Le Wagon Avis 2020 – Est-ce la formation adaptée à votre besoin ?

Vous avez pour objectif d’apprendre à coder et vous avez entendu parler du bootcamp proposé par Le Wagon ? Vous souhaitez savoir si cette formation peut vous permettre d’atteindre vos objectifs ?

Je vous propose aujourd’hui de vous livrer un avis objectif sur Le Wagon tentant de répondre à l’ensemble des questions que vous pourriez vous poser à propos de ce bootcamp.

Si vous avez des questions auxquelles je n’aurais pas répondu, n’hésitez pas à me les poser via les commentaires. J’essaierai d’y répondre si j’en ai les capacités.

avis-le-wagon-logo

Résumé de mon avis sur Le Wagon

Vous avez un cours d’aquaponey qui commence dans 2 min et vous n’avez pas le temps de lire la tartine que j’ai écrit pour vous donner un avis objectif sur le bootcamp du Wagon ? Pas de panique, voici un résumé.

Les avantages du Wagon

Au cours de la formation du Wagon, vous développerez 2 projets différents et passerez 2 semaines complètes à coder un projet personnel (en équipe). Alliant la théorie de matin et la pratique l’après-midi, le Wagon s’inscrit pleinement dans ces formations intensives qui permettent à tous d’apprendre à coder.

Niveau langage, vous apprendrez des langages vous permettant de créer des designs de sites internet (front-end) mais également de lui apporter des fonctionnalités dynamiques (back-end). 

Ainsi, après 9 semaines intensives (dont 2 à travailler sur un projet en équipe), vous pourrez postuler à des offres de « développeur junior » si vous souhaitez devenir développeur. A noter cependant que pour pouvoir postuler à de tels postes, il sera indispensable de continuer à développer, même après la fin de la formation: le code, c’est pas comme le vélo, si on ne pratique pas, cela s’oublie. Et surtout, le fait de continuer à coder va vous permettre de rencontrer d’autres problématiques, d’autres documentations à déchiffrer… etc. La formation ne doit être que le début de votre aventure de développeur !

Si vous êtes un entrepreneur qui souhaite développer un MVP ou un chef de projet qui souhaite progresser au niveau technique, sachez que vos objectifs seront atteints également.

Mais, selon moi, le Wagon n’est pas forcément la formation la plus intéressante pour ceux qui veulent devenir développeurs ou qui sont entrepreneurs. Pas de panique, je vous explique pourquoi juste après 😉

Les inconvénients du Wagon

Il y a plusieurs inconvénients à faire la formation du Wagon et voici ceux que je trouve les plus intéressants pour vous aider dans votre réflexion:

  • Le Wagon va vous permettre d’apprendre un langage (Ruby) qui est réputé pour être facile à appréhender. Cependant, il n’a pas la côte en ce moment aussi bien chez les développeurs que chez les entreprises. En effet, à la manière du langage PHP qui n’est plus aussi populaire qu’avant, Ruby n’est pas, selon moi, le langage de demain (voir le paragraphe dédié + courbes ci-après). Et c’est le critère principal qui m’a fait me détourné de la bootcamp proposé par le Wagon.
  • La taille des promotions: chaque promotion est composée, en fonction des périodes, de 80 à 100 étudiants. Pour ma part, je dois bien avouer que cela m’a clairement refroidi car, bien que le lieu – sur Paris – soit vraiment très grand (et super canon avec la verrière) , la disponibilité pédagogique est, selon moi, bien moindre que lorsqu’on est en plus petits comités. 
  • L’apprentissage avec 2 projets: au cours des 7 semaines de formation, vous ne travaillerez que sur deux projets principaux. Niveau pédagogique, c’est selon moi beaucoup moins efficace que dans d’autres formations. Pourquoi ? Car, lorsqu’on a la possibilité de développer sur 4, 5, 6 ou 7 projets différents, cela permet de revenir sur les fonctionnalités de base, celles qu’on a développées dans les semaines précédentes. Cela permet ainsi de se tester et surtout, je trouve qu’on apprend beaucoup mieux en devant refaire tout ou partie des développements appris quelques jours avant.

