Divers

NON ! Google n’est pas responsable de vos erreurs strategiques !

J’ai lu avec stupeur hier soir sur 01net que le site ConfortVisuel attaquait Google pour abus de position dominante et lui réclamait 3 millions d’euros de dommages et intérêts. Je dois vous avouer en lisant l’article que j’ai failli tomber de ma chaise à plusieurs reprises (heureusement, elle a des accoudoirs qui m’ont retenu).

Cette action en justice, je la trouve tout simplement HA-LLU-CI-NAN-TE ! Je vous propose donc de faire un point sur cet affaire tout en vous donnant mon point de vue.

logo-confortvisuel

Commencons par un rappel des faits

Le site ConfortVisuel a été créé en 2005 et propose la vente en ligne de lunettes de vue. Jusqu’en 2012, ce site e-commerce profitait de l’explosion des ventes en ligne dans ce secteur d’activité et développait correctement son activité.

Depuis sa création, le site vivait du trafic provenant de l’achat de mots clés sur le moteur de recherches américain (Google Adwords), lui permettant d’apparaître sur la première page des résultats sur la requête « Lunettes de vue ».

C’est en 2012 que se déroule le drame (mais nous verrons plus tard que c’est bien avant que s’est joué le drame). En effet, en l’an 12 du second millénaire (Après JC ^^), ConfortVisuel décide de changer de stratégie d’acquisition de trafic (surement avec l’augmentation des CPC liés à l’explosion des sites de e-commerce) en déplaçant l’intégralité de son budget d’acquisition de trafic vers une agence spécialisée en SEO.

Plusieurs semaines passent et le site, qui était boosté jusqu’alors artificiellement en 1ère page de Google grâce à l’achat de mots clés (dans le triangle d’or de Google à savoir les 3 premiers résultats) se retrouve dans les fins fonds du classement.

Par ailleurs, le site e-commerce a reçu, quelques semaines après avoir commencé sa stratégie SEO, un e-mail de la part de Google lui indiquant que de (trop) nombreux liens (et sûrement de mauvaise qualité) pointant vers son site avaient été détectés pas les robots de Google. Google indiqua, à l’époque, à ConfortVisuel que s’il continuait dans cette stratégie, Google pénaliserait le site.

Après avoir retiré les liens, les dirigeants de ConfortVisuel ont tenté de contacter Google pour avoir la réponse à leur question : comment retrouver leur place en 1ère page des résultats du moteur de recherches. Leurs différentes tentatives sont restées vaines, ce qui paraît cohérent avec la stratégie du secret qui entoure l’algorithme du moteur de recherches.

Et hier, soit 2 ans après le changement de stratégie de la part du site, et dans un contexte fortement anti-Google, ConfortVisuel a décidé d’attaquer Google pour abus de concurrence.

Blague-SEO-et-Google

Pourquoi cette action de Confortvisuel est-elle hallucinante ?

Comme je vous le disais dans le début de l’article, cette action de ConfortVisuel démontre une vraie méconnaissance du e-commerce de la part des dirigeants d’un site existant depuis 2005 (tout de même) ou alors d’une véritable mauvaise foi (voire même pourquoi pas un coup de com’).

Je miserai plus sur de la mauvaise foi car je n’arrive pas à imaginer qu’un site e-commerce existant depuis 2005 puisse avoir fait autant d’erreurs.

1ere erreur: le site etait dependant d’Adwords

Il y a quelques mois, j’avais rédigé un article sur l’importance de bien choisir ses leviers d’acquisitions de trafic.

Dans cet article, j’insistais sur la nécessité d’associer des leviers court terme (tel qu’Adwords) et des leviers de long terme (tel que le SEO) pour assurer la pérennité d’un site e-commerce.

La plupart des sites de e-commerce qui ont réussi fonctionne toujours sur ce modèle en mixant différents leviers d’acquisition de trafic: comparateurs de prix, adwords, SEO…

Dans un domaine aussi complexe que le e-commerce, il est peu probable qu’un site de e-commerce n’ait pas commencé la moindre stratégie SEO.

