Infographies

Les chiffres clés du e-commerce français en 2019

chiffre-affaires-ecommerce-france-2019

Comme chaque année, le site Webloyalty, leader international dans la monétisation d’audience et l’engagement client des sites e-commerce, publie sa rétrospective de l’année 2019.

Le groupe Webloyalty Panel, représentant plus de 30 sites de e-commerces, parmi les plus populaires en France a dévoilé les résultats de l’année 2019 et dresse un bilan très positif quant à l’évolution du e-commerce en France.

L’e-commerce est en constante évolution et représente désormais près de 10% de l’ensemble du commerce de détails français.

Lorsqu’on sait qu’aujourd’hui neuf Français sur dix confirment avoir déjà effectué un achat en ligne, on comprend bien que cette tendance n’est pas prête de s’épuiser.

Les chiffres publiés vont, d’ailleurs, totalement dans ce sens. Faisons un point sur cette étude.

Le e-commerce en évolution générale par rapport à 2018

Marché en pleine expansion, le e-commerce continue son évolution constante. L’année 2019 a été marquée par une évolution générale de ses transactions en ligne de 4% par rapport à l’année 2018, d’après les chiffres publiés par Webloyalty.

evolution-ca-ecommerce-2019-vs-2018-min

Le chiffre d’affaire des ventes sur internet dépassant dorénavant la barre symbolique des 100 milliards d’euros (contre 92,6 milliards en 2018, 81,7 milliards en 2017 ou encore 71,5 milliards en 2016).

Il est cependant intéressant de s’attardre sur le fait que l’extrême majorité du chiffre d’affaire est réalisé par les plus grosses entreprises du secteur: 5% des sites de e-commerce réalisant 90% du chiffre d’affaire global.

Près de la moitié des sites marchands existant ne réalisent pas plus de 100 ventes par an.

Lire également:

Des secteurs en constante évolution

Certains secteurs sont particulièrement représentés dans les ventes sur internet. En effet, si les produits de mode et les produits culturels sont désormais majoritairement achetés en ligne (respectivement 58% et 51% de ces ventes effectuées en ligne en 2018), on remarque la forte évolution du secteur Ticketing en 2019.

secteurs-ecommerce-qui-croient-le-plus-2019-min

En augmentation de 17% par rapport à 2018, on ne peut que conseiller aux professionnels du domaine du spectacle de se concentrer sur la vente en ligne, plus pratique et écologique pour le client.

La deuxième plus grande évolution de l’année concerne les produits de la maison et l’électroménager. Avec une augmentation de 5% par rapport à l’année 2018 d’après les valeurs publiées par Webloyalty, on remarque que les français n’ont plus peur de faire d’importants achats en ligne.

Dorénavant, ce sont donc tous les secteurs de ventes qui ont un grand intérêt à s’adapter et proposer leurs produits à l’achat en ligne.

La part du mobile augmente encore

De plus en plus proches des possibilités offertes par un ordinateurs fixes et portables, les téléphones mobiles représentent aujourd’hui une grande part des outils utilisés afin d’effectuer ses achats en ligne.

part-mobile-ecommerce-augmente-2019-vs-2018-min

En effet, en 2019, la part de transactions faites en ligne depuis un mobile est de 41%, soit 4% de plus que pour l’année 2018.

Ainsi, il est indispensables que les sites de e-commerce adaptent leur plateforme aux mobiles afin de simplifier la navigation à leurs clients.

Des chiffres qui rapprochent E-commerce et commerce physique

Tout comme le commerce physique, le e-commerce a ses périodes de creux et des périodes durant lesquelles les ventes s’accélèrent fortement.

Prouvant une nouvelle fois l’avancement des transactions en ligne dans les habitudes des Français, les chiffres par mois des ventes sur internet sont impressionnants en 2019.

Le Black Friday, nouvelle coqueluche des Français

Popularisé en France depuis quelques années, le Black Friday (qui a eu lieu le vendredi 29 novembre 2019) semble être dorénavant définitivement ancré dans le quotidien des Français.

Avec une augmentation des ventes en ligne de 21% par rapport à 2018, les clients semblent donner de plus en plus d’importance au Black Friday, ce dernier étant le jour le plus lucratif de l’année (loin devant les périodes de soldes classiques).

black-friday-evenement-majeur-ca-ecommerce-france-2019-min

Étroitement lié, le Cyber weekend (samedi et dimanche suivant le Black Friday) est un autre rendez-vous à ne pas manquer pour le e-commerce. Représentant respectivement les deuxième et troisièmes jours les plus prolifiques de l’année, il est vivement recommandé pour les professionnels de la vente en ligne d’anticiper au mieux cette période de l’année.

Lire également:

Des modes de commerce étroitement liés

Si le e-commerce et le commerce physique sont généralement opposés, on remarque que de nombreux chiffres rapprochent finalement ces deux modes de vente.

En effet, à l’instar de son aîné, le e-commerce connaît ses plus grandes périodes de vente à l’approche des fêtes de fin d’année (15% du 25 novembre au 22 décembre) ainsi que durant les périodes de soldes (14% du 9 janvier au 19 février et 13% du 26 juin au 6 août).

evenement-les-plus-importants-ecommerce-2019-min

Par ailleurs, il est important de noter que 80% des boutiques physiques confirment une augmentation de leur fréquentation et de leur chiffre d’affaire lorsqu’un site confirme et précise leur existence ainsi que les produits qu’ils proposent.

Ainsi, en 2019, déjà près de 30% des entreprises de plus de 10 personnes renforcent leur offre en proposant leur produits en ligne également.

Les mouvements sociaux n’ont pas impacté favorablement le commerce en ligne

Enfin, il est important de noter que les mouvements sociaux ne semblent pas avoir eu d’effet notable sur les chiffres du e-commerce.

part-mensuelle-ca-ecommerce-min

Contrairement à ce que pouvaient redouter les gérants de commerces physiques, ces semaines difficiles pour eux n’ont pas vu les sites d’e-commerce booster leurs ventes, ces dernières restant très proches des résultats obtenus l’année dernière (+2% par rapport à 2018).

Le e-commerce a le vent en poupe

Les chiffres clés présentés par Webloyalty sur les ventes en ligne en 2019 confirment encore la propension des français à se tourner de plus en plus vers ce mode de commerce.

En constante évolution depuis plusieurs années et offrant une sécurité confortant de plus en plus les clients, le e-commerce semble en route pour représenter le principal mode d’achat des Français à l’avenir et il devient indispensable aujourd’hui, pour tout commerce, d’y prêter attention.

A propos de l'auteur

Sébastien BLERIOT

Evoluant en e-commerce depuis plus de 9 ans maintenant, j'ai profité de mes différentes expériences chez Rueducommerce et Next Interactive (BFM TV, RMC, 01net) et ELEGIA Formation pour développer mon expertise de la vente en ligne en B to C et B to B.
J'accompagne désormais des e-commerçants dans l'optimisation de leur stratégie e-commerce. Je propose mes services en qualité de consultant mais également en tant que formateur/conférencier.

Laisser un commentaire