Le BtoB, c’est quoi ? Comprendre le B to B en 2min seulement

b-to-b-b2b-business-to-business-btob-definition-exemple-explication

Dans le monde de l’entreprise, les termes anglo-saxons se sont développés depuis de nombreuses années désormais. En effet, il n’est pas rare d’entendre des gens « canceler » une réunion ou encore « faire un update ».

Parmi ces termes barbares, certains sont mêmes utilisés sous forme d’acronyme comme par exemple le B to B. Mais qu’est-ce que le BtoB, aussi écrit B2B, BtoB, be to be, ou encore B 2 B ? Que signifie ce terme et surtout, que représente-t-il vraiment ?

Je vous propose de faire un point complet sur le B to B en vous livrant une définition et quelques explications sur la différence qui oppose ce terme aux B to C ainsi qu’au B to B to C. Enfin, nous verrons les spécificités de ce secteur en ce qui concerne le marketing digital (après tout, c’est le sujet de mon blog non ?).

Le B to B, c’est quoi ?

Dans un premier temps, je vous livrerai une définition du B to B. Puis, je vous expliquerai la différence entre le B2B et le B2C. Enfin, je vous présenterai le cas du B to B to C.

Définition

Le BtoB, qui est une abréviation du terme anglais business to business, est un terme qui est utilisé pour désigner l’ensemble des relations commerciales entre deux entreprises. En français, on peut le traduire par « commerce interentreprises ».

Un exemple pour illustrer le BtoB pourrait être une entreprise de service de ménage qui commercialise une offre d’entretien chez Apple. Il s’agit ici d’une entreprise qui contractualise avec une autre entreprise.

Le B to C, l’opposé du B2B

Le B to B s’oppose au secteur du B to C, business to consummer, qui désigne l’ensemble des relations commerciales entre une entreprise et le grand public, soit les consommateurs finaux.

Et le B to B to C, quelle différence ?

Dans la continuité, il est également intéressant d’évoquer le B to B to C, Business to business to consummer, abréviation qui désigne l’activité des entreprises qui commercialisent des biens et des services auprès de sociétés qui, elles-mêmes, les revendent au grand public.

Le meilleure exemple à donner et celui d’un grossiste qui vend des produits à une boutique qui, elle-même les vends aux consommateurs.

Les spécificités du B2B

Le secteur du BtoB offre la spécificité que l’utilisateur final du produit ou du service n’est généralement pas le décideur ou le financeur. En effet, lorsqu’un salarié identifie un bien ou service lui permettant de répondre à son besoin, il ne peut généralement pas valider l’achat de celui-ci sans l’aval de son supérieur hiérarchique.

Le marketing BtoB, quelles spécificités ?

marketing-btob-b2b-b-to-b-definition

En marketing digital, le B to B offre plusieurs spécificités qu’il faut prendre en compte. Par exemple, l’inbound marketing est désormais une stratégie indispensable pour toute entreprise qui souhaite commercialiser des services à d’autres entités commerciales par le canal digital.

L’inbound marketing et le lead nurturing, la clé d’une stratégie réussie

En marketing digital b to b, l’inbound marketing s’est imposé ces dernières années comme la stratégie d’acquisition et de transformation la plus efficace. Cette technique marketing est particulièrement efficace en btob car elle permet de créer et d’entretenir un lien entre l’entreprise et un prospect, pour l’amener, via des mécanismes marketing de le faire devenir client.

Par ailleurs, qui dit inbound marketing, dit marketing automation et stratégie de lead nurturing.

Le lead nurturing est regroupe l’ensemble des actions de marketing qui qui permettent de garder un contact régulier avec un internaute intéressé par votre produit en lui poussant des contenus adaptés par l’intermédiaire d’un outil de lead management.

Concrètement, le lead nurturing, c’est prévoir une série d’e-mails qui seront envoyés à un internaute cible pour l’amener à s’intéresser de plus en plus sérieusement à votre produit/service. Ce scénario d’e-mails doit prévoir une bonne répartition des e-mails commerciaux et des e-mails de contenus informatifs, pour garder et conserver l’attention de l’internaute cible.

1 commentaire

Laisser un commentaire