Infographies

L’avenir du e-commerce est-il chinois ?

Le e-commerce chinois est-il deja ou deviendra-t-il le plus gros marche du monde ?

Dans le cadre de mon MBA, j’ai eu l’occasion d’assister à une conférence animée par Laure De Carayon, spécialiste de la Chine et créatrice du salon China Connect.

Suite à cette conférence, j’ai eu envie de m’intéresser un peu plus près au e-commerce chinois et tenter de répondre à cette question:  l’avenir du e-commerce est-il en Chine ?

e-commerce-chinois

Les chiffres du e-commerce chinois

Pour resituer un peu le marché du e-commerce en Chine, je vous propose de découvrir quelques chiffres en les comparant avec le marché français:

 

Chiffre d’affaires du e-commerce chinois

En 2012, le e-commerce français a généré 45 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

Sur la même période, en Chine, le e-commerce a généré un peu près de 195 milliards de dollars de chiffre d’affaires, soit plus de 233% de plus qu’en France.

A noter qu’aux Etats-Unis, en 2012, le e-commerce a atteint 209 milliards de dollars de chiffre d’affaires.

Selon eMarketer, en 2013, la Chine deviendra le premier marché mondial en termes de e-commerce.

 

Nombre de Cyberacheteurs en Chine

En termes d’acheteurs, il y a actuellement en France 35 millions de Cyberacheteurs contre plus de 220 millions en Chine.

Ce qui est intéressant, c’est que la France comprend actuellement de plus de 32 millions de Cyberacheteurs, soit près d’un français sur deux.

La Chine dénombre actuellement de plus de 1,3 milliards d’habitants. Ce qui signifie que seulement 17% des chinois sont des cyberacheteurs.

Ainsi, le réservoir de croissance pour le e-commerce chinois est encore immense et il est probable que la Chine sera le premier marché à atteindre le milliard de dollars de chiffre d’affaires en e-commerce.

 

logo-alibaba-site-ecommerce-chinois

 

Perspectives d’evolution du e-commerce chinois

Pour preuve, en 2020, selon le magazine Forbes, le e-commerce Chinois devrait générer plus de chiffre d’affaires que les Etats-Unis, l’Allemagne, le Royaume Unis et la France réunis.

Le nombre de cyberacheteurs chinois devrait d’ailleurs doublé d’ici à 2016 pour atteindre près de 450 millions, selon l’institut eMarketer.

TOP 3 des sites e-commerce chinois

Plus gros site B to B: Alibaba

Le plus gros site de e-commerce chinois est également le plus gros site de e-commerce du monde ! Il s’agit d’Alibaba.

Ce site est principalement tourné vers le B to B. Plus étonnant, et cela devrait en faire rougir plus d’un, ce site est rentable et a généré en 2012 plus de 3 milliards de dollars de recettes. Alibaba est un site international et dispose plus de 700 millions de clients !

 

logo-taobao-site-ecommerce-chine

 

 

Plus gros site C to C: Taobao

Le deuxième site de e-commerce chinois est Taobao.

Filiale du groupe Alibaba Group, ce site est le principal site de e-commerce en C to C.

Uniquement disponible en chinois à l’heure actuelle, le site disposait fin 2012 plus de 370 millions de comptes clients.

Laure de Carayon nous a d’ailleurs indiqué que le e-commerce chinois est actuellement tiré grâce au commerce C to C.

 

Plus gros site B to C: Tmall

Tiercé gagnant pour le groupe Alibaba Group qui place truste toutes les places de ce TOP 3 avec le site Tmall, site dédié au B to C.

Lancé en 2008 par le site Taobao, le site est le 8ème site le plus visité en Chine. A l’heure actuelle, Tmall disposerait de plus de 100 millions de comptes clients.

 

logo-tmall-site-vente-chinois

 

Les raisons du succes du e-commerce chinois

Un reservoir de clients le plus grand du monde

Comme je vous l’indiquais un peu plus haut, la Chine dispose déjà du plus grand nombre de cyberacheteurs alors que seulement 43% des chinois ont accès à internet.