Pourquoi je n’ai pas fait le Wagon

Pour ma part, j’ai décidé de faire la formation La Capsule, dont on parle moins que le Wagon.

Pourquoi ai-je choisi La Capsule ?

Je ne vais pas vous faire un argumentaire commercial de pourquoi j’ai choisi de faire la Capsule. Je ferai d’ailleurs d’ici quelques semaines un article dans lequel je vous livrerai un retour d’expérience complet de ces 10 semaines passées à coder.

Cependant, voici les principales raisons qui m’ont fait choisir La Capsule:

  • Le langage: ils enseignent en back-end le langage Node.js. Niveau front, ils nous permettent d’apprendre la librairie React, librairie qui sera utilisée demain par tous les développeurs selon moi (car développée par Facebook et favorisant la création d’applications mobiles). Et ça, c’est clairement THE critère qui m’a décidé.
  • L’organisation des promotions: les promos sont limitées à 30 étudiants ce qui ressemble à une classe lorsque nous étions à l’école. Je me suis dit qu’il serait bien plus simple, pour moi, d’apprendre en petit groupe plutôt que dans une promotion de 80 à 100 étudiants.
  • Le fonctionnement par projet d’une semaine. Pour faire simple, je suis quelqu’un qui reproduit ce qu’on lui apprend. Et plus je refais, plus je suis à l’aise. Ainsi, en travaillant sur plusieurs projets, j’étais sûr de revenir chaque semaine faire du HTML, du CSS, du JS… etc. C’était, pour moi, la méthode la plus adaptée.

Dernier conseil

Concernant mon avis sur le Wagon, il n’engage que moi et, comme je le dis à plusieurs reprises au sein de l’article, ce n’est pas la formation que j’ai choisi.

Je vous invite donc fortement à vous faire votre propre avis en prenant vos propres informations et à ne pas hésiter à aller aux réunions d’informations (tel que le drink de la Capsule ou un démo day)

Car, pour le coup, il est vraiment intéressant de voir les locaux, de sentir le feeling que vous pourrez avoir avec les profs, de voir l’état d’esprit des étudiants… etc. Cela vous aidera à vous faire votre propre idée, car c’est VOTRE projet et non le mien.

Le résumé est terminé. Pour ceux qui ont un peu plus de temps, voici mon avis sur Le Wagon un peu plus en détails 😉

Tout savoir sur la formation pour apprendre à Coder du Wagon

Lorsqu’on parle de bootcamps en développement web, il y a généralement 3 profils qui sont intéressés par ce type de formation intensive:

  • Ceux qui veulent se réorienter et qui veulent devenir développeur web
  • Ceux qui travaillent dans le domaine du digital et qui souhaitent développer leurs compétences techniques afin d’être plus efficace dans leur travail quotidien
  • Ceux qui ont une idée de création d’entreprise et qui souhaitent profiter d’un bootcamp pour développer une première mouture de leur produit

Quelque soit votre profil, il y a forcément des questions que vous vous posez à propos du bootcamp du Wagon. Je vais tenter d’y apporter une réponse.

Pourquoi je me suis intéressé à la formation du Wagon

Forcément, lorsqu’on cherche une formation intensive pour apprendre à coder, le nom du Wagon est généralement le premier que l’on peut trouver. Que cela soit dans votre réseau d’amis ou professionnel, le Wagon a une belle notoriété.

Ainsi, lorsque j’ai commencé mes recherches, j’ai tout de suite été agréablement surpris par ce que proposait cette formation. Cependant, comme je comptais financer par moi-même, j’ai décidé de m’intéresser davantage à son fonctionnement, sa pédagogie et les projets qui sortent de ce bootcamp.

Dans un premier temps, je me suis rendu au Demo Day courant août 2018 afin de rencontrer des étudiants et de voir les projets qui étaient développés lors du projet de fin de formation (j’y reviendrai ensuite).

