Sponsorisé Trucs & Astuces

Quelle solution de paiement choisir pour debuter en e-commerce ?

quelle-solution-de-paiement-e-commerce-choisir

Ca y est, vous avez décidé de vous lancer dans le e-commerce. Pour bien démarrer, vous avez créé un site internet par l’intermédiaire d’une agence web (ou par vous-même) et il vous faut maintenant définir le/les solution(s) de paiement que vous souhaitez proposer à vos futurs clients.

 quelle-solution-de-paiement-e-commerce-choisir

Quelles solutions de paiements proposer a vos clients ?

Lorsqu’on se lance en e-commerce, on s’aperçoit très/trop rapidement de la difficulté à trouver des moyens de paiement efficaces et surtout pas chers.

Alors quels moyens de paiement proposer à vos clients ?

La carte bancaire est un standard indispensable (VISA, MasterCard…)

Au niveau des services en ligne, je vous conseille de proposer Paypal, qui est devenu un standard dans le paiement sur internet. Sachez d’ailleurs que Paypal est maintenant la plus grande banque du monde avec plus de 130 millions de comptes actifs.

Enfin, un moyen de paiement qu’oublient souvent les e-commerçants est le virement. Or, le virement est disponible pour tous les titulaires d’un compte bancaire.

A partir du moment où vous proposez ces 3 moyens de paiement différents, on peut considérer que 99% des vos internautes pourront finaliser un achat sur votre site.

Pensez cependant à adapter vos moyens de paiement en fonction des produits que vous vendez. En effet, si votre panier moyen est très élevé, il serait intéressant de proposer à vos internautes la possibilité de payer vos produits en 3 fois par exemple.

De la même manière, il est indispensable de proposer un moyen de paiement mobile si vos internautes viendront sur votre site principalement via un device mobile.

Quelles démarches effectuer pour intégrer une solution de paiement sur votre site e-commerce ?

Pour intégrer une solution de paiement sur votre site e-commerce, deux choix s’offrent à vous:

  • Passer par un établissement bancaire classique/physique (tels que la BNP, la Société Générale… etc), ce qui nécessite de souscrire un contrat de VAD et de payer des frais assez importants (installation, abonnement).
  • Recourir à une solution de paiement dite « full service » (tels que FreePay mais aussi Payplug, Paypal etc) : les démarches administratives sont généralement plus réduites, et habituellement le paiement se fait à la commission uniquement (pas d’abonnement ni de frais d’installation). FreePay est même 100% gratuit : 0€ de frais d’installation, 0% de commission, 0€ d’abonnement.

Si vous souhaitez passer par un établissement bancaire classique

Il y a deux étapes spécifiques pour avoir une solution de paiement et donc vendre sur votre site e-commerce:

  1. Souscrire un contrat de Prestataire en Solution de Paiement (dit PSP) au sein de l’établissement que vous aurez sélectionné. Cette étape vous permettra d’avoir à votre disposition un module de paiement à intégrer directement sur votre site internet.
  2. Signer un contrat de VAD (vente à distance). Ce contrat est a négocié directement avec votre établissement bancaire et vous autorise à utiliser le terminal bancaire de l’établissement en question comme moyen de paiement. Attention, il est possible que votre établissement bancaire refuse de signer ce contrat de VAD avec vous. Il vous faudra alors vous tourner vers un autre organisme bancaire.

moyens-de-paiement-rueducommerce

Moyens de paiement disponibles sur Rueducommerce.com

 

Si vous souhaitez par un établissement full service

Si vous souhaitez par une solution full service, il vous suffira de sélectionner l’institution avec laquelle vous souhaitez créer un partenariat.

Comme évoqué plus haut, il y a de nombreux prestataires de paiement qui propose ce type de service. Pour accéder à ce service, il vous suffit de sélectionner le prestataire et suivre les étapes de souscription.

