Trucs & Astuces

Créer du contenu, c’est bien ! Maximiser sa visibilité, c’est mieux !

comment-maximiser-visibilite-contenu

Depuis que je découvre le secteur de la formation profession professionnelle,  je me rends compte que la plupart des acteurs de ce marché ont compris, ou commencent à comprendre l’importance de créer du contenu pour exister sur internet.

Cependant, s’il y a bien une chose qui me marque, c’est l’incapacité des différents acteurs à maximiser la visibilité de ce contenu, souvent produit à grands frais.

Ce constat m’a donné envie de faire un focus sur la manière dont, pour ma part, je vois et essaye de maximiser la visibilité d’un contenu que j’ai créé. Vous verrez que ma réflexion et ma stratégie sont surtout pensées dans une optique B to B (de par mon blog et mon poste actuel). Mais elle peut être déclinée et améliorée pour une stratégie B to C. Mais là, ça sera à vous de jouer !

Comment maximiser la visibilité d’un contenu ?

Un contenu = plusieurs objectifs

Créer du contenu parce qu’il faut en créer, ce n’est pas la solution ! Et vous seriez surpris du nombre d’entreprise pour laquelle c’est encore le cas… C’est d’ailleurs le principal reproche que je pourrais faire aux sites d’actualités qui reprennent une dépêche AFP et la publie avec une ou deux lignes de commentaires. #Erreur !

Dans l’idéal, à chaque fois que vous êtes amené à créer un contenu, il est nécessaire de définir les différents objectifs que celui-ci pourra vous aider à remplir.

Oui ! Vous avez bien lu: j’ai parlé des « différentS objectifS ». Selon moi, un contenu ne doit pas seulement vous servir à faire du SEO, à améliorer votre notoriété, à générer des ventes ou des leads qualifiés: il doit répondre à l’ensemble de ces objectifs en même temps.

Décliner un contenu sous plusieurs supports

Pour qu’un contenu puisse répondre à plusieurs objectifs, il est nécessaire d’en démultiplier les supports/formats.

Par exemple, un contenu texte doit pouvoir être résumé sous la forme d’une image/infographie résumant les informations essentielles de celui-ci; mais également sous la forme d’une vidéo reprenant voir complétant ce qui a été énoncé dans l’article textuel.

De plus, si vous avez choisi un thème qui peut amener à la création de plusieurs contenus, il peut être intéressant d’utiliser cette récurrence pour déployer de nouveaux formats.

Vous n’avez pas compris la dernière phrase ? Pas de souci, je vous l’explique par un exemple concret: sur ce blog, par exemple, j’ai traité à de nombreuses reprises des techniques pour améliorer le référencement naturel d’un site Prestashop. Ces articles, je les ai regroupé dans un livre blanc que je propose en téléchargement gratuit – contre de coordonnées bien entendu !

Pour créer ce livre blanc, j’ai repris l’ensemble des articles rédigés, les ai un peu retravaillé, plus sur la forme que sur le fond, et.. TADA ! Un nouveau contenu créé !

J’avoue que si je faisais les choses (réellement) correctement – les cordonniers sont toujours les plus mal chaussés – j’aurais repris l’ensemble de ces articles pour en faire une infographie détaillant les différentes étapes à réaliser ou sous la forme d’une checklist illustrée.

Mais… Pourquoi décliner un contenu sous plusieurs supports ?

Décliner un contenu sur plusieurs supports permet de multiplier les opportunités répondant aux objectifs que vous vous serez fixés:

  1. L’article texte, s’il est bien travaillé en SEO, pourra se positionner sur le mot-clé souhaité ainsi que ses déclinaisons. Il vous apportera donc normalement du trafic régulièrement.
  2. L’infographie/image d’illustration, pourra se positionner dans Google Image et pourra donc être génératrice de trafic pour votre site. Mais sa véritable force sera la notoriété et les liens externes qu’elle pourra vous apporter: si votre infographie est bien conçue et que vous prenez le temps de la partager avec les différents blogs/sites de votre thématique, ils la reprendront en vous citant (avec un lien).
  3. Le livre blanc vous permettra de récupérer des contacts très ciblés que vous pourrez relancer commercialement par la suite.
  4. Les vidéos pourront être hébergées sur Youtube et/ou Dailymotion et participeront à l’amélioration de votre notoriété tout en récupérant des liens externes (à noter que sur Dailymotion, les liens sont en do-follow jusqu’à présent ^^). Vous pourrez également les proposer aux différents blogs/sites thématiques pour qu’ils la repostent sur leur propre site

Mais… Pourquoi un blog ou un site reprendrait mon contenu ?