A la sortie de cette soirée, mon sentiment était mitigé. Dans un premier temps car les projets n’étaient pas tous égaux en termes d’intérêts mais également parce que j’avais eu la sensation d’être noyé dans toute cette masse d’étudiants (et leurs familles), de profs etc. 

Clairement, le lieu est canon. Cependant, il est immense et cela a conforté mon sentiment que les 17 ou 18 projets présentés cette soirée là, impliquaient forcément des promotions très denses, sûrement trop denses pour moi.

Au cours de cette soirée, j’ai cependant eu l’opportunité d’échanger avec 2 étudiants différents sur la formation. Malgré une certaine fatigue et un certain stress (forcément !), ils étaient tous les deux contents de leur formation et m’ont vraiment permis de bien comprendre comment elle fonctionne. Et clairement, j’avais envie d’être à leur place.

Résultat, le lendemain, malgré ces petites réticences, j’étais conforté dans mon idée de faire un bootcamp afin d’apprendre à coder. J’ai donc décidé de postuler aux tests d’inscription du Wagon. J’ai fait les 10 heures de travail nécessaires pour valider l’inscription et ai eu l’opportunité d’échanger par skype avec une personne en charge des recrutements (un entretien de motivation).

Bref, j’ai validé mon inscription… avant de me rétracter quelques jours après, après avoir fait quelques recherches supplémentaires. Je vous expliquerais ci-après pourquoi.

Quels sont les langages enseignés au Wagon ?

Quelque soit votre projet, la première question à vous poser est liée aux langages de programmation que vous apprendrez dans le bootcamp. 

Car apprendre à coder, c’est bien ! Mais apprendre à coder des langages porteurs, qui ont de l’avenir, c’est mieux !

En effet, sans vouloir dénigrer tel ou tel langage, le monde du développement est en constante évolution et les langages qui étaient recherchés il y a quelques années sont désormais moins intéressants pour ceux qui veulent apprendre à développer.

Chaque formation propose son lot de langages et il est bien entendu très important de ne pas choisir un bootcamp en fonction du prix mais bien en fonction de ce que vous saurez faire en sortant. Le langage c’est quand même la base.

Le Wagon propose une formation qui vous permettra de devenir développeur Fullstack. 

Cela signifie qu’en qualité de développeur, vous serez en mesure de développer le front-end (la partie visible) et le back-end (là où seront administrées les fonctionnalités du site).

Voici le détails des langages que vous apprendrez pendant votre formation au Wagon:

  • Front-end: HTML, CSS, ES6
  • Back-end: Ruby et son framework Ruby on rails

Que valent concrètement ces langages ?

Quid du front-end ?

Niveau front-end, le HTML & CSS sont les fondements de tous les sites internet développés jusqu’à présent. C’est donc une bonne base pour commencer à apprendre à coder.

Cependant, la formation n’aborde pas du tout les librairies React et React native très utilisées l’heure actuelle. En effet, ces librairies ont été inventées par Facebook et semblent tenir la corde pour devenir la nouvelle star des développeurs mondiaux. 

Ainsi, au niveau front-end, vous aurez de bonnes bases mais, de mon point de vue, il vous manquera la brique qui vous permettra d’avoir une vraie plus-value pour votre évolution professionnelle de ces prochaines années.

Quid du back-end ?

Niveau Back-end, vous apprendrez principalement le langage Ruby. 

L’avantage, c’est que ce langage est assez facile à prendre en main. La syntaxe n’est pas trop compliquée et assez intuitive.

En revanche, ce n’est pas le langage le plus populaire. En effet, c’est après avoir validé mon inscription que j’ai décidé de m’assurer que je ne faisais pas une connerie en m’inscrivant dans une telle formation.

J’ai commencé par me renseigner sur les langages les plus populaires actuellement mais également les langages qui ont vocation à être les langages de demain: quitte à faire une formation pour apprendre à coder, autant apprendre les langages de demain, ceux qui ont de nombreuses années devant eux – par exemple, évitez de vous lancer dans un bootcamp en PHP, langage encore actuellement très utilisé mais qui n’est plus du tout populaire aussi bien pour ses performances que pour la hype qui l’entoure chez les développeurs.

