Astuces SEO Trucs & Astuces

Comment créer un article optimisé SEO ? Bonus: exemple de Zoning type

Créer un article optimisé en référencement naturel: les bonnes pratiques

Vous souhaitez créer un contenu qui puisse se placer dans les premiers résultats de Google sur une expression clé mais vous ne savez pas comment ?

Pas de panique, je vais me faire un plaisir de vous rappeler les indispensables pour créer un article optimisé SEO et ainsi, plaire aux robots de Google.

Bonus: je vous joins en fin d’article un exemple type d’article optimisé.

 

Un article optimisé commence par le choix d’un « mot clé »

Un article = un mot clé (ou expression clé)

Pour créer un article optimisé en référencement naturel, il est indispensable de définir un mot clé ou une expression clé précise sur laquelle vous souhaitez positionner votre article.

Par exemple, vous vous trouvez actuellement sur un article que j’ai tenté de positionner sur l’expression « article optimisé SEO« .

Je vais donc chercher à appliquer toutes mes guidelines, l’objectif étant que vous arriviez sur cet article grâce à une recherche sur notre ami Google.

 

Comment choisir votre mot clé ?

Définir une liste de mots clés préalable

Pour choisir votre mot clé, vous devez vous poser les questions suivantes:

– De quel sujet va traiter mon article ?

– Si je dois résumer mon article en un mot ou une expression, cela serait quoi ?

– Mon article va traiter de tel sujet. Quels seraient les mots que je taperais dans Google si je cherchais des informations sur ce sujet ?

– Quels sont les synonymes que peuvent utiliser les internautes pour rechercher des informations sur ce sujet ?

 

Affiner cette liste de mots clés pour n’en garder qu’un

Maintenant que vous avez plusieurs idées de mots clés à choisir, il va vous falloir l’affiner pour n’en garder qu’un, ou une expression de mots comme je l’ai fait pour cet article « article optimisé SEO« .

Pour vous arrêter sur un mot clé, je vous conseille de vous renseigner sur les volumes de requêtes des mots clés que vous avez sélectionnés au préalable. Pour ce faire, utilisez l’outil « Google Trends – tendance des recherches ».

Cet outil, mis gracieusement à disposition par Google, vous permettra d’avoir des courbes de tendances de recherches des mots clés que vous aurez sélectionnés.


Par exemple, pour mon article, je me suis posé la question s’il était plus intéressant d’intégrer le mot « SEO » ou « référencement naturel ». A la lecture de ces résultats, j’ai donc choisi d’associer le mot « SEO » à mon expression « article optimisé« .

Attention, pensez bien à filtrer vos résultats sur le pays qui vous intéresse car par défaut, Google Trends vous ouvre les statistiques de recherches sur le monde entier.

Ainsi, grâce à cet outil, vous pourrez affiner vos mots clés en fonction des recherches réelles des internautes. Génial non ? ^^

 

La structure du contenu pour créer un article optimisé SEO

Comme pour votre site internet, pour être optimisé en SEO, votre article se doit d’avoir une structure caractérisée par des balises.

Je vous propose de vous les détailler ci-dessous.

L’importance des balises

Title

La balise title est le titre de votre page. Pour que votre article soit optimisé SEO, il est nécessaire que le mot clé que vous avez choisi soit présent dans cette balise title.

Cette balise sera principalement visible depuis les résultats d’un moteur de recherche.

title-meta-description-article-optimisé-seo

Méta description

La balise title est accompagnée dans les résultats de la balise méta description.

Cette balise est essentiel car c’est grâce à ce que vous allez renseigner dans cette balise que les internautes vont choisir s’ils vont cliquer sur votre résultat plutôt que sur le résultat situé en-dessous.

Cette balise a un véritable rôle d’appel à l’action pour l’internaute. Soignez-la donc en y indiquant, si possible le mot clé choisi. Il sera surligné en gras et attirera ainsi l’oeil de l’internaute.

