Sponsorisé

#Humeur: les crashs du premier jour des soldes

Ca y est, les Soldes d’été ont débuté ce mercredi (d’ailleurs, j’en profite pour vous rappeler que l’on dit UN solde !! Ce mot est masculin).

Et comme chaque début de Soldes , plusieurs sites e-commerce se sont retrouvés submergés par les internautes ce qui a entraîné ce qu’on appelle dans le jargon plusieurs « crashs de sites ».

Et comme chaque journée de lancement des Soldes, les internautes se sont amusés à commenter leurs différentes expériences sur des réseaux sociaux tels que Twitter. Partagés entre simples constats, énervements et amusements, les internautes s’en sont donnés à coeur joie !

 

Un internaute qui s’amuse des crashs de sites

 

Un internaute qui s’énerve de la surcharge des serveurs du site Steam

 Amateurs de Tweets, lisez également mon TOP tweets du salon du e-commerce

 

Une montee en charge de serveurs qui s’anticipe !

Mais comment les sites e-commerce peuvent-ils encore subir de telles surcharges de serveurs alors que de nombreuses solutions existent pour y remédier ?

J’avoue que je reste perplexe… Je ne comprends pas pourquoi les sites n’anticipent pas cette montée en charge en souscrivant à des solutions temporaires pour les soutenir ?

De nombreuses solutions existent. J’ai d’ailleurs lu un article sur le site ITespresso.fr qui donne 6 conseils aux e-commerçants pour solutionner ce problème ponctuel.

Pour les petits e-commerçants, qui ne sont pas non plus à l’abris de ce type de déboires, sachez que votre hébergeur habituel peut vous proposer d’augmenter ponctuellement la charge de vos serveurs pour vous permettre de répondre à ce type de problème, comme sur ce site par exemple.

D’autant qu’un crash de site peut coûter cher… TRES cher !

 

Un crash qui coute cher aux e-commercants !

L’autre élément qui me fait me révolter contre le manque d’anticipation des sites e-commerce vis-à-vis du premier jour des Soldes, c’est la perte qu’un crash peut entraîner pour un site e-commerce.

Un internaute frustré, c’est mauvais pour l’image

La première raison est le fait qu’il n’y a pas plus frustrant pour un internaute qui arrive sur un site e-commerce sur lequel et qui trouve cela:

website-crash-error

 

A votre avis, que fait l’internaute dans ce cas ? Il quitte le site et va à la concurrence.

Et surtout, quelle image gardera-t-il de votre site ? Je ne suis pas sûr que vous aimeriez le savoir 😉

En tout cas, il est sûr que votre image n’en sera qu’abîmée alors que vous investissez massivement pour que votre site soit reconnue sur la toile.

 

La journée qui fait du bien à votre chiffre d’affaires

Selon une étude de Bon-de-reduction.com (voir l’infographie ci-dessous) qui s’est intéressé aux derniers (et non dernières) Soldes d’hiver, 62% des français ont un budget consacré au soldes supérieur à 100€.

Par ailleurs, 45% des français qui vont faire les Soldes les feront sur internet.

Je me rappelle d’ailleurs (même si je ne sais plus où j’ai pu lire cette information – si quelqu’un sait, je suis preneur de la source) que la première semaine des Soldes représentait l’équivalent en chiffre d’affaires des 4 autres semaines de Soldes cumulées !!

C’est donc bien sur la première semaine qu’il ne faut pas se louper – et surtout, le premier jour à cause d’un crash de site !

 

 Tout cela pour dire quoi ?

Oui les Soldes, cela se prépare ! Et pas seulement en remontant le prix de certains produits un mois avant le début des Soldes pour feindre une pseudo bonne affaire (pratiques plus répandue qu’on ne croit ^^) et vendre plus !

Et oui, des solutions existent pour aider les sites e-commerce à supporter l’afflux d’internautes et profiter pleinement d’une journée complète de chiffre d’affaires (qui peut représenter pour certains sites une semaine entière de chiffre d’affaires d’une semaine normale).

Alors,  prenez des notes sur les problèmes que vous aurez rencontré lors de cette session de Soldes, et anticipez ces problèmes pour les prochaines 😉

Et comme disait l’autre: A bon entendeur, Salut !

Je vous laisse avec l’infographie dont je vous parlais plus haut:

Infographie Soldes d’hiver

 

#Humeur: les crashs du premier jour des soldes
Laissez votre avis sur cet article

A propos de l'auteur

Sébastien BLERIOT

Evoluant en e-commerce depuis plus de 7 ans maintenant, j'ai profité de mes différentes expériences chez Rueducommerce et Next Interactive (BFM TV, RMC, 01net) et ELEGIA Formation pour développer mon expertise de la vente en ligne en B to C et B to B.
J'accompagne régulièrement des e-commerçants dans l'optimisation de leur stratégie e-commerce.

1 commentaire

Laisser un commentaire