Trucs & Astuces

Dropshipping, opportunité ou fausse bonne idée ?

dropshipping-france-blog-ecommerce

Tout savoir sur le dropshipping: définition, concept, avantages et inconvénients, conseils pratiques pour trouver les meilleurs grossistes/fournisseurs…

Le dropshipping est un système de vente en ligne de plus en plus utilisé, que ce soit par les particuliers qui cherchent à créer un site e-commerce à moindre frais, que par les petits/moyens/grands sites qui cherchent à développer leurs gammes de produits facilement.

Aussi attractif que puisse être ce système, il apparaît que le dropshipping apporte également son lot d’inconvénients et d’axes d’attentions. Par exemple, lorsqu’on tape ce mot-clé dans Google, les premières pages sont truffées de sites web qui racontent les problèmes que peuvent rencontrer les e-commerçants avec des grossistes en dropshipping.

J’ai eu envie de m’intéresser de plus près au dropshipping pour savoir si ce système est une opportunité ou une fausse bonne idée pour votre business.

Tout d’abord, je vous livrerai une définition du dropshipping et vous présenterai le concept. Puis, je vous livrerai les principaux avantages et inconvénients du dropshipping que vous soyez du côté de l’e-commerçant ou du fournisseur. Je vous livrerai également plusieurs conseils pour l’utiliser à bon escient sur votre site e-commerce. Par exemple, je vous livrerai de nombreux conseils pour trouver des fournisseurs dropshipping fiables.

A noter que le mot « dropshipping » s’écrit normalement en deux mots, soit « drop shipping ». Cependant, les internautes français recherchent principalement ce mot en un seul morceau.

dropshipping ou drop-shipping ?

Ainsi, pour que cet article ait une durée plus longue dans les résultats de mon moteur de recherche américain préféré, je n’utiliserai que le mot-clé constitué d’un seul morceau.

Lire également: SEO prestashop – comment améliorer le référencement naturel de Prestashop

 

Qu’est-ce que le dropshipping ?

Avant de vous livrer les avantages et inconvénients du dropshipping, je vous propose rapidement de vous donner une définition ainsi que de vous présenter le concept.

Je vous démontrerai également que le dropshipping est déjà utilisé par les plus grands sites de e-commerce, et depuis plusieurs années maintenant, sans que vous en ayez réellement conscience.

 

Définition du mot « dropshipping »

Le plus simple pour vous donner une définition du dropshipping, c’est de reprendre la première phrase de la fiche Wikipédia dédiée à ce système de vente. De mon point de vue, c’est la définition la plus simple et la plus compréhensible de ce que représente le dropshipping.

Le drop shipping (en français « livraison directe ») est un système tripartite où le client (le consommateur) passe commande sur le site internet du distributeur (le commerçant), lequel transmet celle-ci au fournisseur (le grossiste), lequel assure la livraison et gère les stocks ».

En plus de cette définition du dropshipping, Wikipédia nous livre un petit schéma qui permet d’illustrer très simplement le concept :

definition dropshipping

Le concept du dropshipping, à chacun son expertise.

En analysant la définition du dropshipping qui est livrée par Wikipédia, il apparaît que les deux parties se concentrent sur ce qu’elles savent faire de mieux :

  • L’e-commerçant s’occupe de générer des ventes : il se spécialise alors dans son cœur de métier qui est la distribution de produits
  • Le fournisseur ou aussi grossiste en dropshipping, qui prend en charge la production et l’envoi des produits vendus par le distributeur : il se spécialise également dans son cœur de métier, à savoir la production et la logistique.

 

Le dropshipping, un système plébiscité sur les places de marché

A la lecture de cette définition du dropshipping, il apparaît que ce système est utilisé depuis de nombreuses années par la plupart des grandes places de marché connues telles qu’Amazon, Ebay, Priceminister, Rueducommerce…

En effet, l’ensemble de ces sites proposent à des marques/entreprises/producteurs de vendre leurs produits sur leurs sites en contrepartie d’une commission sur les ventes réalisées.

