L'info de la semaine

Tous les chiffres clés du e-commerce en France en 2015

shopping-cart-728407_640

Il y un mois maintenant, la FEVAD (Fédération du e-commerce et de la vente à distance) a publié, comme chaque année, les chiffres clés du e-commerce en France. Cette étude, toujours publiée sous forme d’infographie livre l’évolution du marché du e-commerce en France.

Chaque année, ce rapport sur l’état du e-commerce français, propose de nouvelles informations intéressantes (au-delà des simples informations sur le chiffre d’affaires du e-commerce ou encore le nombre de sites e-commerce actifs). Cette année, j’ai trouvé que la FEVAD avait insisté sur l’évolution de la consommation collaborative.

Je vous propose aujourd’hui de vous livrer et de vous commenter les chiffres clés du e-commerce en France pour l’année 2014 et ce qui nous attend pour 2015.

 

Le chiffre d’affaires du e-commerce 2014 en France en hausse de 11%

En 2014, le chiffre d’affaires du e-commerce en France a atteint 56,8 milliards. Le e-commerce représente maintenant 6% du commerce retail (en prenant en compte l’alimentaire). Le panier moyen en e-commerce continue de baisser lentement et atteint maintenant 81,2€.

chiffre d'affaires du e-commerce 2014 (marché: France)

chiffre d’affaires du e-commerce 2014 (marché: France)

A noter que le chiffre d’affaires du e-commerce français devrait continuer de croitre en 2015. La FEVAD anticipe un chiffre d’affaires du e-commerce en 2015 de l’ordre de 62,5 milliards d’euros, soit une nouvelle hausse à deux chiffres (+10%).

Autre élément intéressant, il apparaît désormais que 62% des français ont réalisé un achat en ligne en 2014 selon l’eurostat. Cette statistique démontre que la croissance du marché du e-commerce en France ne risque pas de s’arrêter, le réservoir d’acheteurs continuant d’augmenter.

panier-moyen-marche-ecommerce-france-2014-2015

 

Le chiffre d’affaires du m-commerce s’envole de 54%

En 2014, le chiffre d’affaires généré depuis les devices mobiles (smartphones & tablettes) a progressé de 54% pour atteindre les 4 milliards d’euros.

Evolution du chiffre d'affaires du e-commerce et du m-commerce entre 2012 et 2015 (estimation)

Evolution du chiffre d’affaires du e-commerce et du m-commerce entre 2012 et 2015 (estimation)

Pour 2015, la FEVAD s’attend à une croissance de +60%. Le m-commerce représenterait alors 6 milliards d’euros de chiffre d’affaires, soit 10% du chiffre d’affaires du commerce généré sur internet.

Autre élément intéressant qui démontre tout le potentiel de croissance qu’il reste au m-commerce: en 2014, seulement 6 millions de français ont fait un achat depuis un device mobile, soit un peu moins de 10% de la population (contre 34 millions de français – seulement ? – sur un ordinateur).

 

Le nombre de sites mobiles/applications reste cependant limité

Je suis par contre assez surpris par la statistique relative au pourcentage de sites mobiles proposés par les acteurs de la vente en ligne.

En effet, selon l’INSEE, seulement 24% des sites e-commerce actuellement en ligne disposent d’une version mobile et/ou d’une application mobile permettant aux mobinautes d’acheter depuis un device mobile.

Ce chiffre est encore bien insuffisant au vu du nombre toujours plus croissant de mobinautes.

 

Le marché du e-commerce, un secteur qui embauche

Nous l’avons vu, le chiffre d’affaires du e-commerce en France continue de grimper. Qui dit croissance, dit emploi ! Nous sommes maintenant 112 000 à travailler dans l’optique d’augmenter les ventes de nos sites respectifs.

evolution-marche-e-commerce-2014-emploi

La bonne nouvelle, c’est que 48% des sites e-commerce existants ont prévu d’augmenté leurs effectifs courant de l’année 2015. Profitez-en !

 

Les sites de e-commerce, pas tous à la même enseigne

Intéressons nous maintenant aux sites e-commerce. Nous verrons dans un premier temps que le nombre de sites actifs continue de croître plus vite que la croissance du marché du e-commerce.

Puis, nous verrons que malgré le nombre important de sites actifs, peu sont en mesure de dégager le chiffre d’affaires suffisant pour en vivre correctement.

 

Le nombre de sites e-commerce actifs continue d’augmenter

Si le chiffre d’affaires du e-commerce français à continuer de s’envoler dans le courant de l’année 2014, le nombre de sites e-commerce actifs a lui aussi continuer de croître. En effet, fin 2014, la FEVAD dénombrait alors plus de 164 000 sites e-commere, soit une hausse de 14%.

evolution-nombre-sites-ecommerce-chiffre-clé-marché

 

Un secteur très hétérogène

C’est peut être ce passage que devraient lire toutes les personnes qui souhaitent se lancer dans l’aventure du e-commerce. Le e-commerce n’est plus un el-dorado !

Selon la FEVAD, seulement 6000 sites génèrent 89% du chiffre d’affaires du marché du e-commerce français, soit seulement 3,8% des sites.

Faire du e-commerce, cela ne s’improvise plus et il est nécessaire d’avoir une véritable stratégie et de véritables produits pour se lancer et arriver à en vivre.

 

Les chiffres clés du e-commerce en France en 2014

Au sein de son rapport, la FEVAD s’intéresse également à plusieurs autres chiffres clés du e-commerce français en 2014 et effectue des projections pour 2015. Je vous invite donc à cliquer sur le lien ci-dessous pour accéder à l’étude complète de la FEVAD sur l’état du marché du e-commerce hexagonal.

Lire l’étude de la FEVAD sur le e-commerce français

 

A propos de l'auteur

Sébastien BLERIOT

De retour d'une (folle) année d'expatriation au Canada, j'accompagne désormais l'organisme de formation ELEGIA dans sa stratégie digitale.
Evoluant en e-commerce depuis plus de 7 ans maintenant, j'ai profité de mes différentes expériences chez Rueducommerce et Next Interactive (BFM TV, RMC, 01net) pour développer mon expertise de la vente en ligne.
J'accompagne régulièrement des e-commerçants dans l'optimisation de leur stratégie e-commerce.

2 commentaires

  • Ce sont les gros sites web qui sont au top et qui font beaucoup de chiffres, c’est vrai que pour un site web plus particulier de moins notoriété cela sera difficile de faire autant de CA que Amazon, Ebay etc.
    Mais j’aurais tendance à dire que cela dépend de la niche du site web et ce que l’on vend à prix intéressant.

Laisser un commentaire