Le Taux de transformation, c’est quoi ? Comment le calculer ? + Exemple concret

taux-de-transformation-definition-formule-calcul-exemple-conversion

Que vous soyez gérant d’un site e-commerce, étudiant dans une formation en marketing digital, ou un individu qui souhaite ouvrir une boutique en ligne, vous vous devez de maîtriser le jargon fréquemment utilisé dans ce secteur d’activité.

En effet, le e-commerce dispose de son langage propre, généralement tiré de la langue de shakespeare tel que le taux de transformation, le taux de conversion, le panier moyen, le taux de rebond, le dropshipping… etc…

Aujourd’hui, je vous propose de nous intéresser à l’indicateur clé d’un site e-commerce: le taux de transformation.

Qu’est ce que le taux de transformation ? Quelle est sa définition ? Comment le calculer simplement ? Pourquoi est-il si important ?

Une fois que vous en saurez un peu plus sur cet indicateur, je vous livrerai plusieurs conseils pour interpréter ce taux, quelques pistes pour tenter de l’améliorer mais également le taux de transformation moyen en France.

Le taux de transformation, c’est quoi ?

Dans un premier temps, il est nécessaire de vous expliquer ce qu’est le taux de transformation. Pour ce faire, le plus simple est de vous livrer une définition du taux de transformation. Puis, je vous livrerai la formule pour le calculer. Enfin, je vous expliquerai comment interpréter cet indicateur ainsi que son évolution.

Définition du taux de transformation ?

Le taux de transformation d’un site internet, que l’on peut traduire en anglais par « Conversion rate », mesure le taux de personnes ayant réalisé une action attendue (remplissage d’un formulaire de contact, réalisation d’un achat… etc) comparé au nombre d’individus ayant visité le site internet.

Concrètement, ce taux vise à mesurer l’efficacité d’un site internet dans son objectif de conversion: sur 100 personnes qui passent sur mon site, combien réalise l’action que j’attends d’eux ?

Comment calculer le taux de transformation d’un site ?

La formule de calcul du taux de transformation est simple même si certaines entreprises n’utilisent pas forcément les mêmes données.

En effet, la méthode de calcul la plus utilisée est la suivante: nombre d’actions réalisées sur une période N / nombre de visites sur le site sur la même période.

definition-taux-transformation-calcul-exemple

D’autres entreprises utilisent quant à elle la notion de visiteurs uniques, plus que l’indicateur de visites.

Quelle est la différence entre une visite et un visiteur unique ?

Un visiteur unique peut réalisé plusieurs visites sur un site lors d’une période donnée (à partir du moment où il utilise le même ordinateur avec la même IP).

Par exemple, vous vous rendez sur un site de e-commerce le matin pour trouver votre produit et vous vous reconnectez le soir pour finaliser l’achat. Vous avez donc réalisé deux visites et vous n’êtes qu’un seul et unique visiteur.

Quant utiliser les visiteurs uniques pour calculer un taux de transformation ?

Les entreprises qui utilisent les données de visiteurs uniques pour calculer un taux de transformation sont généralement des entreprises qui vendent des produits ayant un panier moyen très élevé et dont le processus d’achat est généralement plus long. Par exemple, celles qui vendent des produits high-tech ou des voyages.

En effet, pour des achats impliquant, il faut généralement plusieurs visites sur un site avant de concrétiser un achat, d’où l’utilité d’effectuer le calcul sur les visiteurs uniques.

Quelle est la différence entre le taux de conversion et le taux de transformation ?

C’est une question que me posent les étudiants que je forme régulièrement: quelle est la différence entre le taux de conversion et le taux de transformation ?

Et bien, en fait, il n’y en a aucune. La langue française est extrêmement riche en matière de vocabulaire et ces deux termes veulent dire la même chose.

Je pense d’ailleurs que le taux de conversion est une traduction littérale du terme anglais « conversion rate », d’où le fait qu’il y a deux termes pour un même calcul.

Quel est le taux de transformation moyen en e-commerce ?

Depuis plusieurs années, la FEVAD, Fédération du e-commerce et de la vente à distance, réalise des études pour estimer le taux de transformation moyen en France pour les sites e-commerce.

Chaque secteur d’activité à son propre taux de transformation moyen mais retenez que le taux moyen est généralement situé autour de 2%, tous secteurs confondus.

Comment interpréter un taux de transformation ?

Le méthode la plus simple pour interpréter un taux de transformation est de le comparer à la moyenne du secteur d’activité dans lequel votre site évolue.

Par exemple, si la moyenne de votre secteur est de 1% et que le taux de transformation de votre site est de 2%, votre site semble plus efficace que la moyenne des autres sites. Vous êtes donc sur la bonne voie. Si, au contraire, il est inférieur à la moyenne, cela signifie que votre site est perfectible et que vous devriez tenter de l’améliorer.

En effet, imaginez que vous réalisez un chiffre d’affaire de 50000€ avec un taux de transformation de 1%. Si, à trafic constant, vous doublez votre taux de transformation (soit 2%), votre chiffre d’affaire sera également doublé. Vous voyez maintenant la mécanique ?

Comment augmenter son taux de transformation ?

exemple-taux-transformation-definition-calcul-augmenter

Je vous l’expliquais plus haut, il est très important pour un site e-commerce de chercher à améliorer, de manière continue, son taux de transformation.

Pourquoi, quand le trafic augmente, le taux de transformation baisse ?

Avant d’aller plus loin, je pense qu’il est intéressant de répondre à une question que se pose de nombreux e-commerçants: pourquoi, lorsque le trafic d’un site augmente, son taux de transformation baisse (dans certains cas) ?

La réponse est assez simple en fait: lorsque vous créez un site e-commerce, vous concentrez, dans un premier temps, vos efforts d’acquisition de trafic sur les leviers qui vous permettront de toucher le maximum d’internautes vraiment intéressés par vos produits. Vous allez donc avoir peu de trafic mais de très bonne qualité.

Lorsque vous allez chercher à augmenter le trafic de votre site, vous allez explorer les leviers d’acquisition qui étaient un peu moins adaptés à votre cible. De même, si vous mettez en place une stratégie d’inbound marketing, vous allez forcément générer du trafic de moins bonne qualité car dans une phase d’achat moins avancée que vos premiers clients.

C’est ce qui explique que, lorsqu’un site augmente fortement son trafic, son taux de transformation baisse mécaniquement. Attention, ce n’est pas systématique, tous les sites ne sont pas touchés. Mais gardez le en tête.

Comment améliorer son taux de transformation ?

Il existe de nombreuses techniques pour améliorer son taux de transformation. En effet, il existe de nombreuses bonnes pratiques, testées et approuvées par les plus grands sites et experts du e-commerce, qui favorisent le taux de transformation.

J’ai, lors de mon MBA, rédigé une thèse professionnelle sur la manière d’améliorer le front office d’un site e-commerce, dans le but d’améliorer son taux de conversion.

Le résultat de cette thèse, je vous le mets gratuitement à disposition à travers un livre blanc. N’hésitez pas à le télécharger. Vous pourrez identifier facilement les axes d’amélioration de votre site.

Le Taux de transformation, c’est quoi ? Comment le calculer ? + Exemple concret
Moyenne de 4.2 pour 19 votes

Laisser un commentaire