Par exemple, sur Rueducommerce, si vous achetez un produit de la place de marché, ce n’est pas Rueducommerce mais bien le marchand qui a mis en vente le produit qui vous enverra le produit acheté. C’est typiquement du dropshipping.

Lire également: Vendre sur Facebook, oui mais comment ?

 

Les avantages du dropshipping

avantages-dropshippingComme je vous l’expliquais en introduction, je vais tenter de vous présenter les principaux avantages du dropshipping aussi bien pour le grossiste que pour le commerçant.

Les avantages du dropshipping pour le grossiste

Quand on parle des avantages du dropshipping, la plupart des sites qui traitent de ce sujet ne présentent que les avantages pour les sites de e-commerce. Très peu d’entre eux ne présentent les avantages pour les fournisseurs. Je me suis dis qu’il serait intéressant de m’intéresser aux bénéfices que pourraient tirer ces acteurs d’un tel système.

Selon moi, le principal avantage du dropshipping pour le fournisseur, c’est d’éviter d’avoir à investir dans un site de distribution sur internet.

Vendre sur internet, une expertise difficile à maîtriser

En effet, il est vrai que vouloir vendre sur internet est attirant pour toutes les entreprises. C’est un bon moyen de recruter de nouveaux clients et de gagner de précieux points de marge grâce à une distribution directe.

Cependant, ce n’est pas parce qu’un producteur dispose d’un site e-commerce qu’il va forcément vendre et pour cause, vendre sur internet est une tâche pas si facile qui nécessite une expertise importante.

Pour rappel, la FEVAD comptabilisait plus de 164 000 sites marchands en France au premier trimestre 2015. Et sur cette masse de sites, 66% ont généré en 2014 moins de 30 000€ de chiffre d’affaires, soit moins de 3000€ par mois. Vous comprendrez aisément que ce n’est pas parce qu’on a un site e-commerce qu’on vend !

Et c’est bien là l’avantage du dropshipping pour un fournisseur : il peut se concentrer sur ce qu’il sait faire, c’est-à-dire produire, et laisse les commerçants s’occuper de la distribution.

C’est par exemple ce que font de nombreuses marques sur Amazon : Samsung par exemple vend ses produits via la place de marché d’Amazon mais se contente de produire et d’envoyer les produits achetés via le géant américain de la distribution.

 

Les avantages du dropshipping pour le site de e-commerce

Le dropshipping a plusieurs avantages qui incitent beaucoup d’e-commerçants à s’intéresser à ce fonctionnement. Selon moi, il y en a deux qui se démarquent du lot : l’absence du risque lié au stock de produits et l’absence de gestion de la logistique.

 

L’aspect financier, l’avantage le plus attractif

C’est sûrement le principal avantage du dropshipping : en tant qu’e-commerçant, si vous faîtes appel à un catalogue de produits en dropshipping, vous pourrez vendre des produits sur votre site sans avoir à supporter le risque financier du stock.

En effet, comme nous l’avons vu dans la présentation du concept, l’e-commerçant vend des produits qu’il n’a pas dans son stock. C’est le fournisseur en dropshipping qui s’occupe de produire, d’assumer le risque sur le stock et qui s’occupe d’envoyer les ventes réalisées par le site de l’e-commerçant.

Ainsi, il est possible de créer un site e-commerce et de faire ses premières ventes sans avoir à investir plusieurs milliers d’euros dans l’achat d’un stock.

 

La logistique, un lointain souvenir

L’autre avantage du dropshipping pour un marchand, c’est l’absence de logistique. Comme je l’évoquais plus haut, c’est le fournisseur qui s’occupe de l’envoi du produit qui a été acheté par un internaute.

Et pour l’e-commerçant, c’est une vraie charge de travail en moins. La logistique, c’est un métier et tout le monde n’aime pas forcément s’occuper d’empacketer et d’envoyer des colis.

En s’affranchissant de la logistique, un e-commerçant se libère du temps pour se concentrer sur ce qu’il sait vraiment faire : distribuer !

