Divers

Dropshipping : quels sont les secteurs porteurs ?

représentation du dropshipping

De la même manière que le e-commerce, le dropshipping connaît une forte croissance. Ce business permet de lancer une activité en ligne, sans pour autant avoir un stock. Cette variation du e-commerce couvre de nombreux secteurs. Nous vous proposons donc de découvrir ceux qui s’apparentent aux plus rentables.

Dropshipping, présentation rapide

Le dropshipping s’apparente à un commerce en ligne où trois types d’acteurs entrent en compte. Le fournisseur, qui propose des produits au revendeur. Le drop shipper, qui met en avant sur son site e-commerce les produits du premier. Le client, qui achète sur le site du revendeur et se fait livrer par le fournisseur.

La principale caractéristique du dropshipping reste l’absence de stock et de logistique, ce qui s’avère positif et permet de lancer son activité tout en minimisant l’investissement. Les seules dépenses à prendre en compte seront celles liées à la création du site en ligne et la mise en avant des produits.

Les secteurs porteurs du dropshipping

Dans un secteur porteur comme le dropshipping, on assiste régulièrement au développement de nouvelles entreprises à forte croissance. Parmi eux, on retrouve notamment ceux de la mode, de l’outillage, ou encore de l’alimentation et du tourisme.

La mode, un succès conséquent

Le e-commerce a permis au secteur de la mode de connaître un fort succès. Les tendances qui se succèdent incitent le consommateur à acheter régulièrement et les opportunités en matière de dropshipping sont donc nombreuses.

L’idée pour ouvrir sa boutique en ligne restant d’apparaître sur le marché à un moment stratégique, tout en étant accompagné d’une offre adaptée. Dans cette optique, les consommateurs sont généralement intéressés par les ventes flash et les promotions.

L’outillage et bricolage, pour que le consommateur fasse ses travaux

Les particuliers réalisant toujours plus leurs travaux eux-mêmes, il peut aussi être intéressant de lancer une boutique de dropshipping dans l’outillage. Le bricolage est un secteur à potentiel, notamment en raison de l’émergence du Do It Yourself (DIY).

Tout foyer possède le minimum en matière de bricolage, à l’exemple d’une scie circulaire Bosch. L’idée est donc de privilégier les équipements de qualité et les produits de marque, les consommateurs les connaissant déjà.

L’alimentation

Si l’offre dans l’alimentaire est aujourd’hui variée, le secteur reste porteur. L’idée est donc de se tourner vers des produits spécifiques, à l’exemple des compléments nutritionnels, qui attirent toujours plus de clients.

Autre option, se tourner vers le luxe. Il peut alors s’agir de la vente en ligne de vin, ou d’autres mets rares ou provenant d’endroits spécifiques de la planète.

Se lancer efficacement dans le dropshipping

Attention cependant, connaître le secteur dans lequel on se lance ne suffit pas. En dropshipping, il demeure important de faire évoluer son business, pourquoi pas en combinant plusieurs secteurs porteurs. L’idée restant qu’on ne peut être compétitif avec un seul type de produit ou de service.

Connaître les domaines ayant du potentiel permet de se démarquer de la concurrence et de proposer des offres adaptées. Cette pour cette raison qu’il reste nécessaire d’étudier le marché avant de débuter la vente en dropshipping.

Rate this

Rated 4.59/5 based on 317 reviews

A propos de l'auteur

Sébastien BLERIOT

Evoluant en e-commerce depuis plus de 9 ans maintenant, j'ai profité de mes différentes expériences chez Rueducommerce et Next Interactive (BFM TV, RMC, 01net) et ELEGIA Formation pour développer mon expertise de la vente en ligne en B to C et B to B.
J'accompagne désormais des e-commerçants dans l'optimisation de leur stratégie e-commerce. Je propose mes services en qualité de consultant mais également en tant que formateur/conférencier.