Sponsorisé Trucs & Astuces

Qu’est-ce qu’une heatmap (carte de chaleur) ? En quoi cet outil peut-il vous aider pour ameliorer votre site internet ?

Qu’est-ce qu’une heatmap ?

Les heatmaps ou cartes de chaleur sont des outils de web-marketing qui permettent de restituer le parcours des visiteurs d’un site web par l’intermédiaire de leurs clics.

Ainsi, en analysant une page de son site e-commerce, on peut ainsi voir s’afficher en superposition de la page ciblée, les zones de clics, les clics précis, le pourcentage des clics sur chaque élément, ou encore la profondeur de scroll (lorsque l’internaute descend au-dessous de la ligne de flottaison) dans une page donnée.

Ainsi, une heatmap est très utile pour voir le pourcentage de visiteurs qui voient ou ne voient pas un élément de cette page, sans avoir à tracker l’ensemble des éléments de celle-ci.

La carte de chaleur la plus connue est bien évidemment celle du triangle d’or de Google où l’on s’aperçoit que 60% des clics sur les moteurs de recherches sont sur les trois premiers résultats de la recherche :

 

Triangle d'or - Google

Le triangle d’or de Google

 

Les heatmaps, gadgets ou solutions d’ameliorations de votre site internet ?

Mais ces données valent-elles vraiment la peine d’être examinées à la loupe ? N’est ce pas un peu gadget? Quelles informations peuvent-en retirer les webmarketeurs et surtout pour en faire quoi ?

Aujourd’hui, grâce aux heatmaps,  vous pouvez isoler en 1 clic un profil comportemental très précis, et étudier sa navigation de manière très poussée.

On peut par exemple choisir d’observer la navigation des visiteurs arrivés via une landing page précise, ou bien encore les internautes qui viennent pour la première fois sur votre site ou qui naviguent depuis un device mobile (tablettes/smartphones).

 

5 exemples concrets d‘analyses suite a l’utilisation d’une carte de chaleur ?

Pour être plus concret, voici 5 exemples d’analyses que vous pouvez réaliser avec un outil de heatmaps :

A noter que l’ensemble des illustrations ont été fournies par la solution de heatmaps BeamPulse, une solution française (Cocoricooooo !) qui a l’avantage de s’installer en 5 min, de permettre l’analyse des contenus dynamiques de votre site internet (menu déroulant par exemple) et permet de réaliser des A/B tests en temps réels.

 

1. Les visiteurs qui ont convertis a l’issue de leur visite

Une heatmap peut permettre d’identifier les « parcours gagnants » et quantifier la contribution précise de chaque zone ou catégorie du site.

Par exemple, vous pourrez vous rendre compte que 50% des internautes qui ont convertis sur votre site ont effectué une recherche dans votre moteur de recherches interne.

Proposition d’analyses suite à ce constat :

–          Le moteur de recherches semble être un canal privilégié pour vos internautes. Y-a-t-il un problème dans les menus de navigation de votre site ?

–          Serait-il intéressant d’améliorer encore plus la pertinence de votre moteur ?

 

2. Les nouveaux visiteurs vs les revenants

Comme dans une boutique physique, la 1ere visite est souvent déterminante pour la suite. Il convient de porter toute l’attention possible à ces visiteurs, pour lesquels on a souvent dépensé beaucoup de budget « acquisition ». Voir aussi comment choisir ses leviers d’acquisition de trafic ?

Par exemple, on voit immédiatement dans la carte de chaleur ci-dessous que les nouveaux visiteurs (points verts) cliquent principalement sur les visuels de produits, alors que les visiteurs revenants (points roses) cliquent plutôt sur le carrousel dynamique (offres saisonnières, promos, nouveautés).

 heapmap-confettis-nouveaux-et-ancien-visiteurs

3. Les differences de navigation entre les visites mobiles, tablettes et ordinateurs

La plupart des études actuelles démontrent que les mobinautes visitent des sites plutôt dans un mode de consultation que de commande, même si les achats depuis un smartphone progressent rapidement.

Un comportement qui saute aux yeux en observant les clics du segment ‘mobiles’ : la difficulté de cliquer sur l’élément souhaité sur un petit écran tactile. Suite à une analyse de la carte de chaleur, on pourra en conséquence agrandir la taille des principaux menus et boutons, levant ainsi un des freins à la conversion depuis un mobile.

On pourra également détecter des freins de navigation spécifiquement liés à un appareil. Par exemple : les utilisateurs d’i-pad ne cliquent pas à cet endroit, les utilisateurs de smartphone Android ne scrollent pas jusqu’à tel contenu, etc.

exemple-heatmap-smartphone-responsive

 

4. Les differences de navigation entre les visites provenant de campagnes d’acquisitions disctinctes

Grâce aux heatmaps de clic et de scroll, vous pourrez vérifier l’adéquation entre une campagne display et la landing page. Où cliquent les visiteurs ? Cherchent-ils plus d’informations en bas de page ? Quel a été leur parcours jusqu’à la conversion ?

Scroll-heatmap

5. L’analyse « tous les visiteurs » pour avoir une vue d’ensemble des comportements sur vos pages

Le cas ci-dessous est un classique : le responsable marketing de ce site s’est aperçu grâce à la carte de chaleur que plus de 11% des clics sur sa homepage sont réalisés sur des éléments non- cliquables : les boutons bleus des catégories du menu (header).

 heatmap-analyse-clics-sur-page-internet

Les Heatmaps, un outil d’analyse multi-devices

Autre avantage des heatmaps, ils peuvent vous permettre d’analyser très finement les comportements de vos internautes qui naviguent sur votre site depuis un device mobile.

En effet, contrairement au comportement face à un écran d’ordinateur, pour lequel les experts ont plus de 15 ans de recul, le comportement de navigation sur un device mobile – du type smartphone ou tablette – reste un continent peu exploré.

Quand on sait la part du trafic mondial d’internet qui se fait sur une interface mobile, on comprend l’importance des cartes de chaleur de clics et de scrolls sur ces interfaces.

 

 

Les cartes de chaleur, un doublon de votre outil analytics ?

Comme je vous l’ai indiqué plus haut, elles permettent de voir, quasiment en temps réels les éléments qui sont cliqués ou non par vos internautes.

Cette information, vous pouvez également la récupérer via votre outil d’analytics (Google Analytics, Xiti…). Cependant, vous devrez y consacrer du temps pour tracker les éléments à analyser.

Or, comme dit le vieux proverbe qu’utilisait mon grand-père : «  le temps, c’est de l’argent ».

Je pense donc que les outils de heatmaps sont complémentaires à votre interface analytics et peuvent vous permettre de mieux comprendre vos internautes. Et c’est cette connaissance qui vous permettra d’améliorer votre taux de transformation et donc votre activité.

 

Voir plus d’exemples concrets de heatmaps

 

Votre avis m’intéresse:

Et vous, avez-vous déjà utilisé des cartes de chaleur ? Qu’en avez-vous retiré ?

 

Qu’est-ce qu’une heatmap (carte de chaleur) ? En quoi cet outil peut-il vous aider pour ameliorer votre site internet ?
Laissez votre avis sur cet article

A propos de l'auteur

Sébastien BLERIOT

Evoluant en e-commerce depuis plus de 7 ans maintenant, j'ai profité de mes différentes expériences chez Rueducommerce et Next Interactive (BFM TV, RMC, 01net) et ELEGIA Formation pour développer mon expertise de la vente en ligne en B to C et B to B.
J'accompagne régulièrement des e-commerçants dans l'optimisation de leur stratégie e-commerce.

Laisser un commentaire