Et c’est un véritable avantage car pour arriver à faire des ventes sur internet, il est nécessaire d’avoir de multiples expertises et d’avoir le temps nécessaire pour les mettre en oeuvre : référencement naturel, référencement payant, ergonomie, réseaux sociaux… etc.

 

Les inconvénients du dropshipping

inconvenients-dropshippingComme la vie n’est pas un long fleuve tranquille, il est nécessaire de vous préciser que le dropshipping a également des inconvénients.

Les inconvénients du dropshipping pour les grossistes

Le dropshipping peut également avoir son lot d’inconvénients pour un fournisseur. Selon moi, le plus important est lié aux conditions imposées par les plus grands sites. L’autre inconvénient est lié à la non maîtrise des informations qui circuleront à propos des produits vendus.

La dépendance vis-à-vis des conditions des grands sites marchands

Le principal inconvénient du dropshipping pour un grossiste est lié aux conditions que peuvent imposer les principaux sites marchands.

En effet, nous avons pu voir plus haut que, sur internet, il existe des mastodontes de la distribution. Parmi eux, le géant américain Amazon. En France, les principaux sites de e-commerce tels que Cdiscount, Rueducommerce et consort disposent tous de conditions très strictes pour les vendeurs de leurs places de marché.

C’est sur ces sites qu’un grossiste en dropshipping fera les plus gros volumes de ventes. Il est donc naturel de vouloir les intégrer. Ces inscriptions posent cependant des problèmes liées aux conditions qu’imposent ces grands sites : taux de commission, production de contenus pour les fiches produits, règles spécifiques pour la logistique… etc.

Vous l’aurez compris, intégrer une place de marché implique un cahier des charges qui peut s’avérer compliqué pour les non-initiés. Et si, avec patience et compétence, le grossiste arrive à répondre aux exigences des différentes places de marché, celles-ci n’hésiteront pas à balayer tout ce travail si un autre grossiste leur propose des produits similaires avec une commission supérieure ou même à se sourcer directement chez ses concurrents.

Pour les plus petits sites e-commerce, le grossiste en dropshipping pourra facilement imposer ses conditions. Cependant, les volumes de ventes seront sûrement plus faibles et les problèmes de logistique démultipliés par le nombre de distributeurs.

Lire également: Quel est le meilleur module de devis sur Prestashop ?

 

L’absence de maîtrise des informations produits

L’autre inconvénient du dropshipping pour un grossiste, c’est l’absence de maîtrise des informations qui circuleront sur internet. Nous verrons plus tard que pour qu’un site marchand arrive à se positionner dans les résultats des moteurs de recherche, il faudra qu’il personnalise l’ensemble des fiches de présentation des produits vendus en dropshipping.

Cela implique ainsi un problème de la véracité des informations communiquées par les sites revendeurs car on est alors confronté à un problème basique de la communication :

  • Ce que le fournisseur a écrit pour présenter son produit n’est pas toujours ce que le marchand va comprendre
  • Ce que va rédiger le marchand à propos d’un produit ne correspond donc pas forcément à la réalité.

En proposant des produits en dropshipping, un fournisseur perd ainsi le contrôle des informations qui seront véhiculées sur internet vis-à-vis de ses produits. Cela peut nuire aux produits ainsi qu’à l’image de marque du fournisseur.

Nous verrons plus tard comment limiter le risque lié à cette perte de contrôle des informations.

probleme-dropshipping

 

Les inconvénients pour les sites marchands

Au programme : la dépendance à aux fournisseurs spécialisés en dropshipping, la similitude des produits avec les concurrents et l’absence du contrôle sur la relation client.

La dépendance au fournisseur

La dépendance aux fournisseurs est l’un des principaux inconvénients du dropshipping.

En effet, comme l’e-commerçant n’achète pas de stock de produits, il est complètement dépendant de la stratégie prise par le grossiste en dropshipping.

Par exemple, le fournisseur peut décider d’arrêter de produire une catégorie de produits entière ce qui aurait un impact important les ventes d’un site e-commerce spécialisé sur cette catégorie.

