Analyses de sites

J’ai trouvé le tunnel de conversion (presque) parfait !!

Après deux semaines de vacances bien méritées, je vous propose aujourd’hui de vous faire part d’une de mes découvertes du moment: un tunnel de conversion que je juge TRES efficace, à la limite du parfait ! (sisi j’vous jure !).

Et comme je suis sympa (sisi, ça aussi c’est vrai !), je me propose de vous le présenter en faisant une analyse critique de celui-ci.

Cela va surement vous surprendre mais ce tunnel de conversion est en ligne sur le site… TIRENDO ! Ca vous dit rien ? Et bien sachez qu’il s’agit d’un site de vente de pneus !! (il a bien mérité un backlink optimisé !).

Maintenant, que je vous ai bien fait saliver, passons à la présentation ! TADAM !

Lire également: Taux de conversion: définition, méthode de calcul, exemples pratique

La page de récapitulatif de panier

Commençons par les points positifs de cette page:

1. Sur cette page, le header et le footer ont été retirés afin de retirer des portes de sorties à l’internaute. A la place, le logo de TrustedShop a été ajouté afin de rappeler (implicitement) à l’internaute qu’il se trouve sur un site de confiance.

2. Le bouton d’action « commander » est présent à la fois au-dessus de la ligne de flottaison et sur le second écran. A côté de ces deux boutons d’actions a été ajouté la possibilité pour l’internaute de revenir sur le site continuer ses achats sous forme de lien (ce qui le rend moins visible que pour un bouton d’action qui viendrait en compétition du bouton « commander »).

3. La partie qui rappel le contenu du panier de l’internaute est très bien exécutée. Le visuel produit est de qualité et le principales informations nécessaires à rassurer une dernière fois le client sur le fait qu’il a choisi le bon produit sont présentes: nom du produit, quantité, prix unitaire, prix total mais également le délai de livraison mis dans une couleur qui le rend visible.

4. Deux phrases de rassurance ont également été ajoutées et permettent d’éviter que l’internaute ne se pose des questions qui pourraient le distraire: – Choix de votre garage à la prochaine étape ==> Pas de panique Monsieur L’internaute, vous pourrez choisir où livrer vos produits ! – Plus de 90% des commandes arrivent à destination dans les délais impartis ==>Et oui Monsieur L’internaute, nous tenons nos délais de livraison !

partie-details-prix

5. Comme pour chaque facture, il est obligatoire de faire un détails complet des montants: sous-total, frais de livraison et Total. Ces informations prennent généralement beaucoup de place car elles sont souvent mises les unes au-dessus des autres. Le site TIRENDO utilise de manière très intelligente la place disponible due à ces colonnes en ajoutant à la fois des arguments commerciaux (frais de livraison offerts, droits de rétractation…) et des éléments de rassurance (liste des moyens de paiement proposés par le site).

Un seul point d’amélioration, le code de réduction

Cette page de récapitulatif de commande aurait pu être parfaite si et seulement s’il n’y avait pas eu un petit couac… L’espace consacré au code de réduction !

En effet, cette espace est bien trop visible ! Mettre en avant le code de réduction est une porte de sortie supplémentaire à l’internaute: « Tiens, si je cherchais sur le web un code de réduction ».

Il serait donc intéressant de remplacer cette espace par un simple lien « J’ai un code de réduction » qui, au clic de l’internaute, déplierait un espace dédié.

Remplacer cet espace par un simple lien a l’avantage de le rendre invisible aux yeux des internautes qui n’en bénéficient pas mais le reste visible pour ceux qui en ont un à dépenser.

La page dédiée aux informations clients et à la livraison

Une nouvelle fois, cette page est très efficace. Cette page est partagée en deux partie: la première concernant l’adresse de facturation et la seconde sur la livraison.

page-adresse-facturation-et-paiement

L’adresse de facturation

1. La page contient une ancre locale qui amène l’internaute juste au-dessus de l’encadré qui présente les différentes étapes de l’achat. Cette ancre permet ainsi d’abaisser la ligne de flottaison en supprimant de l’écran le header de la page (qui à cette étape ne sert à rien).

2. Les différentes étapes du tunnel de conversion sont affichées à partir de cette page. On y apprend alors qu’il n’y a que 3 étapes nécessaires. Et Ohhhh, il n’est pas fait mention qu’il faudra créer un compte client pour commander (ce site proposerait-il la commandée invitée ?).

3. La page est partagée en deux: la partie principale qui comporte les informations que l’internaute doit remplir, la seconde qui rappelle à l’internaute le contenu de son panier (Rassurant pour l’internaute: « c’est bon, j’ai bien les produits que je voulais… just in case).

4. Point TRES positif, le site propose bien la commande invitée ce qui signifie qu’il n’oblige pas ses clients à créer un compte pour commander ! Et cela s’en ressent sur le formulaire que l’internaute doit remplir qui est extrêmement light ! C’est un vrai gain de temps pour les internautes !

5. Les cases vides du formulaire à remplir comportent des mots exemples (qui illustrent ce que doit remplir l’internaute) qui disparaissent au clic. Cette petite astuce permet d’éviter à l’internaute de se poser des questions sur ce qu’il doit remplir. Il n’a qu’à remplir ce qui doit l’être.

6. Le numéro de téléphone est demandé. Un petit asterix explique l’intérêt à l’internaute de donner cette information (suivi de commande). Une fois encore, la démarche est expliquée ce qui est très bon point.

7. Enfin, chaque information que l’internaute renseigne est approuvée pas un croix verte indiquant à l’internaute qu’il a correctement répondu (« Yeah !! I did it ! »).

L’adresse de livraison

guide-explicatif-centre-montage

Une fois encore, le système pour l’adresse de livraison est bien réalisé.

