Divers

Faut-il bloquer l’accès d’un contenu aux utilisateurs d’Adblock ?

Evolution-publicite-site-contenu

Aujourd’hui, j’avais envie de vous faire réagir sur un sujet qui est très en vogue à l’heure actuelle: les bloqueurs de publicité (ce qui signifie que j’attends de vous un commentaire, même de 2 lignes !! ^^)

En effet, il y a quelques semaines, j’ai découvert un peu par hasard AdUnblock qui propose plusieurs solutions pour sensibiliser et même bloquer l’accès au contenu d’un site aux utilisateurs d’adblockers.

Du coup, j’ai eu envie de vous sonder quant-à l’utilisation d’une telle solution (sondage en fin d’article) tout en vous livrant les principales problématiques liées à ces adblockers.

No-Adblock

Exemple d’illustration anti-adblock vu sur Google image

 

Un web sans pub est-il condamné à mourir ?

23% des utilisateurs français d’internet utilisent un adblocker, ce qui signifie qu’un internaute sur 4 refuse de voir des publicités lorsqu’il est sur internet.

Ainsi, les sites éditeurs de contenus sont privés d’un quart de revenus publicitaires.

Or, la plupart des gens qui liront cet article travaillent sur le web et connaissent l’importance pour un site de gagner de l’argent afin de financer les différents coûts liés à l’administration d’un site internet.

Que ce soit des coûts matériels (serveurs…) ou immatériels (le salaire d’un journaliste), un site internet coûte cher.

 

Et si 100% des internautes utilisaient un adblocker ? Que deviendrait le web ? 

Comment les sites pourraient-ils continuer à payer leurs journalistes ainsi que les gens qui travaillent pour que le site soit accessible 7J/24h ?

Que deviendrait les chaînes de télévision sans leur fameuse réclame ? La radio pourrait-elle continuer à émettre ?

Alors effectivement, nous sommes tous plus ou moins zappeurs lorsque « c’est la pub » (comme on dit souvent), mais la plupart des gens acceptent la publicité à la TV et à la radio car celle-ci est ancrée depuis la création de ces médias. Mais surtout, parce qu’on ne leur a jamais laissé la possibilité de la couper, comme le fait adblock sur le web.

Ce qui pose la question suivante: que deviendrait le web sans publicité ?

 

Renseignez votre adresse e-mail pour recevoir mes prochains conseils

Des solutions alternatives existent, mais pour quel résultat ?

Des sites proposent des modèles alternatifs.

Par exemple, Next INpact, site spécialisé dans l’actualité High-Tech, propose un système d’abonnement.

Moyennement un abonnement de 2.5€ par mois, l’internaute pourra surfer sur le site sans publicité ni traqueur (par exemple les fameux cookies) ce qui lui garantira une expérience utilisateur bien meilleure.

abonnement-nextinpact-2

Seulement à l’heure où j’écris ces lignes, le site détient actuellement un peu moins de 4 000 abonnés. 4 000 x 2.5 = 10 000€

Autant vous dire que c’est une goutte d’eau pour ce site internet qui embauche de nombreux journalistes.

Le site précise d’ailleurs que ces abonnements permettent de subvenir à un peu moins de 18% des besoins économique du site.

abonnement-nextinpact

Autre exemple bien connu, Wikipédia se finance uniquement par les dons de ses utilisateurs.

Ce modèle alternatif est intéressant mais permettrait-il aux sites de vivre ?

Et surtout, permettrait-il d’avoir autant de sites internet avec des idées et des opinions différentes ?

Ce système entraînerait selon moi ce qui se passe dans le politique à l’heure actuelle: c’est celui qui aura le plus d’argent qui gagnera.

Et cela poserait donc selon moi un vrai problème quant à la diversité des opinions sur le web.

 

Des solutions de monétisation nouvelles

Par ailleurs, il y a quelques semaines, je vous avais présenté la solution Adleave, qui est une solution de monétisation qui respecte les guidelines d’Adblock et qui s’affiche donc même aux utilisateurs d’un blocker.