La dépendance vis-à-vis du fournisseur est également liée au prix : le fournisseur est totalement libre de modifier ses prix de vente sans avoir à consulter son réseau de distributeurs. Et c’est tout un business model qui peut changer pour un site e-commerce !

Vous l’aurez compris, cette dépendance peut être dangereuse pour la stabilité d’un site e-commerce. Nous verrons plus tard comment minimiser cette dépendance et ainsi limiter les risques liés à celle-ci.

Des produits similaires aux concurrents

Lorsque vous mettez en vente des produits en provenance de catalogues de fournisseurs en dropshipping, vous devez avoir conscience qu’il y a de fortes chances que vos concurrents les mettent en vente également.

Cette dernière phrase est d’autant plus vraie que lorsque vous faîtes appel à des fournisseurs qui ne choisissent pas leurs distributeurs (ils demandent simplement une rémunération pour accéder au catalogue).

Cela signifie que vous risquez d’avoir une offre similaire à vos concurrents et, comme vous ne gérez pas la logistique, vous n’avez aucun facteur différenciant envers vos concurrents. La seule différence étant liée au prix, vous risquez de vous lancer dans une stratégie de politique de prix qui vous fera plus perdre qu’elle ne vous fera gagner.

Nous verrons plus tard comment limiter cet inconvénient du dropshipping, par exemple en allant négocier directement avec des fournisseurs ou en étant plus malin de vos concurrents.

 

L’absence de contrôle sur l’envoi du produit

Le dernier inconvénient du dropshipping est lié à l’absence de contrôle sur la logistique du produit. Vous aurez compris que ce qui est un avantage peut également être un gros inconvénient pour une stratégie e-commerce.

En effet, comme c’est le fournisseur qui s’occupe de la production et de l’envoi du produit. L’e-commerçant n’a aucun contrôle: aussi bien sur la qualité du produit (est-ce que le produit est conforme à la description qui avait été faîte dans le flux du fournisseur) que sur la qualité de service pour l’envoi de celui-ci (est-ce que le produit a bien été emballé, est-ce qu’il est bien mis en valeur… etc).

Nous verrons plus tard comment réduire le risque lié à l’absence de contrôle sur la logistique.

Lire également: Comment animer une communauté Facebook ?

 

Comment trouver des grossistes en dropshipping ?

Trouver des grossistes qui pratiquent le dropshipping peut s’avérer une tâche chronophage. Cependant, je vous conseille de suivre ces quelques conseils si vous cherchez à trouver les meilleurs fournisseurs en dropshipping. Cela vous évitera de mauvaises surprises et surtout de dégrader l’image de votre site e-commerce auprès de vos clients.

trouver-meilleurs-grossistes-dropshipping

Les sites de grossistes en dropshipping gratuits ou payants

Il existe sur internet de nombreux sites qui répertorient les principaux sites de grossistes en dropshipping. Certaines plateformes sont gratuites. D’autres sont payantes.

Si vous voulez mon avis, fuyez les plateformes qui vous promettent des flux de produits contre une rémunération mensuelle. Pourquoi ? Vous conviendrez qu’il est difficile d’imaginer qu’un grossiste en dropshipping qui a envie d’augmenter ses ventes fasse payer ses éventuels revendeurs rien que pour accéder à la liste de ses produits.

Quant aux sites de fournisseurs en dropshipping gratuits, ne vous arrêtez pas aux résultats de la première page de Google : les meilleurs grossistes sont généralement très mauvais en référencement naturel. Ceux présents sur la première page de Google ne sont pas toujours plus qualitatifs.

N’hésitez d’ailleurs pas à taper le nom du fournisseur dans Google pour lire les avis vis-à-vis de celui-ci. Vous verrez que pour la plupart d’entre eux, ce n’est pas toujours très glorieux.

 

Comment trouver le meilleur grossiste en dropshipping ?