 

h1

La balise h1 est généralement le titre de votre article.

Comment-creer-article-optimise-SEO

Cette balise doit être complémentaire à la balise title. Elle peut être identique à celle-ci.

Une fois de plus, il est indispensable que votre mot clé soit présent dans cette balise.

Cette balise est un peu le titre d’un livre.

 

h2,h3,h4…

Google apprécie les articles structurés.

Pour structurer un article, il vous faudra utiliser des balises h2,h3,h4.

Si la balise h1 est le titre d’un livre, alors les balises h2 seront les titres de chapitres.

Les balises h3, les sous-chapitres, les h4 seront les titres de paragraphes etc…

Pour ces balises, il n’est pas obligatoire d’y faire figurer votre mot clé. L’objectif de votre article est tout de même d’apporter du contenu de qualité à vos internautes ! ^^

 

Strong

Dernier élément, tout aussi important, la balise strong.

La balise strong est la mise en valeur d’un mot/expression dans un contenu.

Pour vous donner un exemple concret, tous les mots/expressions en gras de cette article sont des mots qui contiennent une balise « strong ».

Et si vous y regardez de plus prêt, vous pourrez voir que tous ces mots en gras contiennent (à peu de chose près) mon expression clé « article optimisé SEO »

Ainsi, en ajoutant une balise strong dans le contenu de votre article, vous signifiez aux robots de Google que ce mot est important. Il pourra donc plus facilement associer cette page aux mots clés présents dans vos différentes balises.

 

Les standards à respecter pour votre contenu

Une fois que vous avez choisi votre mot clé et que vous avez bien organisé votre contenu, il vous faut maintenant respecter plusieurs règles dans l’écriture de votre article pour l’optimiser en termes de SEO.

 

Le nombre de mots minimum

J’entends et lis plein d’informations différentes dès qu’il s’agit de savoir le nombre de mots minimum.

Sur ce point, j’aime bien la philosophie de Sylvain Richard du blog Axe-net qui précise que le bon nombre de mot est celui qui donne du plaisir à l’internaute.

Sylvain rappel que Google analyse le comportement des internautes suite à l’impression de votre article. Ainsi, si l’internaute retourne sur Google et clique sur un autre lien, c’est que le contenu de votre article ne correspond pas à ce qu’il recherchait. Ca c’est mauvais ! Et ce, même si votre article fait plus de 3000 mots.

 

La pondération & la place du mot clé

La base de la base d’un contenu optimisé SEO, c’est de faire figurer dans le contenu le fameux mot clé que vous aurez choisi.

Après, en ce qui concerne la pondération du mot clé dans votre, c’est à dire le taux de répétition de celui-ci et l’importance que les robots de Google vous lui donner, cette donnée est comme le nombre de mots minimum: tous les référenceurs ont leur avis sur la question.

Une chose est sûre, votre mot clé doit être situé à différents endroits stratégiques de votre article.

Par exemple, il est nécessaire que votre mot clé soit présent dans les balises title, h1, certaines h2,h3… car Google apporte un poids important à la présence de votre mot clé dans ces balises.

Pour vous aider à mieux appréhender la pondération de votre mot clé, le site Alyze.info a développé un outil qui analyse le contenu d’une page web et applique une pondération à l’ensemble des mots en fonction de leur place dans le contenu.

Ainsi, pour mon article dans lequel je donne mon avis sur le SAV d’Amazon, voici les résultats:

pondération-mot-clé

Ainsi, vous pouvez voir que le mot clé que j’avais choisi, à savoir « SAV amazon »  fait bien parti des principaux mots clés en termes de densité pondérée.