Mais ces types de solutions permettraient-elles de générer suffisamment de revenus pour permettre aux sites de gagner ne serait-ce qu’un peu d’argent ? Rien n’est moins sur !

 

Bloquer l’accès à son contenu, une fausse bonne idée ?

Alors bloquer l’accès à son contenu est il une solution ? En effet, je vous parlais plus haut de la solution AdUnblock qui propose de bloquer l’accès au contenu d’un site aux utilisateurs d’Adblock.

Bien sûr, avec cette solution, le site s’assure d’avoir 100% de ses visites rémunérées grâce à la publicité. Mais est-ce une solution viable sur internet où chaque information peut être trouvée sur un site tiers ?

Par exemple, le site Lequipe.fr propose depuis plusieurs mois maintenant du contenu exclusif à ses abonnés mais laisse la possibilité aux non abonnés d’acheter l’article.

acces-premium-lequipe

Même moi, qui travaille pour un groupe média, et qui connais l’importance pour un site de gagner de l’argent pour continuer à créer du contenu de qualité, je n’achèterai jamais un article seul, comme le propose Lequipe.fr.

J’aime l’information, mais ne serait pas prêt à payer pour celle-ci. D’autant plus que si je n’arrive pas à lire cette information via un site, je pourrais sûrement la lire sur un autre site sur laquelle elle sera en libre accès.

 

Vers une fuite des internautes ?

Alors bien sûr, imposer à l’internaute de retirer son adblock pour accéder à son site n’est pas le faire payer pour un contenu, mais les internautes n’auront-ils pas la même réaction que moi vis à vis de la stratégie de lequipe.fr ?

A savoir: si ce site ne veut pas que je le consulte avec mon adblocker, je lirai les informations sur un autre site qui lui, l’acceptera.

Ce qui pose un dilemme stratégique aux éditeurs de sites de contenus: doivent-il empêcher l’accès à leur contenu aux utilisateurs d’adblock ?

Est-ce que cela ne va pas générer une fuite des internautes vers des sites concurrents (et donc être un site en sursis) ? Mais s’ils ne le font pas et qu’Adblock se généralise, comment vont-ils continuer à vivre ?

 

Un problème sans solution ?

Du coup, j’ai du mal à imaginer les implications futures liées à cette problématique. Car il est peu probable que les utilisateurs d’Adblock délaissent leur module.

Selon moi, rien ne changera sans une action commune des sites créateurs de contenu (qui pourraient imposer tous en même temps de débrancher le bloqueur).

Mais une telle action est-elle imaginable ? Je ne le sais pas.

Et surtout, comment réagiraient les internautes face à une telle action ?

 

Du coup, pour répondre à ma question: faut-il bloquer l’accès au contenu aux utilisateurs d’Adblock ?

Je sais pas ! Et vous, quel est votre avis ?

Faut-il bloquer l'accès au contenu d'un site aux utilisateurs d'Adblock ?

View Results

Loading ... Loading ...

Deuxième question dont le résultat sera intéressant

Pensez-vous que des modèles alternatifs tels que Next INpact ou Wikipédia puissent se développer à grande échelle ?

View Results

Loading ... Loading ...

Vous êtes utilisateur d’Adblock, cette question supplémentaire est pour vous:

Que feriez-vous si votre site préféré imposait de débrancher Adblock pour le consulter ?

View Results

Loading ... Loading ...

A propos de l'auteur

Sébastien BLERIOT

De retour d'une (folle) année d'expatriation au Canada, j'accompagne désormais l'organisme de formation ELEGIA dans sa stratégie digitale.
Evoluant en e-commerce depuis plus de 7 ans maintenant, j'ai profité de mes différentes expériences chez Rueducommerce et Next Interactive (BFM TV, RMC, 01net) pour développer mon expertise de la vente en ligne.
J'accompagne régulièrement des e-commerçants dans l'optimisation de leur stratégie e-commerce.