Pour trouver le meilleur grossiste en dropshipping, qu’il soit en France, au Canada ou autre part dans le monde, renseignez-vous sur les principaux producteurs de produits que vous souhaitez vendre et contactez les en direct pour leur demander s’ils pratiquent le dropshipping.

Cette étape est chronophage mais vous permettra de trouver les meilleurs fournisseurs en dropshipping. Il en va de votre futur business alors prenez le temps qu’il faudra pour trouver vos fournisseurs. Ne vous jetez pas sur les premiers sites que vous trouverez sur Google : ils sont surexploités par d’autres commerçants et disposent généralement d’une mauvaise réputation.

 

Trouver un grossiste en dropshipping en France

C’est une question que se posent de nombreux e-commerçants : comment trouver un fournisseur en dropshipping en France ? Je vous propose de vous présenter plus en détails une plateforme créée par une jeune start-up française qui favorise le dropshipping entre les e-commerçants.

La plateforme Dropy, le dropshipping entre e-commerçants

avis-dropy-fournisseur-dropshipping-france

C’est peut-être la plateforme de dropshipping française qui est la plus fiable à mon avis. Le concept de Dropy est simple : un marchand peut proposer aux autres e-commerçants inscris sur la plateforme de vendre ses invendus en échange d’une commission.

Mon avis sur Dropy est que c’est la plateforme de dropshipping made in France la plus fiable à l’heure actuelle car vous n’y trouverez que des e-commerçants français qui cherchent à vendre des surplus de stocks. Cela vous assure que la qualité de service soit au rendez-vous.

A noter que Dropy se rémunère à hauteur de 5% du chiffre d’affaires généré via sa plateforme. En ajoutant la commission pour le vendeur, il faut donc avoir des taux de marge intéressants pour que cela soit rentable.

Concernant son utilisation, Dropy a mis en place un module Prestashop qui facilite la gestion des différents acteurs.

Si vous recherchez un fournisseur qui fait du dropshipping ET qui est situé en France, je vous conseille de jeter un œil sur Dropy.

Lire également: Découvre les 8 meilleurs modules Prestashop

 

Contactez directement les petits producteurs

Par ailleurs, pour trouver les meilleurs fournisseurs en dropshipping français, la solution la plus simple est de trouver et sélectionner de petits sites e-commerce, qui vendent des produits atypiques ou sur votre thématique, et de les contacter pour leur proposer un partenariat en dropshipping.

Pour qu’un fournisseur français accepte de mettre en place un tel partenariat avec votre site, il faudra que vous ayez de bons arguments. Pour cela, je vous conseille d’avoir déjà une offre sur votre site et d’avoir effectué plusieurs (dizaines/centaines/milliers de) ventes. Vous serez plus crédible aux yeux de vos futurs partenaires.

Pour faire simple, lorsqu’un site tel que Rueducommerce source des sites marchands pour intégrer sa place de marché en dropshipping, les grossistes français sont tout de suite plus réceptifs du fait du potentiel important de ventes que cela peut apporter. Soignez donc votre discours et vos arguments pour que le grossiste comprenne tout de suite son avantage.

dropshipping-france

 

Les bonnes pratiques du dropshipping : mes conseils pour réussir

Cette section sera uniquement dédiée aux e-commerçants qui recherchent des conseils pour mettre en place une stratégie de dropshipping efficace. Comme je l’évoquais un peu plus haut dans cet article, il est nécessaire de faire attention à plusieurs points pour éviter les mauvaises surprises.

Voici plusieurs conseils à mettre en application si vous souhaitez vendre des produits en dropshipping sur votre site e-commerce.

Evitez de mettre tous vos œufs dans le même panier

J’ai évoqué cette problématique dans les inconvénients du dropshipping : la dépendance aux fournisseurs. Comme dit l’expression française, évitez de mettre tous vos œufs dans le même panier !

Pour diminuer le risque et votre dépendance à un fournisseur, je vous conseille de faire appel à plusieurs fournisseurs qui pratiquent le dropshipping. Ainsi, si l’un de vos fournisseurs décide soudainement de changer les règles du jeu, ce n’est pas toute votre activité qui sera mise en danger.