Croyez-en la parole du blogueur que je suis depuis plusieurs années maintenant, si un site/blog reçoit un contenu de qualité (et j’insiste sur le mot « qualité »), non promotionnel (ou très peu) dans un format impactant (tel qu’une infographie ou un livre blanc) et qu’il peut l’utiliser pour en faire un article/brève en y ajoutant quelques commentaires, IL LE FERA !

Créer du contenu, lorsqu’on est blogueur, ça prend du temps et on manque parfois d’inspiration. Alors si un contenu de qualité nous arrive tout cru dans notre boîte mail, croyez moi qu’on hésite peu avant de le réutiliser (en citant la source et en faisant un lien vers la page d’accueil de celle-ci).

Accentuer la visibilité des contenus attrayants

La dernière étape pour optimiser la visibilité de non plus CE mais CES contenus sera d’investir du temps (et parfois un peu d’argent) pour les promouvoir. Quitte à les avoir créer (en passant du temps et/ou en investissant de l’argent pour faire appel à des spécialistes), autant maximiser leur visibilité !

  1. L’article texte, de son côté, pourra être poussé sur les différents réseaux sociaux en attendant qu’il remonte dans les résultats de notre cher ami Google.
  2. Pour promouvoir l’infographie, il vous faudra forcément prendre le temps de contacter un à un l’ensemble des sites/influenceurs et/ou d’investir dans les réseaux sociaux dédiés (par exemple, dans le monde de la formation professionnelle, Linkedin et Viadeo sont des leviers monstrueux pour promouvoir du contenu à une cible donnée). Cela vous permettra de gagner en notoriété, en crédibilité et surtout de récupérer de précieux liens vers votre site (bien que les ancres soient pas réellement intéressantes).
  3. Le livre blanc pourra être proposé sur les sites spécialisés mais devra surtout être poussé via de la publicité vers les réseaux sociaux adaptés
  4. Les vidéos pourront être proposés aux influenceurs et/ou poussées sur les réseaux sociaux adaptés (accompagnés de sous-titres pour ceux qui n’ont pas le son)

Dernière idée pour promouvoir un contenu: le gamifier ! Les Hommes (avec un grand H) adorent jouer et se confronter à eux-même. Ainsi, pour promouvoir un livre blanc ou un ensemble de contenus sur un même thème, vous pouvez créer un jeu. Par exemple, pour mon livre blanc, j’aurais pu créer un quizz: « Prestashop et SEO: êtes vous à jour ? »

Cela vous permettra d’attirer les internautes par une approche différente, vous ferez la promotion de vos contenus (par exemple en les invitant à aller lire les articles traitant des questions pour lesquelles ils ont mal répondu) et vous pourrez récupérer des contacts à relancer.

 

Votre avis m’intéresse:

Et vous ? Quel format de contenu privilégiez-vous dans votre stratégie d’Inbound Marketing ?

Quels leviers activez-vous ?

A propos de l'auteur

Sébastien BLERIOT

De retour d'une (folle) année d'expatriation au Canada, j'accompagne désormais l'organisme de formation ELEGIA dans sa stratégie digitale.
Evoluant en e-commerce depuis plus de 7 ans maintenant, j'ai profité de mes différentes expériences chez Rueducommerce et Next Interactive (BFM TV, RMC, 01net) pour développer mon expertise de la vente en ligne.
J'accompagne régulièrement des e-commerçants dans l'optimisation de leur stratégie e-commerce.

2 commentaires

  • Très bon contenu dont le message est on ne peut plus clair et important !

    J’ajouterais que le contenu ne doit pas avoir que comme objectifS de se positionner, amener du trafic ou encore récupérer des emails. Le principal concerné par ton contenu c’est le lecteur. Selon moi, l’objectif principal d’un contenu, peu importe le format, c’est de répondre à UN besoin de ton lecteur.

    Ensuite, décliner son message sous plusieurs formats permet de toucher potentiellement une plus grande audience. Tu pourras en plus les toucher de façon différente : il y en a qui préfèreront lire, d’autre écouter (podcast), d’autre voir, etc…

    Penser stratégie d’acquisition c’est bien, penser à donner de la valeur à sa cible c’est encore mieux :D

Laisser un commentaire