23 commentaires

  • Salut,
    Je n’utilise pas adblock, jamais. Je suis sur internet au moins depuis aussi longtemps que tout le monde ici, probablement depuis plus longtemps.
    Je ne bloque pas les utilisateurs d’adblock, car je n’ai pas que ça à faire de chercher un script pour le faire et l’installer, surtout que le résultat même s’il fonctionne ne m’apporte rien.
    Mais si demain on me propose un script simple à installer pour faire fondre l’ordinateur des utilisateurs adblock, ca serait avec plaisir que je prendrais le temps de l’installer juste pour la satisfaction :-)

  • Utilisateur d’Adblock, perso cela dépens s’il adblock me dit que seulement 5 (ou comme ici 1) pub est enlever je désactive le bloqueur, mais perso j’ai fait la moyenne des site et la plupart de ceux que je consulte sont entre 10 et 20 pub par page, alors la c’est du foutage de gueule alors je block.

  • Que l’on soit pour ou contre le financement des sites par la pub, bloquer AdBlock est un non-sens: les utilisateurs qui l’ont installé, même s’ils le désactivaient, ne cliqueraient pas sur les pubs de toute manière. Obliger les visiteurs à le désactiver ne va pas leur apporter plus de clics, juste davantage de haine. Un message « positif » genre Mixcloud est une meilleure approche

    • Sauf que la plupart des campagnes ne sont pas payées au clic mais à l’affichage, donc même sans cliquer sur une pub on aide à financer le site, alors qu’en bloquant tout on l’aide juste à mourir…

  • Perso moi je fais plus de la prévention que du blocage. j’affiche un message à la place des pubs bloquées pour expliquer pourquoi le visiteur devrait désactiver adblock pour tel site.
    Mais jamais je ne bloque le contenu.

  • bonjour

    « Que ce soit des coûts matériels (serveurs…) ou immatériels (le salaire d’un journaliste), un site internet coûte cher. »

    honnêtement, je ne vois pas en quoi c’est mon problème (en tant qu’internaute).
    Quant à l’argument « on risque de disparaitre », je répondrai : changez votre modèle économique.

    Lorsqu’un site m’empêche d’accéder à un contenu à cause d’adblock, je m’en vais, tout simplement. Car généralement, on peut trouver l’information ailleurs.

    Et si vous avez un contenu exclusif ? Et bien cela peut se monnayer, mais c’est à VOUS de définir le format de la « monnaie ». Certains paieront, d’autres non.

    Quant à moi, il n’y a aucune raison pour que j’enlève Adblock.

  • Le principal soucis ce sont tous ces sites qui abuse de la pub. Obligeant presque l’utilisateur a ce munir d’adblock et autre afin de ce prémunir d’une agression visuel et auditive.
    Ce sont souvent des sites qu’on ne visite qu’une fois d’ailleurs mais adblock deviens donc la méthode pour être tranquille.
    J’apprécie que vous parliez de next impact car j’en suis un lecteur assidu depuis plus d’un ans et c’est avec joie que mon bloqueur de pub est couper sur celui ci (car je le connais, je sais que la pub n’est pas intrusive et nécessaire) et même clic sur les bannière publicitaire mais je ne peu le couper en permanence pour les raisons donner plus haut.
    Forcer l’utilisateur n’apporte rien de bon… Comme vous dites ils fuiront ailleurs .
    La solution je pense est donc de former les utilisateurs (pour les sites qui en valent la peine, ceux qui joue le jeu), qu’ils comprennent la raison de cette pub, qu’il accepte donc la pub comme un moyen d’accéder à des informations « gratuitement » (car soyons d’accord que la pub n’est gratuite pour personne)

  • Bonjour, (en mode télégraphe)

    3 avantages pour un utilisateur à utiliser Adblock ou autre Ghosthery : centrer plus facilement son attention sur l’essentiel (le contenu) (1), éviter le tracking multi-sites des régies publicitaires ou des widgets sociaux (2), avoir des pages qui s’affiche beaucoup plus rapidement (3).

