesurer les performances d’un site internet

- Le taux de rebond d’une page correspond à la proportion d’internautes qui quittent le site en ayant vu une seule page (l’internaute n’était pas sur votre site)

Ainsi, si votre page d’accueil a un taux de rebonds de 30%, cela signifie que 30 pour cent des internautes qui arrivent sur votre site directement sur votre page d’accueil, repartent aussitôt.

Ce taux doit donc être le plus faible possible.

- Le taux de sortie d’une page correspond à la proportion d’internautes qui, en surfant sur le site, le quittent en arrivant sur la page donnée. (L’internaute était déjà sur votre site)

Ainsi, ce taux doit également être le plus bas possible.

Renseignez votre adresse e-mail pour recevoir mes prochains conseils

Par exemple, si votre panier a un taux de sortie de 22%, cela signifie que 22 internautes sur 100 qui naviguaient sur votre site ont quitté le site en arrivant sur cette page.

- Le taux de transformation est l’indicateur clé pour un site de e-commerce. En effet, il mesure l’efficacité d’un site internet grâce au ratio suivant : nombre de commandes / nombre de visites.

Dans certains domaines tels que le high-tech, où les paniers moyens sont très élevés, il peut se calculer sur les visiteurs uniques, car il faut souvent plusieurs visites à un internaute avant de finaliser son achat.

Ainsi, plus ce taux est élevé, plus le site est jugé efficace.

Pour information, le taux de transformation moyen d’un site de e-commerce généraliste se situe aux alentours de 2%, ce qui signifie que seulement 2 internautes sur cent qui arrivent sur un site internet concluent leur visite par un achat (ce qui me fait dire que lorsqu’on connait ce taux, on se dit que l’acquisition c’est bien, mais la fidélisation… c’est mieux !!)

Alors avant de lancer votre chantier de refonte de votre site web, prenez une journée à naviguer dans votre outil de webanalytics, décortiquez votre site à l’aide des principaux indicateurs que je vous ai listés plus haut.

Par exemple, intéressez-vous à vos principales pages d’entrée (pages par lesquelles le plus d’internautes arrivent sur votre site) en analysant le taux de rebonds de ces pages: est-il supérieur ou inférieur à la moyenne de votre site ?

En effet, si ces pages sont vos principales portes d’entrées, c’est que vous avez investi du temps et de l’argent pour que les internautes arrivent sur votre site par ces pages.

En cas de taux de rebonds trop élevé, cela signifie que tout ce travail d’acquisition que vous avez fait en amont n’a servi à rien……….

Du coup, cela ne fera aucun doute, lors de la refonte de votre site internet, ces pages devront être particulièrement choyées afin de conserver toujours plus d’internautes sur votre site.

Dans un second temps, analysez vos principales pages de sortie. En effet, prenez par exemple 30 jours coulant et comptabilisez le nombre d’internautes qui ont quitté votre site par les 5 premières pages en nombre de sorties (hors page de confirmation de commande).

Imaginez maintenant un peu le business incrémental que cela aurait pu vous apporter si vous aviez pu en conserver ne serait-ce que 10% ?

C’est tout le but de la webanalytics: analyser les points d’améliorations d’un site pour en améliorer l’efficacité.

Donc avant de tout changer et de redessiner votre site, prenez le temps suffisant pour lister les pages de votre site qui devront concentrer votre attention.

Votre avis m’intéresse:

Et vous, quels sont les indicateurs principaux que vous suivez à travers vos outils de webanalytics ?

Analyses et optimisations peu couteuses pour augmenter la rentabilite de votre site internet
Moyenne de 4.1 pour 16 votes

A propos de l'auteur

Sébastien BLERIOT

De retour d'une (folle) année d'expatriation au Canada, j'accompagne désormais l'organisme de formation ELEGIA dans sa stratégie digitale.
Evoluant en e-commerce depuis plus de 7 ans maintenant, j'ai profité de mes différentes expériences chez Rueducommerce et Next Interactive (BFM TV, RMC, 01net) pour développer mon expertise de la vente en ligne.
J'accompagne régulièrement des e-commerçants dans l'optimisation de leur stratégie e-commerce.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.