Astuces SEO Débuter en e-commerce Définitions Trucs & Astuces

Comment travailler gratuitement votre référencement local ?

les méthodes gratuites pour référencer en ligne un point de vente local

Croissance du E-commerce, Gilets jaunes, grèves, COVID, … à l’heure où les commerces physiques font face à une crise inédite, la génération de trafic en point de vente est plus que jamais d’actualité. Si le référencement dans les moteurs de recherche est crucial pour rediriger les visiteurs en boutique, la présence en ligne à également un rôle informatif et créateur de notoriété pour les établissements :

  • 97% des consommateurs utilisent internet pour trouver un professionnel et 50% des recherches locales sur internet se convertissent en ventes (source PagesJaunes)
  • 69% des achats dans les grandes enseignes viennent d’un comportement ROPO (Research Online Purchase Offline) : Cela veut dire que le client effectue d’abord une recherche sur internet (Research Online) et finalise ensuite son achat en point de vente physique (Purchase Offline).

Mais le référencement local n’est pas l’apanage des seuls magasins : toutes les activités de services et d’accueil du public, du restaurant au kiné en passant par l’expert-comptable ou le fleuriste, ont un intérêt grandissant à gérer leur visibilité sur internet, pour renseigner les internautes, fidéliser leur clientèle ou recruter de nouveaux clients.

Dans cet article, on verra comment développer gratuitement et efficacement la visibilité en ligne d’un point de vente ou d’une entreprise. Voici les 9 points que nous aborderons pour développer une stratégie gratuite de référencement local :

  • Identifier les mots clés pertinents de votre activité et développer votre cocon sémantique
  • Être présent dans les annuaires
  • Être présent dans les systèmes de géolocalisation et de recherche d’itinéraire
  • Être présent sur les réseaux sociaux
  • Développer une fiche Google My Business
  • Créer un site internet gratuit avec Google My Business
  • Créer du contenu
  • Gérer votre réputation en ligne
  • Mettre en place une stratégie de netlinking

1. Identifier les mots clés pertinents de votre activité et développer votre cocon sémantique

La première chose à faire quand vous cherchez à faire remonter votre commerce ou votre activité sur un moteur de recherche comme Google, Bing ou Yahoo, c’est de réfléchir à la manière dont les gens vont vous chercher.

Il faut donc que vous réfléchissiez aux mots clés qui correspondent à votre activité, aux besoins qu’ont les internautes lorsqu’ils vous recherchent. Cela peut paraître évident mais ça ne l’est pas car les places sont chères sur une première page de résultats. Vous devez vous mettre à la place de vos différents type de clients et prendre en compte la diversité des services ou produits que vous commercialisez.

Un bon moyen pour identifier les mots clés que l’on va travailler est de répondre à ses 4 questions :

  • Qui sont mes clients ? (les gens qui vous cherchent)
  • Quel secteur géographique est couvert par mon activité ? (votre zone de chalandise)
  • Qu’est ce que je propose à la vente ? quels sont les différents services que je propose ? Quelles sont les différentes catégories de produits que je propose ? Quel est mon métier, quelle est l’activité que j’exerce ?
  • Qu’est ce qui fait ma particularité par rapport à ma concurrence ? qu’est-ce qui fait que mon magasin est unique ou que mes services sont différenciants ? (Expertise, spécialisation, spécialités, … )

Prenons l’exemple dans cet article d’un coiffeur, Visibilit’Hair, dont le salon vient d’ouvrir à Quincampoix et qui veut améliorer sa visibilité locale :

méthode mots clés visibilité locale référencement commerce

Cette première étape permet d’identifier les mots clés à mettre en avant à chaque fois que vous référencerez votre activité : cela vous aidera à définir le titre de votre établissement, les libellés de vos services et le cocon sémantique (les mots clés prioritaires) sur lequel travailler vos contenus (descriptif, posts sur les réseaux sociaux ou votre site internet). C’est un exercice préliminaire à toutes les étapes à venir pour faire en sorte que votre point de vente soit le mieux placé dans les résultats de recherche.

Pour vous aider dans ce travail, l’outil UberSuggest de Neil Patel, un spécialiste hyper connu du SEO, permet de trouver les mots clés connexes à votre activité et de composer les cocons sémantiques à travailler pour développer votre visibilité.

la suggestion de mots-clés sur UberSuggest, autour du terme “coiffeur”

D’autres outils comme Answer The Public,  Keyword Tool ou 1.fr vous aideront à les identifier.

test cocon sémantique seo 1.fr
test du travail SEO d’un kiné, sur le site 1.fr

Si les produits ou services que vous proposez sont trop nombreux, vous devez priorisez les mots clés qui correspondent le plus à votre activité et sur lesquels vous voulez remonter en priorité dans les moteurs de recherche.