 

2eme erreur: debrancher Adwords pour transferer le budget vers le SEO

La deuxième erreur des dirigeants du site ConfortVisuel a été d’arrêter complètement leur budget Adwords pour le transférer vers une agence SEO.

En effet, il est reconnu que le SEO n’est pas une science exacte. Par ailleurs, une stratégie de référencement naturel doit être construite dans le temps pour être efficace.

Il est en effet quasiment impossible de se positionner dans les premiers résultats de Google (sur des requêtes concurrentielles telles que « Lunettes de vue ») en quelques jours seulement.

Encore une fois, les dirigeants de ce site e-commerce auraient du continuer à acheter du trafic via Adwords tout en affectant un budget au référencement naturel du site. L’objectif aurait été de réduire petit à petit le budget adwords grâce à la montée en puissance du SEO.

 

3eme erreur: une strategie SEO qui demarre beaucoup trop tard

La 3ème erreur et sûrement la plus grosse erreur a été de commencer une stratégie SEO bien trop tard !

Alors que ce site aurait pu commencer une stratégie SEO en 2005, celui-ci n’a décidé de se lancer dans le SEO qu’en 2012.

Nul doute que si le site, qui indique avoir été un pionnier de la vente en ligne de lunettes, avait commencé sa stratégie lors de sa création, il est fort probable qu’il serait en bien meilleure posture à l’heure actuelle.

Lire également: quelle stratégie SEO mettre en place pour lancer son site e-commerce

 

4eme et derniere erreur: ConfortVisuel prefere rejeter la faute sur Google plutot que d’analyser et d’assumer ses erreurs

La dernière erreur de ConfortVisuel est de rejeter la faute de son déclin sur Google plutôt que d’analyser et d’assumer son erreur.

En effet, le fonctionnement de Google et de son algorithme est analysé depuis des années par les référenceurs. De nombreux blogs existent et donnent régulièrement de bons conseils pour améliorer son positionnement dans les résultats du moteur de recherches.

Attaquer Google dans le contexte actuel de défiance vis-à-vis de la firme américaine est facile… Trop facile ! Surtout que Google n’a absolument rien à voir avec l’erreur stratégique qu’a faite le site ConfortVisuel.

honte

Au final, qu’est ce que j’en pense ?

De mon point de vue, Google n’a, en aucun cas, usé d’un abus de concurrence… Ou alors surtout pas pour le cas du site ConfortVisuel (car il est vrai que Google est parfois très borderline…) !

Le fonctionnement de l’algorithme de Google est très largement analysé par la communautés des référenceurs, le site aurait donc dû se renseigner avant de changer complètement sa stratégie. Et surtout, pourquoi couper totalement Adwords ?

Par ailleurs, acheter des liens sur Google apporte une visibilité et du trafic à un site e-commerce. C’est un budget d’investissement sur un média, comme pour une campagne TV.

Et surtout, ConfortVisuel n’a pas à faire assumer ses différentes erreurs stratégiques par un acteur externe. Effectivement, la concurrence sur le secteur de la vente en ligne de lunettes s’est accrue depuis plusieurs années. Les CPC ont sûrement dû exploser avec l’augmentation des acteurs.

 

Lire également: comment j’ai fait gagner 2.5 SMIC a Google en moins de 5 minutes

Des petits sites tels que ConfortVisuel, qui vivaient principalement par l’achat d’Adwords doivent donc subir cette envolée des CPC moyens ce qui vient affecter leur développement. Google n’en est pas responsable ! C’est l’erreur de ces sites de ne pas chercher à développer d’autres leviers d’acquisitions (dont des leviers long terme comme le SEO).

Je pense donc que les dirigeants de ConfortVisuel préfèrent rejeter leurs erreurs sur Google en profitant de la grogne croissante envers le moteur de recherches. Cette action en justice est selon moi une véritable honte et il serait choquant que Google soit condamné.

