Astuces SEO

Exemple concret d’un bon coup d’anticipation SEO

astuce SEO

En effet, il y a quelques semaines, je vous avais fait part d’un beau coup SEO réalisé par des sites qui surfent sur les sujets les plus recherchés dans les moteurs de recherche. Je vous avais également présenté une bonne pratique provenant du géant du web Air BNB.

Aujourd’hui, je voudrais illustrer une nouvelle fois l’importance d’anticiper votre stratégie éditoriale et même votre arborescence web en fonction des évolutions futurs des recherches des internautes.

Pour ce faire, je vais vous faire un retour d’expérience sur un beau coup SEO que je suis en train de mettre en place pour le compte de mon entreprise. Il vous donnera peut-être quelques idées pour votre propre site.

Le CSE & CSSCT, exemple concret

Ces deux mots ne vous disent peut être rien et pourtant, c’est une révolution qui va toucher d’ici quelques semaines le mondes des IRP, les institutions représentatives du personnel.

En effet, les ordonnances Macron prévoient de remplacer les instances actuellement en place au sein des entreprises (Comité d’Entreprise, CHSCT, Délégués du personnel…) par une instance appelée Comité Social et Economique. Au sein de ce comité, le CHSCT sera remplacé par une nouvelle instance, le CSSCT.

Quel rapport avec le SEO ?

En SEO, qui dit changement/évolution, dit opportunités ! En effet, lorsque que de nombreux acteurs sont déjà positionnés de longue date sur les mots-clés « Formation CHSCT » ou « Formation CE », aucun acteur (ou presque) ne s’est déjà positionné sur les mots-clés relatifs à ces deux nouvelles instances « formation CSE » & « Formation CSSCT ».

Si vous connaissez un peu le sujet, vous me direz : « C’est normal ! Comme les décrets des ordonnances ne sont pas tous publiés, aucun organisme de formation ne peut décemment proposer des formations adaptées : tous les changements et impacts ne sont pas encore connus ».

Oui, sauf qu’en SEO, il est possible de se positionner sans forcément avoir une offre adaptée : le tout est d’occuper les places et d’avoir une stratégie marketing pour engager les potentiels internautes qui arriveraient sur ces pages vides.

Et concrètement ?

Concrètement, pour me positionner sur ces mots-clés (qui auront à l’avenir de nombreuses recherches) voici mon plan d’action :

  1. j’ai fait créer ces les deux pages catégories que j’évoquais plus haut. Comme je l’expliquais, je n’ai aucun produit adapté et la page est donc vide de produit.
  2. Chaque page a bénéficié d’un texte dédié au SEO. Chaque édito commençait par une phrase du type : « ELEGIA vous proposera d’ici peu toute une gamme de formations adaptées » pour prévenir les internautes.
  3. Pour conserver les internautes qui arriveraient sur ces pages et les amener à s’intéresser à d’autres produits, j’ai paramétré une lightbox pour mettre en avant un produit connexe à ceux que les internautes recherchaient : une conférence sur l’impact des ordonnances Macron.
  4. Une fois les pages en ligne et le dispositif marketing en place, j’ai utilisé la Search Console pour faire indexer plus rapidement les pages en question dans les résultats de Google.
  5. Pour éviter que les internautes qui se baladent sur mon site tombent sur ces pages en construction, j’ai un outil d’optimisation de site tel que Beampulse pour masquer l’affichage de ces deux pages dans l’arborescence du site.
  6. Enfin, je suis allé dans la section « actualités » de mon site et ai fait de nombreux liens depuis les articles qui traitent des changements en question pour faire des liens internes  vers ces deux pages.

Ok, tout ce travail, mais pour quels résultats ?

  • Je vais me positionner avant mes concurrents sur les deux expressions qui seront très tapées à l’avenir : « formation CSE » et « Formation CSSCT ».
  • Avantage du 1er entrant oblige, comme je suis parmi les premiers à me positionner, je vais avoir un taux de clics très important.
  • Grâce à ma lightbox et à la mise en avant d’un produit similaire, je vais réduire le taux de rebonds de ces pages pour éviter d’envoyer un mauvais signal à Google
  • J’ai déjà commencé à récupérer les liens internes depuis des contenus ultra thématiques ce qui favorisera mon positionnement.

ET bien entendu, TADAMMMMM !!! (ben oui, sinon je vous en parlerais pas hein ! Pas fou le mec !)

bon-coup-seo-cse

Comme vous pouvez le voir, seulement un des concurrents de mon entreprise est déjà positionné sur le mot-clé « formation CSE ».

Comme vous pouvez le voir, la balise meta description n’est pas correctement renseignée. En effet, j’annonce dès les résultats de Google que je n’ai pas de formation actuellement. Il est nécessaire de la changer au plus vite pour que le stratagème fonctionne.

bon-coup-seo-cssct

Autre exemple concernant le CSSCT: je suis deuxième sur le mot-clé générique et 3ème sur le mot-clé « formation CSSCT ». Sachant que, comme vous pouvez le voir, aucun de mes concurrents n’est présent.

Comme vous pouvez le voir, le mot est encore tellement récent que même Google n’a pas encore pris en compte ce mot-clé. Et l’avantage, c’est que ce mot-clé est voué à remplacer le mot-clé proposé (à savoir CHSCT).

Et pourquoi vais-je rester bien placé ?

Et comme vous le savez sûrement en SEO, un résultat avec un fort taux de clics, un taux de rebond faible, des liens de maillage interne et externe (par du guest blogging par exemple)… Il s’agit ici de tous les ingrédients pour que mes deux nouvelles pages conservent une longueur d’avance sur ses concurrents, vous ne trouvez pas ?

Si tel est le cas, il m’aura fallu quelques secondes pour identifier les opportunités liées à ces futurs changements et quelques dizaines de minutes de travail pour réaliser un bon coup SEO.

Et vous, quel sera votre prochain bon coup SEO ?

Exemple concret d’un bon coup d’anticipation SEO
Moyenne de 5 pour 1 vote

A propos de l'auteur

Sébastien BLERIOT

Evoluant en e-commerce depuis plus de 7 ans maintenant, j'ai profité de mes différentes expériences chez Rueducommerce et Next Interactive (BFM TV, RMC, 01net) et ELEGIA Formation pour développer mon expertise de la vente en ligne en B to C et B to B.
J'accompagne régulièrement des e-commerçants dans l'optimisation de leur stratégie e-commerce.

Laisser un commentaire

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.