Divers

E-commerce : comment optimiser ses ventes pendant la période du coronavirus ?

Bien qu’on puisse penser que durant le confinement les boutiques en ligne seraient gagnantes, ce n’est pas réellement le cas.

Même si l’achat sur le web fut l’un des seuls moyens de consommer, certains secteurs ont souffert d’une chute de leur chiffre d’affaires. Maintenir une activité dynamique est donc primordial pour rebondir.

Comment se porte l’e-commerce ?

Avec des citoyens confinés, on estimait que les sites de vente en ligne se démarqueraient et que leurs ventes allaient décoller. C’est pourtant le contraire qui s’est produit pour la plupart des secteurs.

76 % des sites e-commerce ont vu leur chiffre d’affaires diminuer depuis mi-mars. La moitié d’entre eux ont même enregistré une baisse de 50 %. Par ailleurs, on constate que 6 % des sites ont fermé momentanément et plus d’un tiers ont dû réduire leur activité. 

Bien sur, certains secteurs s’en sortent mieux et tirent leur épingle du jeu comme l’alimentaire, la santé, la technologie et les produits éducatifs qui ont fait l’objet d’une forte demande durant le confinement. En revanche, la décoration, l’ameublement, la mode ou le tourisme ont subi une forte baisse.

On l’explique par plusieurs facteurs comme les difficultés liées à la logistique, à la livraison, à l’approvisionnement, mais aussi par le fait que les employés aient été confinés. De plus, la demande a chuté étant donné que les besoins des citoyens en période de confinement changent.

Comment dynamiser son activité en période de crise ? 

Prix.net a bien compris qu’il est essentiel de penser à la situation actuelle et de s’adapter afin d’optimiser ses ventes. En effet, ce comparateur de prix est rapide et est actualisé régulièrement.

Pour maintenir son site à flot, il faut être irréprochable quant au service client, mais aussi construire avant tout une relation de confiance avec ses prospects. En effet, une crise mondiale est l’occasion de communiquer davantage avec votre communauté sur les réseaux.

Rendez-vous disponible pour vos clients, que ce soit avec des chats en direct ou des posts réguliers sur vos profils. Créer un lien avec vos clients permet de faciliter le traitement de leurs demandes, mais aussi le service après-vente. Par ailleurs, c’est un bon moyen de les fidéliser et d’augmenter vos chances de convertir.

De plus, soyez transparent vis-à-vis du temps de livraison. Il est normal qu’il soit allongé et vos clients comprendront. Toutefois, à l’instar de multiples sites de vente en ligne, proposez la livraison gratuite. Pensez également à mettre à jour votre site en réorganisant la page d’accueil par rapport aux produits à haut potentiel.

Prenez également votre stock en compte : si vous êtes en rupture de tel produit, ne le mettez pas en avant et optez pour des articles similaires qui pourraient correspondre aux besoins de vos clients.

Quel avenir pour les e-commerces ?

Bien que la baisse du chiffre d’affaires puisse décourager, rassurez-vous : 80 % des personnes affirment qu’elles vont racheter des produits “non-essentiels” en ligne comme les vêtements, l’électroménager, les articles de sport et de mode.

Il faut donc rester optimiste et en profiter pour retravailler son site de vente en créant une section blog, par exemple, ou en proposant de nouveaux produits. L’année 2020 est loin d’être terminée, avec des efforts bien placés, votre chiffre va vite remonter.

A propos de l'auteur

Sébastien BLERIOT

Evoluant en e-commerce depuis plus de 9 ans maintenant, j'ai profité de mes différentes expériences chez Rueducommerce et Next Interactive (BFM TV, RMC, 01net) et ELEGIA Formation pour développer mon expertise de la vente en ligne en B to C et B to B.
J'accompagne désormais des e-commerçants dans l'optimisation de leur stratégie e-commerce. Je propose mes services en qualité de consultant mais également en tant que formateur/conférencier.

Laisser un commentaire