En effet, l’internaute a 3 choix qui s’offre à lui: livrer la commande à l’adresse de facturation, à une autre adresse ou directement dans un centre de montage.

Pour le dernier cas, un rapide guide explique comment fonctionne la livraison dans un centre de montage. Très simple, ce guide est accompagné d’une nouvelle phrase de facilitation « Vous pourrez choisir une station de montage à la prochaine étape » ce qui évite à l’internaute e se poser trop de question.

Une page parfaite ?

Comme vous pouvez le voir, je n’ai pas trouvé de point négatif à cette page.

Si vous en voyez, je suis preneur d’un retour de votre part en commentaire ! ^^

Page du choix du centre de montage

Cette page est très réussie et je pense qu’elle devrait inspirer les e-commerçants qui utilisent les livraisons en points relais (car au final, c’est le même principe).

page-choix-centre-de-montage

Reprenons une nouvelle fois les points positifs:

1. Les centres qui me sont proposés dépendent de l’adresse que j’ai renseigné dans mon adresse de facture (vous me direz que c’est bien normal mais je rencontre encore trop souvent des systèmes similaires mal calibrés…).

2. Pour chaque centre, il nous est indiqué la distance entre le centre de montage et l’adresse renseignée.

3. La liste des résultats présente tout de suite le montant que demandera le centre de montage pour effectuer l’opération. L’internaute peut ainsi ajuster son choix entre la distance et le prix du montage.

4. Une carte de la région a été ajoutée pour faciliter la l’internaute dans la location des centres.

5. Un bouton « voir détails » a été ajouté à côté de chaque centre pour que l’internaute puisse avoir les coordonnées complètes et les horaires d’ouverture du garage. C’est très pratique.

Sur cette page, j’ai cependant relevé trois points d’améliorations:

1. Il serait intéressant de pouvoir trier les centres de montage en fonction du tarif pratiqué.

2. L’internaute est obligé de passé par le bouton « voir détails » pour sélectionner le centre de montage vers lequel il souhaite livrer ses pneus. Il serait intéressant de permettre à l’internaute de sélectionner tout de suite son centre de montage sans passer par cette étape.

3. La zone dédiée aux centres de montage n’affiche que 2 garages au maximum. Il suffirait de l’étirer un peu pour la rendre plus lisible et afficher plusieurs garages sans que l’internaute n’ai à scroller.

La page dédiée au paiement

La page dédiée au paiement est aussi de bonne facture:

page-paiement

1. Le site propose trois services de paiement différents: Paypal, le paiement par CB et le virement bancaire. Avec ces 3 moyens de paiement proposé, le site permet à 99% des internautes de payer leurs achats sans le distraire avec des moyens de paiement plus rares qui pourraient attirer sa curiosité et donc le détacher de son but (finaliser sa commande !!!).

2. Le résumé de la commande est une nouvelle fois présent ce qui permet à l’internaute de s’assurer une dernière fois que son panier contient bien ce qu’il souhaite acheter.

3. Des icônes ont été ajoutées à côté de chaque moyen de paiement. Ces icônes illustrent le moyen de paiement ce qui facilite l’identification par l’internaute.

4. Pour le virement, le processus d’achat est vraiment bien expliqué (délai de paiement avant envoi du produit…). L’internaute qui choisi cette option sait exactement comment sa commande va se dérouler en termes de délais.

explication-processus-virement-bancaire

Sur une page de paiement, il est toujours bon de mettre le logo de la banque partenaire si celle-ci est reconnue de tous. C’est un élément de rassurance important, surtout pour une page de paiement.

Par contre, si vous passez par un organisme peu connu ou en marque blanche, mieux vaut ne rien mettre (j’imagine donc que c’est le cas).

Elle a cependant plusieurs points d’améliorations:

1. Le bouton d’action pour finaliser l’achat est « continuer ». Depuis la nouvelle loi Hamon, datant de juin 2014, il est indispensable de modifier cette formulation avec un verbe plus explicite pour l’internaute. Par exemple « Payer et finaliser ma commande ».

2. Pour renseigner son numéro de carte bancaire, le site propose 4 bloc de cases qui permettront à l’internaute de vérifier son numéro de carte plus facilement. Cependant, lorsqu’on tape ses 4 premiers chiffres dans le premier bloc, le curseur ne passe pas automatiquement au second bloc ce qui contrait l’internaute à utiliser « TAB » ou sa souris pour se rendre dans celui-ci. C’est un détails mais n’oubliez pas que les internautes sont fainéants !

Bilan: un tunnel (presque) parfait !

Voilà, l’analyse de ce tunnel est terminée. J’espère que vous aurez apprécié autant que moi l’efficacité de ce tunnel de conversion qui n’a pas de GROS points noirs.

Chacune des améliorations que j’ai relevé ont un impact plus ou moins limité sur le taux de conversion.

A l’heure actuelle, c’est clairement le tunnel de conversion le plus efficace que j’ai vu. Et vous ? Qu’en pensez-vous ?

Si vous avez des exemples de tunnels de conversion particulièrement réussis, n’hésitez pas à me les communiquer en commentaire.

Rate this

Rated 4.44/5 based on 165 reviews

A propos de l'auteur

Sébastien BLERIOT

Evoluant en e-commerce depuis plus de 9 ans maintenant, j'ai profité de mes différentes expériences chez Rueducommerce et Next Interactive (BFM TV, RMC, 01net) et ELEGIA Formation pour développer mon expertise de la vente en ligne en B to C et B to B.
J'accompagne désormais des e-commerçants dans l'optimisation de leur stratégie e-commerce. Je propose mes services en qualité de consultant mais également en tant que formateur/conférencier.