Travailler en collaboration avec le fournisseur

Par ailleurs, je vous conseille d’essayer, une fois que vous aurez commencé à faire plusieurs ventes pour un fournisseur, de prendre contact avec lui afin d’entamer une véritable relation de business en multipliant les contacts.

En créant une vraie relation de travail avec votre fournisseur vous n’aurez que des avantages :

  • Une personnalisation de votre compte
  • Un retour de la part du fournisseur sur les produits qu’il vend le plus : si ce n’est pas les mêmes sur votre site, travaillez les !
  • Une négociation plus facile de l’augmentation des taux de marge
  • Une anticipation des futures décisions du fournisseur vis-à-vis de sa production.

 

Créez et rédigez TOUTES les fiches des produits

C’est sûrement le point d’attention le plus important dans la mise en place d’une stratégie de dropshipping : le contenu dupliqué.

Le contenu dupliqué, un risque pour l’ensemble de votre site

Ce n’est plus un secret depuis plusieurs années maintenant, Google et les autres moteurs de recherche détestent le contenu dupliqué. Tout simplement parce que cela n’apporte aucune plus-value aux internautes.

Pour faire simple, si vous reprenez simplement le flux de produits d’un fournisseur dropshipping et que vous le mettez en ligne sur votre site, vous n’arriverez jamais à vous positionner dans les premiers résultats des résultats de Google.

Pire, en ajoutant massivement des fiches produits contenant du contenu présent sur d’autres sites sur la toile, vous risquez de vous attirer les foudres de Google et consort ! Cela pourrait pénaliser tout votre site.

conseil-dropshipping

La création manuelle des fiches, une obligation pour réussir

Ainsi, pour arriver à vous positionner dans les résultats de Google avec un catalogue de produits en dropshipping, vous devrez créer manuellement l’intégralité des fiches produits.

Cela implique ainsi de renommer l’ensemble des visuels produits avant de les mettre en ligne et rédiger l’ensemble des présentations des produits : cet effort de rédaction est une opération très chronophage mais qui est nécessaire pour la réussite SEO de votre site e-commerce.

 

Alors le dropshipping, opportunité ou fausse bonne idée ?

Selon moi, le dropshipping peut être une véritable opportunité pour un grossiste ou un site e-commerce à partir du moment où la stratégie mise en place pour le développement de cette nouvelle offre est bien pensée.

Nous l’avons vu, le dropshipping a de nombreux avantages mais également plusieurs inconvénients qui peuvent s’avérer importants. Ainsi, avant de se lancer, il est nécessaire de bien réfléchir à une stratégie pour que cela soit un véritable atout.

Suivez les quelques conseils que je vous ai livré au sein de ce loooong article et n’hésitez pas à me contacter si vous avez besoin d’être accompagné sur ces problématiques

A propos de l'auteur

Sébastien BLERIOT

Créateur de ce blog, j'ai quitté mon poste de Responsable E-commerce & Trade Marketing chez Next Interactive (BFM TV, RMC, 01net) pour vivre une aventure Canadienne à Montréal.
J'accompagne désormais des e-commerçants souhaitant améliorer leur acquisition de trafic et augmenter leurs ventes. N'hésitez pas à me contacter, je suis sympa vous verrez !