    (1) j’ai encore le souvenir, de publicités très intrusives (mode gif animé) en plein milieu d’articles plutôt intéressants = bilan, j’ai de moins en moins fini la lecture des articles et progressivement je ne suis plus allé sur le site

    (2) même si tout le monde ne le récent pas, certains utilisateurs n’ont pas trop envie d’être suivit à la trace par des algorithmes de plus en plus efficaces et de se voir proposer des publicités de plus en plus ciblées avec le temps.

    (3) L’usage de widget social ou de publicité, ont parfois tendance à ralentir dangereusement l’affichage d’un site. Ce qui n’est pas très bon pour inciter l’internaute à revenir… Il est certainement possible de les intégrer de manière plus efficace mais c’est un peu plus compliqué.

    Après concernant ce manque à gagner à cause de ces *i#!@ d’internautes avec Adblock, la question est de savoir si ces personnes, qui ont fait l’effort de s’affranchir de la publicité, seront vraiment réceptives aux sollicitations publicitaires. N’y connaissant rien en pub, j’imagine que si la rémunération se fait à l’affichage, la question ne tiens plus.

    en tout, ravi d’avoir découvert ce blog avec un bloqueur de widgets et de publicité, car au regard du temps passé et des informations trouvées, je risque de revenir… ce qui en soit est déjà pas mal ;)

  • Je n’utilise jamais adblock. Pour moi c’est la moindre des choses lorsque l’on profite d’un contenu gratuit. Ce que je comprends encore moins ce sont les gens qui bossent dans le web, qui tirent leur salaire de l’argent de la pub, et qui les bloquent. Ok certains sites abusent de la publicité mais pourquoi ceux qui produisent du contenu de qualité et qui en font bon usage devraient être privés de revenus?

  • Article et question très interessante! Merci Seb!
    Pour moi tout est une question d’équilibre entre le confort de lecture et l’interet du contenu! Je suis tout a fait pret a debrancher mon adblock pour accèder à un contenu intéressant si les pub n’empiètent pas trop sur mon confort de lecture! A mon sens les sites doivent donc bloquer l’accès au utilisateur d’Adblock s’il perdent trop de revenu et travailler sur le contenu et l’integration des annonces pub afin de rester attractif pour le lecteur.

  • Merci pour cet article fort édifiant sur les bloqueurs de pub.
    Pour autant, la question ne serait-elle pas de savoir pourquoi les internautes activent un bloqueur ?
    Oui la pub est nécessaire à bien des sites qui la gèrent très bien et de façon non intrusive mais c’est à cause de la minorité de sauvages qui vous inondent de popups et pub intrusives diverses que l’on installe Adblock.

  • Pour la dernière question : ça dépend. Certains sites sont des sources incontournables et/ou irremplaçables. D’autres sites proposent des contenus que l’on peut trouver ailleurs.

    Bien sûr qu’un site n’est pas gratuit ! Mais en tant qu’utilisateur d’Adblock, ça m’oppresse sur certains sites de voir des bannières partout.

  • J’utilise l’URLFilter d’Opera (d’ailleurs ça m’agace quand un site me dit que j’utilise AdBlock : je ne l’utilise pas, mais c’est un détail)

    Au bureau j’utilise souvent d’autre navigateurs « vierges », sans bloqueur de contenu et bien souvent, je trouve que les pubs ne sont pas dérangeantes, au contraire même, AdWord avec la personnalisation des annonces me plait bien.

    Pourquoi utiliser un bloqueur de contenu alors ?

    Et bien parce qu’il y a des sites avec parfois plus de pub que de contenu, des sites déloyaux qui déguise des pubs en contenu, etc.