L’outil Google Trends peut vous aider à orienter votre travail de référencement si vous hésitez entre deux termes qui correspondent à votre activité ou si vous voulez être sûr d’utiliser les mots clés utilisés par les internautes lorsqu’ils vous cherchent dans les moteurs de recherche.

Google Trends permet ainsi de visualiser les tendances de recherche sur une période et une région, et on a la possibilité de comparer plusieurs termes de recherche pour identifier le mot clé le plus utilisé par les internautes.

Imaginons que votre pâtisserie soit spécialisée dans la création de gâteau sur-mesure. Vous hésitez dans le descriptif de votre établissement à décrire votre produit comme étant un “gâteau sur-mesure”, un “gâteau personnalisé” ou un “layer-cake“. En utilisant Google Trends, vous avez l’assurance de devoir privilégier le terme “layer-cake”, plus populaire que les deux autres termes :

comparatif de 3 termes de recherche dans Google Trends pour vous aider à mieux référencer votre établissement dans les moteurs de recherche
comparatif de 3 termes de recherche dans Google Trends

2. Être présent dans les annuaires

Si beaucoup d’annuaires professionnels sont payants, beaucoup de plateformes web peuvent répertorier gratuitement votre commerce ou votre activité. Elles sont un excellent moyen de vous référencer et d’obtenir rapidement de la visibilité dans les moteurs de recherche.

Des annuaires comme PagesJaunes/solocal proposent dans leur version de base des outils de référencement gratuits. On peut d’ailleurs réaliser un audit de visibilité en ligne ici : c’est l’occasion de mesurer votre concurrence et d’évaluer si vous avez bien mis en place les 9 conseils de cet article 😉

Que renseigner dans les annuaires :

La plupart des annuaires en ligne vous proposent de renseigner votre adresse, la zone de chalandise que vous couvrez, les services ou les produits que vous commercialisez, vos coordonnées, et vos horaires.

Dans le titre et le descriptif de votre commerce, mettez bien en avant les mots clés de votre secteur d’activité/métier (cf paragraphe précédent) mais également votre zone de chalandise: dans le cas de notre exemple, pour bien référencer Visibilit’Hair il faudra spécifier “coiffeur Quincampoix”. Ce point est d’autant plus important lorsque votre activité est très concurrentielle sur une localité.

Pensez à actualiser et enrichir vos fiches dans les annuaires: c’est bénéfique pour remonter dans les moteurs de recherche et, surtout, pour donner des infos correctes à vos futurs clients.

Exemple d’annuaires web ou d’applications de recherche locale pour améliorer votre visibilité :

3. Être présent dans les systèmes/applications de géolocalisation et de recherche d’itinéraire

Sur le même principe que pour les annuaires, il est important pour votre visibilité en ligne de référencer votre activité dans les sites et applications qui proposent des itinéraires et des parcours géolocalisés: Mappy, Tom Tom, Google Maps, Google Street View, Waze, ViaMichelin.

La plupart de ces outils offrent l’inscription gratuite de votre établissement, et proposent ensuite des dispositifs publicitaires payants qui permettent :

  • D’augmenter votre visibilité dans les résultats de recherche locale, et de remonter au-dessus de vos concurrents
  • De mettre en place des campagnes de marketing géolocalisé (pour pousser par exemple une bannière ou une promo aux internautes se trouvant à proximité de votre point de vente ou recherchant localement un service que vous proposez)
waze ads exemple formats publicitaires
exemple de 3 formats publicitaires de la plateforme Waze Ads

4. Être présent sur les réseaux sociaux

Intéressons nous maintenant aux réseaux sociaux et à l’impact qu’ils peuvent avoir sur le référencement local.

Pourquoi être présent sur les réseaux sociaux quand on est une entreprise ?

Votre présence sur les réseaux sociaux est indispensable à l’amélioration de votre présence en ligne pour plusieurs raisons :

  • Vous multipliez les chances d’apparaître dans les moteurs de recherche
  • Vous avez l‘occasion de diffuser autant d’infos que dans les annuaires (Facebook vous permet même d’avoir une page professionnelle et de référencer votre commerce avec des infos pratiques, vos coordonnées et un outil de mapping)
  • Vous communiquez à votre communauté (client et futurs clients) des infos sur votre actualité
  • Vous publiez des contenus (éditoriaux, photos, vidéos) qui contribuent autant à votre image, à votre réputation, à votre notoriété qu’à votre référencement naturel dans les moteurs de recherche
exemple de page entreprise bien complétée et optimisée sur Facebook : Le Crabe Marteau

Sur quels réseaux sociaux être présent quand on est une entreprise ?