La grosse différence que vous aurez avec un établissement traditionnelle est que votre argent sera ainsi versé sur le compte bancaire que vous aurez créé au sein de votre prestataire. Cela fait donc un compte bancaire à gérer.

Dernière étape: intégrer le module de paiement dans votre tunnel de conversion

A partir du moment où vous aurez signé l’ensemble de ces documents avec votre établissement bancaire, il vous faudra alors intégrer le module de paiement de cet établissement dans votre tunnel de conversion.

A noter que la quasi-totalité des établissements de paiement proposent des extensions/modules pour faciliter l’intégration sur des CMS tels que Magento ou Prestashop (Voir aussi: Quelle solution e-commerce choisir ?).

Ainsi, l’intégration de votre solution de paiement sera facilité, surtout si vous n’avez pas de compétences techniques.

Renseignez votre adresse e-mail pour recevoir mes prochains conseils

Quel etablissement de paiement choisir ?

La solution de facilité est de vous rapprocher de l’établissement bancaire dans lequel vous avez votre compte professionnel. Cependant, les frais peuvent vite être très élevés pour votre activité et rogner votre marge (aïe !). Je vous conseille donc de prospecter les principaux établissements alternatifs qui offrent souvent de meilleures conditions tarifaires.

Ces établissements de paiement proposent généralement de gérer pour vous le contrat de VAD ou n’obligent pas à souscrire un tel contrat, ce qui vous permet de gagner du temps ainsi que de la sérénité.

Comme je l’évoquais plus haut dans l’article, j’ai découvert récemment une solution de paiement, FreePay, qui a l’avantage d’être 100% gratuite.

De ce que j’ai compris des nombreux commentaires autour de cette solution, cet établissement propose aux e-marchands d’encaisser gratuitement les transactions par carte bancaire : il n’y a pas de frais d’installation, pas d’abonnement, ni de commission sur chaque transaction.

Elle est sans engagement ni contrat de VAD et s’installe en quelques minutes grâce à des modules (à l’heure actuelle, il y en a pour les CMS Prestashop et Magento).

Pour les e-commerçants, surtout ceux qui se lancent en e-commerce, cela représente donc un gain d’argent et de temps non négligeable. Ce qui me fait dire qu’il ne faut pas hésiter à comparer et à mettre en concurrence les établissements bancaires traditionnels vers lesquels on se tourne généralement.

 

Raisons-abandon-de-panier

20% des raisons évoquées pour abandonner un panier proviennent du défaut d’un moyen de paiement adéquat

 

Derniers conseils avant de vous lancer:

La customisation de la page de paiement

En étudiant donc d’un peu plus près la solution Freepay, j’ai pu vérifier qu’il proposent une page de paiement optimisée permettant de conforter le client dans son achat et surtout de lui faciliter cette étape cruciale qu’est le paiement.

En effet, le formulaire de paiement que vous allez proposer à vos clients fait  partie intégrante du tunnel de conversion. Il est donc indispensable de soigner cette page pour éviter de perdre des ventes (et donc de réduire son taux de transformation). Lorsqu’un internaute arrive au moment clé où il doit sortir sa carte bancaire et indiquer ses coordonnées, il est nécessaire qu’il soit en confiance sur votre site.

Autre point important, elle met en avant les différents logos des cartes bancaires acceptées. Si vous travaillez dans le e-commerce depuis plusieurs années, vous savez que cette réassurance est indispensable dans une étape aussi décisive que le paiement car elle met l’internaute en confiance.

La lutte contre la fraude

En France, le coût total de la fraude s’élève à 1,5% du chiffre d’affaires des e-marchands. Et croyez-moi, il n’y a rien de plus frustrant de voir des commandes annulées pour cause de fraude, surtout lorsqu’on commence et que les commandes sont limitées.

Ainsi, lorsque vous choisissez votre établissement de paiement, il est nécessaire de choisir une solution qui lutte efficacement contre la fraude, ce qui permet de réduire les coûts qui y sont associés.

