Divers

E-commerce : les ventes ont augmenté de 5 % pour le 2e trimestre 2020

Ce n’est plus une surprise, avec l’essor de la digitalisation et la crise sanitaire actuelle, l’e-commerce connaît une évolution fulgurante, avec notamment une croissance de 5 % pour le 2e trimestre 2020. Aujourd’hui, le passage des boutiques physiques au numérique a été fortement accéléré et les sites d’e-commerce se sont encore plus développés.

La crise sanitaire a accéléré la transition numérique des entreprises

La crise sanitaire et économique actuelle a poussé les entreprises à se réinventer et cela passe notamment par la transition numérique. En effet, avec la période de confinement, les boutiques physiques ont dû devenir de véritable plateforme de e-commerce afin de continuer leur activité.

Il est vrai que la crise sanitaire aurait accéléré le passage des boutiques physiques au numérique de près de 5 ans. D’autant plus que grâce à une multitude d’outils digitaux ainsi que l’utilisation d’une image de qualité pour son produit, la création d’un site e-commerce est à la portée de tous.

C’est dans ce contexte que les consommateurs ont assisté à un avènement considérable des sites de e-commerce. Pour continuer leur activité, les entreprises qui existaient seulement en physique se sont réinventées grâce au e-commerce.

L’e-commerce se généralise chez les vendeurs et chez les consommateurs

Aujourd’hui, la France fait partie des 10 plus grands marchés mondiaux du e-commerce avec la 6e place. Pour le 2e trimestre 2020, la croissance a été de près de 5 %. La crise sanitaire et la période de confinement a obligé les consommateurs à changer leur mode de consommation.

Effectivement, avec la fermeture des magasins, la pandémie et les gestes barrières, les Français se sont automatiquement dirigés vers l’e-commerce. Les consommateurs, même les plus réticents, ont alors véritablement modifié leur mode de consommation pour s’adapter au contexte.

La transition numérique se généralise aussi bien pour les vendeurs que pour les consommateurs. En effet, que ce soit les Français ou les marques, tous sont obligés de réinventer leur mode de fonctionnement pour s’adapter à la pandémie, avec la transition numérique. Grâce à cette montée en flèche des sites de e-commerce, l’offre est considérablement plus variée et plus vaste, ce qui permet aux consommateurs de pouvoir trouver leur bonheur.

Du point de vue des consommateurs, l’e-commerce permet de pouvoir comparer plus facilement les offres et de pouvoir trouver l’offre la plus avantageuse pour eux, tout en évitant de sortir. Pour les vendeurs, cela permet de toucher plus de consommateurs en cette période de crise et de s’adapter aux nouvelles technologies.

Rate this

Rated 4.35/5 based on 125 reviews

A propos de l'auteur

Sébastien BLERIOT

Evoluant en e-commerce depuis plus de 9 ans maintenant, j'ai profité de mes différentes expériences chez Rueducommerce et Next Interactive (BFM TV, RMC, 01net) et ELEGIA Formation pour développer mon expertise de la vente en ligne en B to C et B to B.
J'accompagne désormais des e-commerçants dans l'optimisation de leur stratégie e-commerce. Je propose mes services en qualité de consultant mais également en tant que formateur/conférencier.