Si vous utilisez le CMS WordPress, sachez que le plug-in « SEO by Yoast » vous offre une analyse complète de l’article optimisé SEO que vous avez rédigé avant même qu’il ne soit mis en ligne. Ainsi, voici ce que donne l’analyse de mon article avant même que je n’ai fini de le rédiger:

Lire également: CMS e-commerce: lequel choisir ?

resultat-analyse-article-optimise-seo-yoast

Ainsi, il apparaît que la densité de mon mot clé « article optimisé seo » n’est pas encore suffisante (et hop ! Un de plus !).

Avant de penser de densité, rappelez-vous que vous écrivez principalement pour vos lecteurs ! S’ils sont content de votre contenu, Google le sera.

 

L’ajout de liens externes

Bien que des tests ont été réalisés pour mesurer l’impact de l’ajout de liens externes dans un article optimisé SEO sans qu’on puisse réellement en tirer des conclusions tangentes, on peut dire qu’ajouter des liens externe vers des sites de référence est un gage de confiance pour Google.

N’oubliez pas que l’objectif de Google est de favoriser le lecteur. Du coup, pour illustrer votre contenu, n’hésitez pas à faire des liens externes.

 

L’ajout d’images

Ajouter des images à votre article optimisé SEO est important pour les robots de Google mais également pour vos lecteurs, car elles permettent d’illustrer vos propos.

Pensez donc à ajouter des images tout au long de votre article. Ces images, il vous faut également les optimisée en SEO car Google n’est pas en mesure de comprendre/lire vos images. Pour que Google puisse attribuer un mot clé à votre image et ainsi la faire remonter sur Google image. Ces images participeront à la fois à votre SEO et vous permettront de vous faire gagner du trafic en provenance de Google image.

Pour ce faire, renseignez la balise ALT de votre image.

 

Un contenu optimisé ne suffit pas à faire un article optimisé SEO

Voilà, en suivant ces différentes guidelines, votre contenu sera optimisé pour les robots de Google.

Une fois cet article optimisée SEO publié, vous aurez fait la moitié du chemin !

quoi

Et oui les amis, optimisé un contenu pour les robots de Google peut ne pas suffire pour le positionner dans les résultats de Google.

La seconde étape pour que votre article soit optimisé pour le SEO est de faire un véritable travail de linking pour cet article: du linking interne & externe.

 

Le linking interne

Pensez à positionner dans les différents articles que vous rédigerez des renvois vers vos précédent article traitant d’un sujet similaire ou connexe.

Par exemple, je vous conseille de lire également mon article qui présente une fiche produit optimisée SEO. Ce lien est un lien interne qui se trouve sur une ancre (le texte sur lequel est positionné le lien) optimisée.

Pensez à varier les ancres (donc les textes) pour éviter que Google ne le sanctionne. Par exemple, dans un autre article, pour mettre un lien vers cet article, je mettrai le lien sur l’expression « optimisé le SEO de vos fiches produits ».

 

Le linking externe

Avant de rédiger cet article pour vous aider à optimiser un article en SEO, j’avais rédigé un article pour vous aider à obtenir des liens SEO externes de qualités.

Vous y trouverez tous les éléments qui font qu’un lien est de qualité et quelques idées pour en obtenir pour votre site.

 

Comment créer un article optimisé SEO ? FASTOCHE NON ??

Voilà, vous savez tout !

Je vous rappelle que pour créer un article optimisé SEO, vous devez avoir quelque chose d’intéressant à dire ! Pas comme cette phrase quoi ^^

Je vous quitte avec un exemple d’article optimisé SEO sous forme de zoning. N’hésitez pas à le commenter si vous voyez les points d’améliorations.

 

Exemple type d’article optimisé SEO

exemple-article-blog-optimisé-SEO

Comment créer un article optimisé SEO ? Bonus: exemple de Zoning type
Moyenne de 4.5 pour 20 votes

A propos de l'auteur

Sébastien BLERIOT

Evoluant en e-commerce depuis plus de 7 ans maintenant, j'ai profité de mes différentes expériences chez Rueducommerce et Next Interactive (BFM TV, RMC, 01net) et ELEGIA Formation pour développer mon expertise de la vente en ligne en B to C et B to B.
J'accompagne régulièrement des e-commerçants dans l'optimisation de leur stratégie e-commerce.