De plus, la Chine dispose du plus gros réservoir de cyberacheteurs potentiels vu qu’à l’heure actuelle, seulement 17% des chinois achètent sur internet. Cela promet donc de vraies progressions dans les prochaines années.

 

La confiance dans un moyen de paiement

Le principal vecteur pour que le e-commerce chinois décolle était la confiance des internautes dans les moyens de paiements.

En effet, le début du e-commerce chinois a laissé son lot d’histoires de fraudes à la carte de crédit et de contrefaçons.

Le challenge était donc de rassurer les potentiels cyberacheteurs.

Paypal, grâce à sa notoriété s’est installé en Chine et contribue maintenant depuis quelques années à rassurer les internautes sur le e-commerce chinois. Ce moyen de paiement a surtout permis aux sites chinois de vendre à l’international.

Alibaba Group a également fait ce constat et a décidé de lancer son propre moyen de paiement sécurisé: Alipay. A noter que ce moyen de paiement est déjà utilisé par près de 150 millions d’internautes, principalement chinois.

 

Alipay-moyen-de-paiement-chine

Du e-commerce innovant

La confiance des internautes dans le e-commercer nécessite un système de paiement sécurisé et l’assurance d’une livraison assurée.

Le client commande sur le site et paye sa commande. Le site conserve le paiement le temps que la livraison soit effectuée. Une fois le produit reçu, le client doit valider son paiement pour que le vendeur soit payé.

Et dans le cas où le produit ne convient pas, il suffit (!) de renvoyer le produit pour que le site e-commerce reverse le montant à l’internaute.

 

Les perspectives des sites e-commerce chinois

Dans les années à venir, les principaux sites e-commerce chinois auront deux axes principaux de développement:

– Continuer à s’affirmer sur le marché intérieur chinois

– Venir concurrencer les sites américains directement aux Etats-Unis

Ainsi, il faudra donc attendre pour voir débarquer un groupe tel qu’Alibaba Group en France, avec des équipes et entrepôts dédiés.

Le site alibaba a tout de même réalisé une traduction (vulgaire !) de son site internet en Français, vous pouvez donc vous y rendre et y faire vos achats.

A noter qu’il est tout de même possible d’acheter sur ces sites qui, pour la plupart, vendent à l’international.

 

Je vous laisse avec une infographie très intéressante, réalisée par… Alibaba group.

Bonne découverte !

Infographie-e-commerce-chine

A propos de l'auteur

Sébastien BLERIOT

Evoluant en e-commerce depuis plus de 9 ans maintenant, j'ai profité de mes différentes expériences chez Rueducommerce et Next Interactive (BFM TV, RMC, 01net) et ELEGIA Formation pour développer mon expertise de la vente en ligne en B to C et B to B.
J'accompagne désormais des e-commerçants dans l'optimisation de leur stratégie e-commerce. Je propose mes services en qualité de consultant mais également en tant que formateur/conférencier.

2 commentaires

  • Salut Sébastien !

    Bon article, je retrouve un peu de mon expérience dans le domaine. A noter cependant que Alibaba permet surtout de mettre en relation les acheteurs avec les entreprises manufacturières chinoises, plus que de générer réellement du cash en ligne.

    Il est clair qu’un acheteur pro ne passera pas de commande directement via le site, puisqu’il a besoin de connaître son interlocuteur, de recevoir des échantillons, de discuter termes et moyens de paiement, volumes, incoterms, etc etc etc.

    Pour l’avoir expérimenté, c’est sur que c’est une mine d’or quand on sait ce que l’on cherche et le résultat ce sont des savings de plus de 50% par rapport à un produit similaire acheté en Europe. Après il faut maîtriser les aspects transports international pour maintenir les économies.

    Voilà ma petite contribution pour le côté B to B d’Alibaba !

Laisser un commentaire