Comment optimiser votre site avec l’A/B testing ?

Sur Joptimisemonsite, l’A/B testing occupe une place particulière. Souvent négligée par les entrepreneurs débutants, cette technique est pourtant un moyen simple d’obtenir plus de clics.

Si vous suivez Joptimisemonsite depuis plusieurs années, vous savez que j’ai réalisé plusieurs campagnes d’A/B testing m’ayant permis d’augmenter le taux de clics de 260% sur des campagnes de communication.

Cessez une bonne fois pour toutes de spéculer sur les mots-clés à utiliser ou les couleurs qui fonctionnent ! L’A/B testing reste le moyen le plus court de déterminer ce qui attire véritablement vos clients.

Qu’est-ce que l’A/B testing ?

Aussi appelé split testing, un test A/B compare deux versions différentes d’une même page pour déterminer laquelle a les meilleures performances.

Dans les optimisations SEO classiques, le professionnel recourt à des planificateurs de mots-clés pour voir quels sont les termes capables de générer des leads. De même, le choix de la charte graphique et le design du site se basent sur ce qui est susceptible de plaire.

Cette technique se heurte à un problème crucial : vos visiteurs peuvent ne pas aimer le résultat final. Vous pouvez avoir un site internet à l’interface moderne mais qui ne génère ni visites, ni ventes.

Le split testing ne s’appuie pas sur des hypothèses. Il analyse les données statistiques réelles de votre site et vous permet de l’optimiser.

Comment fonctionne l’A/B testing ?

Identifier un seul et unique problème

L’A/B testing donne d’excellents résultats car c’est une méthode de comparaison très ciblée.

Si les internautes abandonnent leur panier au moment de valider leurs commandes, améliorer le bouton d’achat est une possibilité. Quatre variables de cet élément sont susceptibles d’affecter le taux de clics :

  • La police d’écriture.
  • La taille des caractères.
  • La couleur du bouton.
  • La position du bouton.

Pour que le test donne de bons résultats, vous ne devez faire varier qu’une seule composante. Dans le cadre de cet exemple, le paramètre retenu est la couleur du bouton d’achat.

Procéder à une recherche documentaire

Vous pourriez changer la couleur du bouton au hasard mais ce serait chronophage. À la place, dégainez vos lunettes et enfoncez-vous dans les méandres des archives digitales. Il est temps de réveiller l’Indiana Jones qui sommeille en vous !

Chaque étape de la création peut être facilitée par des outils indispensables, mais il convient d’avoir une idée de base. Renseignez-vous sur les théories des couleurs et lisez les recherches publiées dans ce secteur.

C’est une étape fastidieuse mais qui vous fera économiser du temps et de l’argent à moyen terme.

Émettre une hypothèse claire

Dans notre cas, l’hypothèse pourrait être : “est-ce qu’un bouton d’achat rouge génère plus de ventes qu’un bouton orange ?”.

Tester les différentes probabilités

Pour mener à bien l’expérimentation, deux versions de la même page sont créées. L’une est dotée d’un bouton rouge, l’autre d’un bouton orange. Les versions sont mises l’une face à l’autre.

Il est possible de créer 2 URLs différentes ou de charger un logiciel d’A/B testing de répartir les visiteurs entre les 2 pages.

Analyser les résultats obtenus

Pour donner des résultats probants, l’A/B test doit être réalisé sur plusieurs semaines et avec un nombre conséquent d’utilisateurs. Ce n’est qu’une fois un certain quota atteint que les résultats pourront être passés à la loupe.

À supposer que sur 100 personnes, 7 aient cliqué sur le bouton rouge et 15 sur le bouton orange. C’est prendre peu de risques que d’affirmer que la couleur orange fournit de meilleurs résultats.

Vous pouvez donc optimiser votre site en changeant définitivement la teinte du bouton d’achat.

Quels sont les avantages et les inconvénients de l’A/B testing ?

Avantages du split testing

En tant que propriétaire de site web, vous avez tout à gagner à faire de l’A/B testing. Dans un premier temps, cette technique vous offre la garantie de résultats non biaisés. Le sujet ne sait pas qu’il participe à une étude, son avis est donc objectif.

En outre, grâce aux nombreux outils disponibles, cette solution est accessible aux indépendants et aux TPE/PME. Elle vous permettra d’obtenir des résultats d’une précision chirurgicale et qui reflètent l’opinion réelle de votre groupe cible.

Inconvénients du split testing

Même si les avantages supplantent les inconvénients, il serait insensé de ne pas tenir compte de ces derniers.

Son principal inconvénient réside dans son atout majeur : vous ne pouvez tester qu’une seule hypothèse à la fois. Forcément, optimiser tout un site vous prendra beaucoup de temps…

En outre, les résultats requièrent un montant minimal de participants pour être valides. Les sites à faible trafic, qui en ont grand besoin, sont donc défavorisés.

Mais que cela ne vous décourage pas. Des plateformes ont entendu ces revendications et proposent maintenant des solutions adaptées à des trafics mensuels inférieurs à 2 500 personnes.

Rate this

Rated 4.32/5 based on 286 reviews