11 commentaires

  • Bonjour, effectivement, tout ce que vous énumérez a son importance pour bien référencer un
    site web. C’est très bien expliqué, merci pour tous ceux qui sont concernés et qui ne savent pas
    comment s’y prendre.

  • Après, en ce qui concerne la pondération du mot clé dans votre, c’est à dire le taux de répétition de celui-ci et l’importance que les robots de Google vous lui donner, cette donnée est comme le nombre de mots minimum: tous les référenceurs ont leur avis sur la question.

    Une chose est sûre, votre mot clé doit être situé à différents endroits stratégiques de votre article.

  • Bon article mais personnellement je rajouterais un bouton Call to action en fin d’article pour fidéliser le lecteur : soit un bouton vers un autre article en lien avec le sujet, un bouton vers un formulaire de contact, vers une fiche produit… Je suis d’accord également avec les synonymes, les pluriels, voir quelques mots-clés avec des fautes…

  • Honnêtement, cela n’engage que moi mais je n’utilise quasiment jamais cette méthode. Je ne dis pas qu’elle n’est pas efficace, au contraire. Cela m’arrive de l’utiliser par moment lorsque je souhaite booster le trafic de mon site de manière significative ou jouer sur les mots clés marronniers, mais le reste du temps, je ne le fais pas.

    Pourquoi ? Parce que je travaille dans le SEO depuis 2008, et du contenu, j’en ai créé un wagon. Au bout d’un moment, je crois que cela frise l’overdose… du coup, je me suis rendu compte qu’il est beaucoup plus simple de pondre du contenu quand on est inspiré, et que la thématique nous plaît.

    Depuis 2012-2013, j’ai complètement changé mon approche. Je ne me focalise plus sur les contraintes purement SEO car Google m’a clairement saoulé. J’en suis arrivé à la conclusion qu’il ne mérite pas d’être prioritaire par rapport à l’utilisateur.

    Je rédige donc en priorité pour l’utilisateur, et j’optimise ensuite légèrement. Mais c’est vraiment de l’ordre du saupoudrage de cannelle.

    Et finalement, je trouve que cela fonctionne plutôt bien. Ce contenu se positionnait par exemple en 1ère position sur « respiration abdominale » http://www.reussissez.com/respiration-abdominale-voici-la-technique-de-relaxation-en-4-etapes/ il a sûrement un peu baissé depuis car il faudrait que je fasse 2 ou 3 liens. Mais tout ceci pour dire que je n’ai clairement pas fait ce contenu dans un but SEO, et encore moins au niveau de l’approche. Je dirais sans mentir que mon approche de ce contenu doit être dans un ratio du genre 90% utilisateur et 10% Google.

    On y trouve le mot clé dans les titres, un peu dans le contenu. Voilà, rien de transcendant. Des règles de base. Je suis d’accord que le mot clé n’est pas concurrentiel, mais mon expérience me laisse à penser que la longueur du contenu et le référentiel sémantique peut clairement faire la différence en terme de pondération.

    Enfin bon je ne sais pas si je suis clair, ce n’est que mon avis.

  • Le choix d’un corpus de mots-clés sera plus payant que celui d’un seul mot clef aux yeux gourmands d’un Googlebot s’étant converti corps et bien à la religion Sémantique.

    Et à la densité, l’ogre préférera synonymes et prose knowledgegraphables, le tout sans trop de fOtes d’orthographe 😉

  • Personnellement je ne me limite pas au mot clé choisi ou expression, je vais également indiquer dans mes articles des synonymes de cette expression plutôt qu’un seul mot clé pour créer tout un champ sémantique. Sans oublier l’expérience utilisateur car au final à qui faut’il plaire également :0)

Laisser un commentaire