    Si on m’assurait que ne serait-ce que 90% des sites respectent un ration de pub raisonnable, avec des pubs à valeur ajoutée, pas intrusives, bien identifiables je serais content de les voir.

    Pour moi, ça passe par une éducation des gestionnaires de site et non des utilisateurs. Pourquoi pas des règles / quota comme à la télé ?

    D’ailleurs à la télé, j’aime bien regarder les pubs, je trouve ça souvent ludique.

  • Merci pour cet article. Pour ma part, l’utilisation d’adblock est souvent utilisé pour les vidéo. Si la pub n’est pas trop envahissante, qu’elle ne dérange pas ma lecture, je ne voie pas pourquoi elle serait bloquée. Adblock est née surtout pour empêcher que la pub devienne trop envahissante. Les affichage en premier plan pleine page, c’est plus que de la réclame. mais les carré pub et les banière, si bien intégrées, ne sont en aucun cas dérangeante. Il m’arrive régulièrement d’autoriser la pub de certain site pour les aider. Mais je séléctionne

  • Même chose que RWann, je ne whitelist aucun site avec mon adblock sauf ce qui me le demande, à partir de la si les pubs du site sont trop importante (pop-up à tout va à chaque clic sur un page) je re blacklist direct et byebye le site en question, si ce n’est pas le cas et que les pubs ne me font pas mal aux yeux au niveau des animations je le laisse dans la whitelist.

  • Quel dilemme ! sans argent pas de site… sans internaute pas d’argent… Point de vue business pas évident. Mais dans le peau de l’internaute je suis d’accord avec RWann !

  • Merci Séb pour cet article.

    Concernant la question « Pensez-vous que des modèles alternatifs tels que Next INpact ou Wikipédia puissent se développer à grande échelle ? », je suis surpris du %age de « Non » !!

    Wikipédia n’est-il pas l’exemple même d’un modèle alternatif à grande échelle ?

  • Utilisateur d’Adblock, je l’ai récemment débloqué pour Mixcloud, qui, ayant détecter l’extension, à su m’expliquer et me convaincre de l’importance de la pub pour son fonctionnement via un popup. C’est le seul service web pour lequel je l’ai fait, mais je serais prêt a le faire pour d’autres si tant est qu’ils me convainquent avec élégance (et que le service qu’ils me proposent m’intéresse ;-))

  • Ce la ne veut pas dire que je suis contre la pub sur les sites, au contraire, il en font bien pour pouvoir gagner sa vie sur le web, mais avec certaines mesures…

  • En même temps sur certains sites, si tu n’as pas Adblock, c’est un vrai champ de bataille de pub aussi… Il faut se mettre à la place des internautes, du moment que c’est de la pub plus ou moins statique (qui ne te suis pas ou qui ne te force pas à la voir via un popup ou des éléments qui clignotent, je trouve ça parfaitement acceptable). Pour le cas des sites pour lequel tu bosses par exemple, perso 01Net j’ai vraiment du mal à y aller sans Adblock, c’est assez violent…

  • Bonjour, sujet tres interessant, et tres bon choix de titre pour que les personnes lisent ton article :)
    L »ideal serait que les internautes/lectures comprennent le temps que cela prend a ecrire un blog, des articles le relire, choisir une photo, le promouvoir, et soit un minimum « reconnaissant » malheureseument ce n’est pas le cas et espere tout gratuit et rapidement, si on ne repond pas gratuitemetn a un commentaire au bout de 10min la personne aura pose la question autrepart.
    Je pense que l’ideal serait que le bloggeur utilisent d’autres moyens pour rentabiliser son blog : l’affiliation, vente de services, ou produits… Car se baser sur la pub est problematique (voir la chutte du prix au click de google adsense ces dernieres annees)

  • Merci Sébastien de cet éclairage sur une réalité : il faut que les sites gagnent de l’argent pour faire leur métier, surtout la presse écrite, en mauvaise posture.

Laisser un commentaire

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.