Résultat, je suis tombé sur ce graphique:

avis-le-wagon-formation-apprendre-a-coder

Source

Et ce que j’ai pu voir, c’est que le langage Javascript (et donc sa version back-end qu’est Node.js) est bien le langage le plus utilisé à l’heure actuelle chez les développeurs. Quand à Ruby, il n’arrive qu’en 12ème position de ce classement avec moins de 10% des développeurs. 

Et ce qui m’a convaincu, c’est ce paragraphe:

le-wagon-avis-formation-bootcamp-apprendre-coder

Ainsi, apprendre Ruby, c’est intéressant, car j’allais apprendre à coder sur un langage réputé facile à prendre en main. Cependant, que cela soit pour une potentielle employabilité ou le développement de mon propre projet, ce que j’ai pu lire à propos de ce langage ne m’a clairement pas rassuré.

Quid du mobile?

C’est aussi là que le bât blesse selon moi au Wagon. Vous ne verrez pas comment coder une application mobile.

Quand j’ai choisi mon bootcamp, je voulais apprendre à coder en mobile. React Native est une librairie qui monte vraiment en puissance chez les développeurs et les startups car elle permet de coder en mobile, sur tous les supports.

Il faut savoir que normalement, pour coder une application mobile, il faut apprendre un langage pour IOs – Swift- et un autre pour Android – Java. Avec React Native on s’affranchit de cette contrainte et l’application que vous développerez fonctionnera sur Apple et Android, en utilisant les fonctionnalités natives de l’appareil.

Concrètement cela veut dire que votre appli mobile va se comportera comme une appli developpée en natif (Swift ou Java) mais coûtera 2 fois moins cher! On comprend pourquoi la librairie à un tel succès aujourd’hui chez les startups.

Concrètement, comment se passe la formation Le Wagon ?

Dans un premier temps, il est nécessaire que je vous précise que je n’ai pas fait cette formation mais une formation concurrente (La Capsule). 

Pourquoi ? Pour les raisons que j’évoquais plus haut lorsque je vous parlais des langages appris: La Capsule permet d’apprendre React et Node.js. Ainsi, j’ai décidé de pas faire le Wagon, dont pourtant tout le monde parle, pour privilégier une formation qui, selon moi, allait m’apporter des compétences plus intéressantes. Je voulais aussi une formation avec des promos plus petites, une ambiance moins “usine”.

Cependant, je suis allé voir le Demo Day et en ai profité pour me renseigner sur l’organisation de la formation en elle-même ainsi que les journées types.

Voici comment la formation du Wagon s’articule.

Comment est organisée la formation ?

La formation s’articule en 2 temps forts:

  • L’apprentissage du code pendant 7 semaines
  • Un projet de fin de formation d’une durée de 2 semaines

L’apprentissage du code au sein du Wagon se fera par le suivi de 2 projets dont le fameux clone du site AirBnb. Le fait d’avoir seulement 2 projets au cours des 7 semaines offre des avantages et des inconvénients selon moi.

En effet, il est motivant de travailler sur la durée sur un projet précis. En effet, c’est un peu comme un bébé que l’on voit grandir grâce à notre travail quotidien. 

Cependant, cela implique également de ne jamais revenir (ou très peu) sur les notions apprises précédemment. Par exemple, dans le bootcamp que j’ai fait, chaque semaine, le lundi était plutôt consacré à la création de l’interface graphique. Ainsi, chaque semaine, je repassais sur ces notions et pouvait ainsi les consolider. Pour le coup, le fait de faire 9 projets différents à la Capsule était très positif, et vous aurez moins ca au Wagon.

En ce qui concerne le projet de fin de formation, sachez qu’il se déroule en petites équipes (3,4 ou 5 personnes) et qu’il va vous permettre d’aller encore plus loin que tout ce que vous aurez appris. En effet, pour développer le projet sur lequel vous travaillerez, il vous faudra trouver des bouts de code, lire des documentations techniques… etc. C’est bien car c’est comme ça qu’on travaille en tant que développeur.