Si vous cherchez à développer la présence en ligne de votre activité, il faut prendre en compte plusieurs critères pour identifier les réseaux sociaux sur lesquels être présent :

  • Ciblez votre présence sociale en fonction de vos capacités à les gérer correctement : Comme souvent, le mieux est l’ennemi du bien. Si vous allez sur un réseau social, il faut être capable de le mettre à jour régulièrement et surtout de le monitorer, notamment pour interagir avec votre communauté mais également pour surveiller votre e-réputation).
  • Choisissez les réseaux qui sont pertinents vis-à-vis de votre activité et de votre cible : Facebook, Instagram, LinkedIn, YouTube, Pinterest, Snapchat ou encore TikTok n’ont ni les mêmes objectifs ni les mêmes audiences !

5. Développer une fiche Google My Business

Pour être présent dans Google Maps, améliorer votre visibilité dans les moteurs de recherche et optimiser votre référencement local, il faut créer une fiche marchand dans Google My business. Si vous remarquez que votre point de vente est déjà présent dans Maps, vous pouvez le revendiquer via le lien présent dans la fiche de l’établissement.

Google My Business
exemple de l’interface de Google My Business

Comment référencer un établissement dans Google Maps ?

Pour enregistrer votre entreprise sur Google My business, vous n’avez besoin que d’une adresse mail Gmail et d’un numéro de téléphone: en quelques étapes vous créez votre fiche.

étape de création de la fiche marchande sur Google My Business
Test de création de la fiche marchande sur Google My Business

En ayant en tête les mots clés à pousser pour mettre en valeur votre activité et les services/produits que vous proposez, vous commencez à remplir toutes les infos pratiques qui concernent votre établissement : coordonnées, horaires d’ouverture, photos, descriptifs de vos services (bien remplir les libellés, cf copie d’écran).

Pour valider votre fiche et vérifier que vous êtes son propriétaire, vous recevrez sous quelques jours un code de validation par courrier ou par téléphone (les délais sont un peu plus longs que d’habitude au moment où j’écris cet article). Aussitôt cette étape passée, votre établissement sera visible dans Google Maps et vous pourrez bénéficier d’autres outils comme la prise de rendez-vous (« réservations »), le chat ou la collecte d’avis.

Intéressant, Google My Business propose également une option shopping : vous pouvez mettre en vente vos produits à la manière d’un mini e-eshop.

exemple de l'interface Google My Business
exemple de l’interface Google My Business

A consulter sur ordinateur ou depuis l’application « My Business », les statistiques de trafic et d’interactions sur votre fiche marchand vous permettent de suivre l’évolution de votre activité : nombre d’avis, note moyenne, nombre de vues, le nombre d’appels ou de demandes d’itinéraire générés par votre fiche Maps.

exemple de l'interface de l'application My Business
exemple de l’interface de l’application My Business

Comme pour vos réseaux sociaux, il est important de monitorer votre fiche marchand (répondre aux avis ou au chat si vous l’avez activé), de l’actualiser et de l’enrichir avec du contenu récent sur votre activité.

Pensez par exemple à mettre à jour vos horaires d’ouverture ou vos dates de fermetures exceptionnelles, relayer vos opérations événementielles et promotionnelles, … Vous avez d’ailleurs la possibilité de donner accès à votre compte à plusieurs contributeurs, plutôt utile si vous avez plusieurs collaborateurs.

Pour les agences qui gèrent des enseignes ou des réseau de magasins, il est désormais possible de manager plusieurs points de vente depuis un même compte (My Business Provider).

6. Créer un site internet gratuit avec Google My Business

Outre le fait qu’un site internet apporte du poids à votre référencement, c’est une vitrine visible 24h/24 et 7j/7 sur vos produits et services. Seul hic, le prix d’un site (design, développement, hébergement, …) et le temps de gestion qu’il occasionne.

Il existe des solutions bon marché et pré-packagées (dès 30€/mois) mais depuis quelques mois, Google propose de créer gratuitement un site internet rattaché à la fiche marchand Google My Business.

Je me suis amusée à créer le site de Visibilit’Hair : en 10 minutes on a un rendu franchement top, avec toute la complémentarité des infos contenues dans la fiche marchand Google My Business. De nouveau, il faut bien mettre en avant les mots clés liés à votre activité (dans le titre, la description des services et le reste des publications).  On peut publier des contenus et des photos, et les fonctions devis, appel et itinéraire sont d’office mis en place. Honnêtement, ça claque !

test de Google Website Builder
test de création de site internet avec Google Website Builder, dans Google My Business

7. Créer du contenu

Qualité, récence, pertinence : 3 points qui doivent guider la création de contenu sur votre site, vos réseaux sociaux ou votre fiche Google My Business.