9 commentaires

  • Bonjour,
    article intéressant mais un peu subjectif. le dropshipping c’est risqué certes. autant que tout commerce sur le net aujourd’hui. vendre des fringues en achetant un stock + logistique+ SEO monstrueusement gourmand ou dropshipping on en revient au même. le e-commerce est devenu un sport de riche pour les produits courant il n’y a que des produits courant dans le dropship) à part avoir une niche ce qui revient à gagner au loto…
    Pour finir je pense pas que le problème vienne du drop shipping. par contre l’important à retenir dans le cas de drop shipping : les connaissances techniques, import et syncros stock et prix avec les fournisseurs. puis si marketplace derrière encore import et syncros. et les question à se poser : le drop shipper fournit-il des fichiers et des maj de stocks ? permet -t-il au travers d’API des syncros de vos achats (client>vous>fournisseurs). et quel garantie de service fournit-il ? si il arrête demain ? vous arrêtez ?
    et au passage quand vous tombé sur un gros drop shipper dites vous que d’autres l’exploitent dèjà sur les marketplaces et autres…donc vous allez réellement travailler pour eux comme un partenaire et prévoyez de gagner des 30 cent par 100 euros …en gros le drop ship avec les gros dropshipper revient à faire la mule de marketplace pour un grossiste. l’idée est bonne si vous trouvez des fournisseurs à qui vous vendez le dropship et avec qui vous préparez une sorte d’exclusivité. du coup on ne parle plus de dropship mais d’être une sorte de commercialisateur de produits.

    c’est qu’un avis perso mais après expérience quand même.

    Tchus ;)

  • Bonjour,

    Je reviens un peu sur le commentaire de clem ainsi que sur la réponse de sébastien.

    En effet Clem a très bien résumé le phénomène réel du drop shipping hors UE, c’est à dire un des inconvénients majeur de la douane quand le colis arrive en France. D’ailleurs , en descendant les ligne de ta rédaction je me suis dit que tu aurais peut être une réponse concrète à ce sujet en allant directement au bureau des douanes…mais non ;)) Cela ne m’étonne pas et comme tu dis pour résumer : vive la France!! Je rajouterai quelques informations que je juge important concernant l’import Hors UE, c’est qu’il y a deux paramètres fondamentaux à assimiler à ce propos :

    -La valeur marchande du ou des produits et son transporteur:

    Si la valeur de la marchandise arrivé aux douanes dépasse les 100/150 euros alors il y a un taux élevé pour que celle ci soit contrôlé aux douanes et donc taxé (tva+taxe…etc), et par conséquent surcoût pour le client final qui ne s’attend évidemment pas à ce genre de surprise.

    Et si le client notifie une demande au vendeur pour une livraison express style DHL, FEDEX, UPS…etc alors là c’est le « must » car ces chères transporteurs pratiquent leurs services à des tarifs assez onéreux (de 15 à 30 euros selon).

    Nb : Si votre colis passe par la poste standard et que la valeur marchande déclaré par l’exportateur ne dépasse pas les 30/40 euros, il y a de forte chance que les produits passe « comme une lettre à la poste » si j’puis dire :))

    -Le temps de traitement et de livraison :

    En effet, pour moi le plus gros inconvénient, quand cela arrive, est le temps de traitement et de livraison au client final. Il n’est pas rare que le client ne reçoive pas son ou ses colis dans les temps impartis lorsque qu’il s’agit d’une commande standard (ou économique), c’est à dire envoyé par la poste du pays hors UE concerné.

    -Les retours :

    J’irais pas dans le détails car procédure très compliqués la plupart du temps vous l’imaginez bien…

    Pour conclure sur ce bref épisode, je dirais que pour faire du drop shipping hors de l’europe, tout dépend de ce que l’on veut vendre (high tech, textiles, gadgets…etc), avec quel fournisseur ou grossiste et de bien s’informer sur les aléas législatifs à nos frontières (taxe,douane,TVA) que peut causer l’importation. Ce n’est pas chose facile mais tout à fait possible.

    Et au sujet de sébastien en réponse à Clem par rapport au fait de « bannir » les fournisseurs hors UE, je suis entièrement d’accord sur la relation client entre fournisseur (ou grossiste) et le revendeur qui est un grand avantage certes. Néanmoins, et j’irais pas plus loin, les marges commerciales du revendeur sont n’ont rien à voir et par conséquent le drop shipping est beaucoup moins rentable sauf pour se faire « deux sous » ou compléter sa gamme sur sa boutique.

    Bon, j’espère que je vous ai pas trop saoulé lol, j’admets j’ai été un peu plus long que prévu ;))!!

    • Merci Vincent pour ce commentaire long mais très intéressant. Cela sent le vécu !