Le plupart des solutions ont bien compris cet enjeu et ont développé des technologies assez poussées pour lutter contre la fraude dont la biométrie, l’analyse des mouvements de la souris et de la frappe sur le clavier afin de détecter les robots pirates de carte bancaire.

La croissance a l’international

Dernier conseil: prévoyez votre développement à l’international.

Certains opérateurs bancaires vous faciliteront votre implantation dans vos futurs destinations en réalisant pour vous les démarches auprès de leurs partenaires étrangers (ce qui semble être le cas chez Be2Bill).

Ainsi, dans le cas où vous vous développez à l’international, ces opérations vous permettront de proposer des moyens de paiement locaux tout en les encaissant en devises étrangères.

Pensez donc à prendre en compte tous ses éléments – coût, conversion, lutte contre la fraude- en choisissant un établissement de paiement.

 

Votre avis m’intéresse ?

Et vous, vers quelle solution de paiement vous êtes-vous tournés ?

Quelle solution de paiement choisir pour debuter en e-commerce ?
Moyenne de 4.3 pour 36 votes

A propos de l'auteur

Sébastien BLERIOT

De retour d'une (folle) année d'expatriation au Canada, j'accompagne désormais l'organisme de formation ELEGIA dans sa stratégie digitale.
Evoluant en e-commerce depuis plus de 7 ans maintenant, j'ai profité de mes différentes expériences chez Rueducommerce et Next Interactive (BFM TV, RMC, 01net) pour développer mon expertise de la vente en ligne.
J'accompagne régulièrement des e-commerçants dans l'optimisation de leur stratégie e-commerce.

19 commentaires

  • be2bill ne prend aucun client en dessous de 50000€ / mois. L’accueil téléphonique est exécrable.
    Il y a fallu que je relance 4 fois pour avoir un contact.

  • Bonjour,
    vous vantez les qualités de Paypal en oubliant à mon sens de préciser que la sécurité pour le e-vendeur n’est pas assurée, sauf en cas de souscription à la chère option evolution. Aucune garantie n’est assurée au vendeur en cas d’utilisation frauduleuse de la carte ou opposition, contrairement aux paiements 3d secure proposés par les banques. Notre site n’est pas encore lancé officiellement que déjà les tentatives frauduleuses parviennent toutes via le paiement Paypal (ex: une commande finalisée avec 14 cartes différentes avant succès via Paypal! Aucun contrôle. On parle de quelle sécurité? Nous allons supprimer Paypal de nos moyens de paiements. A bon entendeur.

  • Excellent article ! Merci

    Je conseille l’usage d’un établissement de paiement car cela permet d’avoir: un contrat VAD (signature électronique), une intégration via API, des fonctionnalités riches, des économies (par rapport à un VAD + Ogone/Paybox) et surtout des experts et un support plus disponible et un savoir-faire que les banques ne peuvent pas fournir.

    On peut bénéficier du Smart 3D Secure , du 3X Sans Frais, du geofiltrage et d’une bonne gestion de la fraude.

    Je vous conseille d’utiliser ComnPay.com solution de l’établissement de paiement Afone Paiement. C’est un acteur Français (made in France) , discret et sérieux, parmi les premiers établissements agréé en France.

    Bon eCommerce !

  • Si ça peut aider pour votre prochaine mise à jour sur le sujet, Payname propose 3 offres pour les pros :
    > une depuis le site et les applis, totalement gratuite
    > une grâce à une page personnalisée ne nécessitant pas de développement
    > et son API, qui permet de se passer d’un contrat VAD et dont les frais de gestion sont fixes et à 1,6% HT seulement. Pas de frais d’install, pas d’abonnement, et une assistance juridique pour tous les paiements en cas de besoin.