Pour que vos contenus textes, images ou vidéos servent votre visibilité en ligne, vous devez toujours veiller à ce qu’ils soient en lien avec votre activité (la pertinence), qu’ils soient adaptés à votre audience, s’affichent correctement (sur mobile et tablette notamment) et soient intéressants ou divertissants (la qualité). Enfin, essayez autant que possible d’enrichir régulièrement vos différents contenus (la récence).

Par contenu, on entend autant un texte éditorial (un article de blog, un post sur les réseaux sociaux), qu’une image, un GIF ou une vidéo. Ici encore, il faut vous adapter au support et à vos différents types d’audience.

exemple bonne pratique Instagram
exemple de la page Instagram de La Laiterie Marseillaise, qui applique les bonnes pratiques : référencement local, qualité, pertinence, récence

8. Gérer votre réputation en ligne

En développant votre visibilité en ligne vous créez un endroit où interagir avec les internautes (clients, prospects, ou juste intéressés) : c’est un risque et une opportunité. La gestion d’une communauté et la collecte d’avis client sont en effet de formidables outils de rapprochement avec les internautes mais vous y engagez votre réputation en ligne.

Vous vous frottez à une activité chronophage de community management qui peut rapidement devenir une mission de SAV et surtout vous prenez le risque, inéluctable, de recevoir de mauvais avis (les fameuses étoiles de Google Maps, de Facebook entreprise ou de Trip Advisor). C’est le revers de la médaille du marketing de proximité et de la présence en ligne. Bons ou mauvais, il faut se rappeler que plus de 70% des internautes consultent et sont influencés par les avis postés par d’autres consommateurs avant de faire un achat ( cf le comportement ROPO évoqué plus haut). Vous avez donc tout intérêt à encourager le dépôt d’avis et à faire noter votre activité.

Google, Yahoo et Bing considèrent d’ailleurs les avis client comme des rich snippets, des balises qui contiennent des informations à remonter dans les résultats de recherche : en activant cette fonctionnalité, vos résultats sont davantage visibles, et, les 5 petites étoiles attirant l’œil, vous augmentez le taux de clic vers votre site.

exemples de rich snippets d'avis dans Maps
exemples de rich snippets d’avis dans Maps

9. Mettre en place une stratégie de netlinking

Qu’est-ce que le netlinking ?

Pour améliorer votre référencement naturel, vous pouvez enfin faire en sorte que d’autres sites renvoient vers le vôtre via des liens : on appelle ça des backlinks, des liens entrants, et c’est une des techniques dans une stratégie de netlinking. Concrètement, il s’agit d’une méthode de maillage externe que vous pouvait appliquer en faisant en sorte que l’on parle de vous sur le web et que des liens redirigent vers votre site.

Par exemple, les sites de restaurants bénéficient souvent d’un bon référencement car leur SEO profitent des nombreux liens entrants venant d’articles de magazine en ligne.

Techniques gratuites de netlinking

En développant le netlinking, vous avez donc le moyen de développer gratuitement votre réputation et votre référencement dans les moteurs de recherche :

  • Faites-vous connaitre des magazines en ligne, des blogs, des influenceurs
  • Développer des partenariats avec un commerçant qui a une activité complémentaire à la vôtre et faites un échange de visibilité dans un article ou via une promo croisée par exemple
  • Quand le nom de votre activité est cité dans un média en ligne, demandez qu’un lien soit ajouté vers votre site
  • Ajoutez un lien vers votre site sur tous vos réseaux sociaux ou sur toutes vos fiches dans les annuaires

Pour conclure

Vous avez entre les mains les clés pour amorcer et développer votre visibilité locale gratuitement. Sachez qu’il existe de multiples leviers payants pour améliorer votre référencement (SEA, affiliation, campagnes de visibilité sur les réseaux sociaux ou en display, emailing, notifications push géolocalisées, …).

Dans un prochain article, on abordera des astuces en ligne pour générer du trafic (et de la conversion) en points de vente physiques: les techniques de « web-to-store » .

A propos de l'auteur

Marie-Charlotte Cadoret

Diplômée en Marketing & Communication, j'ai plus de 10 ans d’expérience dans la communication digitale, le e-commerce et le webmarketing. Je suis passionnée par la stratégie de marque et la création de contenu, tout en étant aguerrie au management de la performance web et commerciale.
Avec un parcours en agence et chez l'annonceur, principalement dans le Retail, je fais désormais du conseil et de la création de contenus visuels et éditoriaux.
Côté perso, je suis fondue d'art, de culture et de patrimoine, convaincue qu'ils sont extrêmement compatibles avec l'innovation, le digital et le marketing !

2 commentaires

  • Bonjour,
    Merci beaucoup pour votre article très intéressant.
    J’ai appris des choses intéressantes qu’il me tarde d’étudier en profondeur et de mettre en application pour mon site Internet.
    Cordialement

Laisser un commentaire