      Les problématiques de la logistique et de la législation sont de vrais freins au succès d’un site e-commerce qui pratique de dropshipping.

      Vendre des produits en dropshipping, cela mérite une véritable stratégie: quels fournisseurs, quelle stratégie marketing, quelle politique d’acquisition de trafic… etc.

      Le dropshipping, c’est attractif lorsque cela est bien pensé !

  • Dans les inconvénients liés au dropshipping, pour le revendeur, il ne me semble pas avoir vu listé ce qui a été pour moi le plus gros problème et qui m’a conduit à l’abandon de ce système de vente.

    Comme ce fût mon cas, si le dropshipper est basé hors Europe et que les clients sont en France, il faut s’attendre à de gros soucis liés à l’importation du produit en Europe.

    Je m’explique:
    Le client commande un article sur mon site, je le commande ensuite à mon fournisseur qui enverra directement l’article à l’adresse de livraison de mon client en France via un transporteur standard. Mais les choses se compliquent…
    Pour la loi Française, le vendeur est l’importateur et DOIT s’acquitter de la TVA sur l’import et de la taxe douanière basée sur la nomenclature du produit. Hors, lorsque la douane met la main sur le colis, l’adresse de réception qu’elle trouve dessus est celle de notre client, qui devient donc l’importateur et risque fort d’avoir une belle surprise lorsque le livreur lui demandera de s’acquitter de la TVA sur l’import et des frais de douane avant de pouvoir lui remettre son bien.
    Aussi, le système même du dropshipping inclut le fait pour le vendeur de ne jamais avoir le produit en main propre, donc dans ces conditions, comment faire pour s’acquitter d’une manière ou d’une autre des charges légales ???

    J’ai donc pris un rendez-vous à mon bureau de douane local dans l’espoir de trouver une solution contournant le problème. Mais après m’être fait passer pour un énergumène avec mon système de vente foireux dont ils n’avaient jamais entendu parlé, j’en suis venu à la conclusion que le seul moyen de faire du drop dans ce cas précis, c’est de tromper la loi Française et de faire passer les commandes à nos clients comme des produits non commerciaux.

    Comme toujours les autorités Françaises mettent une plombe à s’adapter et deviennent un frein à la croissance des petites entreprises essayant de sortir des sentiers battus qu’elles devraient au contraire aider.

    • Merci Clem pour ce retour et ce témoignage. Effectivement, c’est un problème rencontré par de nombreux e-commerçants qui travaillent avec des fournisseurs hors EU.

      Il est vrai que c’est un fonctionnement très compliqué lorsqu’il s’agit de faire du commerce avec des pays en Asie par exemple. C’est d’ailleurs pour cela que je vous déconseille de passer par les sites qui proposent des listes de dropshippers: pour moi, pour qu’un partenariat en dropshipping soit un succès, il est nécessaire d’avoir un véritable contact entre les deux parties intéressées, justement pour régler tous ces « détails » (qui n’en sont pas).

      Par ailleurs, je vous conseille de passer par des fournisseurs en France ou dans des pays proches en Europe. Si vous devez passer par des fournisseurs en dehors de cette zone, je ne vous conseille pas de passer par du dropshipping: acheter les stocks et gagnez en simplicité

  • Merci !

    Très explicite, cet article est très constructif et donne envie de se lancer.

    Mais attention ça n’a pas l’air si simple, le travail de fond n’est effectivement pas à négliger pour un bon commencement dans ce domaine.

    • Je ne sais pas si cela donne réellement envie de se lancer au final…

      En relisant mon propos, il apparaît que les avantages du dropshipping sont alléchants mais qui les inconvénients sont également très importants.

      Je pense surtout qu’avant de se lancer, il est nécessaire de bien réfléchir à une stratégie et de la suivre: il en va de la réussite du projet.

      Se lancer sans stratégie, c’est l’erreur de beaucoup d’e-commerçants qui ne connaissent pas les enjeux du référencement naturel par exemple. Le dropshipping, c’est pas si facile que cela y parait !

Laisser un commentaire