  • De mon expérience d’e-commerçant créateur de sa structure, Paypal reste indéboulonnable au début (simple, bcp de personnes connaissent…) mais couteuse.
    Un module Paypal est vraiment parfait, sécurisé pour le client, sécurisant pour l’e-commerçant. Magento et Prestashop acceptent cela.

  • Article intéressant sur une thématique que les e-commerçants ne planchent pas toujours suffisamment avant de se lancer.

    J’ajouterai, comme je l’avais écrit dans mon article http://www.success-store.fr/divers/paiement-en-ligne-comparez.php qu’il faut comparer les différentes solutions et ne pas se contenter de ce que propose son banquier. Il y a peut être une solution plus intéressante ailleurs.

    B2Bill est une solution qui à l’air très intéressante (non testée), accès sur la lutte contre la fraude. Son gros avantage est qu’il n’est pas nécessaire d’avoir un contrat VAD.
    En non listé dans les commentaires, il y a la solution Payzen (testée) qui est top peu connue et qui fournie en marque blanche une banque.

    A noter que le groupe Facebook dont tu parles a malheureusement été fermé cet été.

  • Bonjour,

    Très bon article, il est clair et complet à quelque chose prêt. J’ai pu lire un article la semaine dernière parlant d’un comparateur de solutions de paiement justement, http://www.limpidmarket.fr, j’y ai jeté un coup d’oeil et il a l’air plutot complet. Qu’en pensez-vous?

    Merci d’avance

  • Hello,

    En Suisse, l’offre pour la gestion des cartes de crédit n’est vraiment pas donné.

    Du coup je conseille à mes clients qui démarrent sous Prestashop, d’opter pour la méthode Paypal, avec quelques petites adaptations, histoire de rassurer le client : http://www.webbax.ch/2011/09/16/proposez-sur-votre-boutique-prestashop-le-paiement-avec-carte-de-credit-sans-devoir-investir/

    Le gros avantage de Paypal, on débourse de l’argent uniquement si on contracte des ventes (3.5%) c’est donc un gros avantage pour les clients qui se lancent… et ça leur permet d’économiser de l’argent (en tout cas au début).

    A bientôt !

  • Merci Sébastien pour cet article
    A court terme, la solution la plus rationnelle est quand même de négocier de signer un contrat VAD avec une banque , et de négocier avec plusieurs établissements, puis d’utiliser les services d’un prestataire de paiemnts ( OGONE, Paybox ou celui de la banque ) .
    Cela permet ensuite de bénéficier d’autre services : un back-office , des modules de lutte contre la fraude…
    Les solutions des prestataires de paiments sont aussi adaptées au commerce international.
    Mais ceci n’exclut pas l’utilisation des wallets , qui sont un bon moyen d’attirer le client , le défaut pour l’instant est le défaut de standard ,
    et le prix , souvent plus élevé.
    Plus vous offrez de moyens de paiements ,meilleures sont les chances d’augmenter la conversion ( accepter les moyens traditionnels comme le chèque ou le virement ).

  • Il faut quand meme indiquer que Be2bill prend 2x plus qu’une banque ;-)
    A titre de comparaison la banque postale : 0,7% de frais. (sans aucun autre frais sur la VAD ni abonnement)

    Be2bill : 20cents + 1,4%

    Alors oui c’est différent, mais c’est pas non plus l’affaire du siècle

    + quelques autres détails du type que l’argent n’est pas directement trasnferé sur notre compte mais seulement à partir d’un seuil pré-determiné.

    • Justement, le débat avait eu lieu sur le groupe Facebook dont je parle dans l’article. Allez-faire un tour sur le groupe pour voir ce qu’il en est ressorti (je voudrais pas dire de bêtises ^^).

  • Je conseille Paymill qui a que des avantages : moins onéreux qu’une banque. Intégration du paiement dans le site directement (pas de sortie vers une page de paiement externe pauvre en design). Méthodes telles que 3D secure intégrées.

Laisser un commentaire

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.