 

Vos avis m’intéresse:

Et vous, que pensez-vous de cette action menée par ConfortVisuel ?

Est-ce que vous l’approuvez, la comprenez ou la condamnez ?

Laissez votre avis sur cet article

A propos de l'auteur

Sébastien BLERIOT

Evoluant en e-commerce depuis plus de ç ans maintenant, j'ai profité de mes différentes expériences chez Rueducommerce et Next Interactive (BFM TV, RMC, 01net) et ELEGIA Formation pour développer mon expertise de la vente en ligne en B to C et B to B.
J'accompagne régulièrement des e-commerçants dans l'optimisation de leur stratégie e-commerce.

9 commentaires

  • Je partage ton avis, c’est « facile » de s’en prendre à Google pour des erreurs stratégiques. Quand on est dépendant d’une seule source ou d’un seul prestataire (Google dans le cas présent), il ne faut pas s’étonner qu’un jour tout nous pète à la gueule.

    Une stratégie « bon père de famille » consiste à varier au maximum ses canaux d’acquisitions. La question n’est pas de savoir si le SEO est mieux qu’Adwords ou l’inverse, le but est d’avoir une palette de leviers la plus large possible au cas si un ou plusieurs leviers se cassent la gueule.

    Quand ton business ne repose que sur une seule source de trafic, il y a des nuits où tu dois mal dormir !!

  • En lisant cet article, je me rappelle ma campagne Adwords il y a quelques années. Après plusieurs analyses, j’ai choisi ma route vers le référencement naturel. À mon avis, rien n’est plus beau que le référencement naturel

  • C’est sans doute un probleme de qualité de conseil de la part de l’agence SEO mais aussi peut-être un refus de suivre ses recommandations par Confortplus ; on ne sait pas bien. Ce qui est sur, c’est que le referencement web nécessite une veille permanente sur ses bonnes pratiques pour le maintenir ou l’améliorer, par les acteurs concernés ; c’est un effort permanent dont ils doivent prendre l’habitude sans oublier la concomitance d’autres outils webmarketing, pour compléter ou compenser une éventuelle perte de positionnement.

  • le site, qui était boosté jusqu’alors artificiellement en 1ère page de Google grâce à l’achat de mots clés
    On parle bien de ses positions en AdWords, et pas en naturel ? L’un n’a pas de rapport sur l’autre (jusqu’à preuve du contraire).
    Par contre, soit je ne comprend pas l’affaire, soit Confort Visuel ne comprend pas que AdWords et les résultats naturels sont deux choses distinctes. C’est comme attaquer la SNCF pour un retard de bus.

  • Je rejoins ce qui est dit par Romain. L’agence SEO a sa part de responsabilité. Si elle a fait des campagnes de liens dégueux en soumettant 200 fois les même textes sur 200 annuaires/CP ou autres techniques diverses. C’est la que le truc est le plus grave.

  • Je pense qu’ils ont très bien joué car maintenant ils vont avoir un bon profil de backlink grace a leur action en justice. En effet, comme sur ce site, de nombreux gros médias ont repris l’affaire. Ca coute rien et ils vont obtenir des centaines/milliers de BL gratuitement + réseaux sociaux. Bien joué

    • Idem que Alex 🙂 merci de relayer l’information pour eux 🙂

      En lisant l’article je me suis fait la même réflexion et elle semble être partage 🙂

  • Pour ma part, je pense que Confort-Visuel ferait mieux de se retourner contre l’agence à laquelle la stratégie de SEO a été confiée.

    J’en suis venu à la même conclusion que toi sur les « trop nombreux lien » à moins que son site ne soit victime d’une campagne de Negative SEO mais ça serait une drôle de coïncidence…

    Quant à attaquer Google pour abus de position dominante, si l’idée est bonne sur le papier, elle est inadaptée à la situation présente.

Laisser un commentaire