Comment s’organisent les journées ?

Concernant l’organisation des journées, elle est la même pour la plupart des bootcamps en développement web.

Le matin, vous aurez un cours théorique qui vous permettra d’apprendre une ou deux notions par jour. 

Ces notions, vous les mettrez en pratique le temps d’une après-midi, sur le projet et/ou des projets annexes. Comme je vous l’indiquais plus haut, au Wagon, vous appliquerez les notions apprises sur des exercices et des challenges. 

Est-ce que c’est dur ?

Comme je vous l’ai expliqué plus haut, je n’ai pas fait le Wagon. Cependant, la formation que j’ai réalisée est basée sur la même organisation, aussi bien sur la durée de la formation que sur les journées. Pour faire simple, la plupart des bootcamps en développement web ont adopté ce format.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est intense ! Tous les jours, vous devez apprendre une nouvelle notion sans pour autant maîtriser totalement celle de la veille. 

Sans parler du projet de fin de formation qui mettra vos nerfs à rude épreuve: le travail en équipe, le stress d’une date butoir… etc.

Donc oui c’est dur ! Mais je pense réellement le jeu en vaut la chandelle: vous apprendrez du code, des méthodes de travail et énormément de choses sur vous: la capacité de résistance, la patience, la joie du travail accompli… etc.

Est-ce qu’on est vraiment développeur à la fin de la formation ?

Oui. Il y a des élèves du Wagon qui deviennent développeur.

Attention, vous serez un développeur junior, voire très junior. A mon avis, cela peut être quand même pas mal de compléter votre formation par une formation en Javascript afin d’être pleinement opérationnel sur les développements front-end.

Le projet que vous aurez fait est très important car c’est en travaillant sur ce projet que vous allez prendre confiance en vos capacités et apprendre à trouver les informations qu’il vous faut pour avancer dans les développements qui vous seront confiés.

Cette formation n’est pas une fin en soi. En effet, vous serez développeur. Mais il sera indispensable de continuer à vous former dans les jours et semaines qui suivront la fin de cette aventure. Si vous mettez 1, 2 ou 3 mois à trouver un stage ou un job de développeur junior, il est nécessaire de continuer à coder tout en faisant vos recherches.

Déjà parce que cela vous permettra d’apprendre de nouvelles choses et de continuer votre apprentissage. Mais surtout, si vous vous amusez à développer d’autres applications que celles que vous aurez développé pendant la formation, vous prouverez à vos futurs employeurs que vous savez comment réutiliser des bouts de code et les adapter pour les intégrer dans un projet existant, que vous hyper motivés et que vous saurez vous adapter à leur organisation.

Bref, que retenir de mon avis sur le Wagon ?

Dans un premier temps, je tiens à vous dire qu’un bootcamp est vraiment une aventure en soit. Vous allez vous dépasser, souffrir, sourire, rire, en chier… etc. Mais une chose est certaine, vous allez apprendre tous les jours et vous allez découvrir un monde auquel vous ne pourrez pas rester insensible.

Concernant mon avis sur le Wagon, il n’engage que moi et, comme je le dis à plusieurs reprises au sein de l’article, ce n’est pas la formation que j’ai choisi. Je vous invite donc fortement à vous faire votre propre avis en prenant vos propres informations et à ne pas hésiter à aller aux réunions d’informations (tel que le drink de la Capsule).

Ces formations valent une petite fortune, surtout si, comme moi, vous la financez vous-même. Le retour sur investissement est immense mais cela mérite que vous preniez un peu de temps pour vous faire votre propre avis.

Par ailleurs, si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser en commentaire, je ferai de mon mieux pour y répondre. Vous pouvez également me contacter via le formulaire de contact présent sur mon site ou mes différents comptes sociaux.

Rate this

Rated 4.44/5 based on 95 reviews