Découvertes Canadiennes

Comment les bars Montréalais améliorent leur présence sur les réseaux sociaux

Mercredi dernier ont commencé les play-off de la NHL, la ligue nationale de hockey, sport de très loin le plus populaire au Canada. La phase des play-off est la phase à élimination directe qui mène l’équipe la plus forte vers la victoire finale.  La NHL regroupe des dizaines de villes des US et du Canada, un peu comme la NBA qui accueille dans l’équipe des Raptors de Toronto dans son championnat.

A Montréal, l’équipe s’appelle les Canadiens de Montréal, et c’est clairement l’une des meilleures équipes de la NHL depuis des années maintenant. Vendredi, c’était le deuxième match de la série qui oppose les Canadiens de Montréal aux Sénators d’Ottawa. Ottawa est la capitale administrative du Canada et est située à peine 1h de voiture de Montréal. Autant dire qu’en plus de l’enjeu de la qualification, c’est un derby entre ces deux villes, ce qui rajoute encore de l’enjeu.

Pour découvrir la ferveur qui règne à Montréal lorsque l’équipe des Canadiens joue, je suis allé voir le match dans le quartier du centre Bell qui est le stade de la dite équipe. Au-delà du fait que 9 personnes sur 10 avaient un maillot des Canadiens et que j’ai passé un super moment, j’ai fait une découverte intéressante sur la manière dont les bars utilisent le WIFI pour promouvoir leur établissement sur les réseaux sociaux. #DéformationProfessionnelle

canadiens-vs-senateurs

Les bars de Montréal utilisent l’accès au WIFI pour augmenter leur visibilité sur les réseaux sociaux

Pour ceux qui ne le savent pas, un match de hockey se déroule en 3 tiers temps de 20 minutes chacun. Entre chaque tiers temps, il y a une pause de 15min qui permet aux différents acteurs de reprendre des forces mais également à la glace de la patinoire d’être refaite. Lors d’une de ces pauses, j’ai voulu profité du WIFI accessible depuis l’établissement où j’étais pour aller checker mes mails et mes réseaux sociaux préférés. Et, voici ce que j’ai découvert:

Screenshot_2015-04-17-18-35-08

Ainsi, lorsque je me suis connecté au WIFI du bar dans lequel j’étais, le bar m’a demandé de partager le lieu où je me trouve en échange d’un accès gratuit au WIFI.

Aussi bête que cela puisse être, ben c’est diablement efficace ! En effet, les forfaits téléphoniques au Canada sont excessivement chers. Plus cher même que les forfaits français avant l’arrivée de Free mobile. Comme partout, c’est la data qui coûte le plus cher et il est toujours intéressant d’utiliser une borne wifi plutôt que son propre réseau 3G.

Ainsi, je me suis simplement connecté à mon compte Facebook, un message s’est alors automatiquement publié sur mon mur Facebook:

Screenshot_2015-04-17-18-36-29

Si vous voyez cette capture d’écran en rouge, ne vous inquiétez pas, il s’agit simplement d’une application que j’ai installé sur mon smartphone qui filtre la couleur bleu de mon téléphone à partir d’une certaine heure. En effet, il semblerait que cette couleur fatigue les yeux à partir d’une certaine heure et provoque des insomnies. Si cela vous intéresse, j’utilise cette application gratuite.

Pour revenir à nos moutons (si quelqu’un est en mesure de m’expliquer cette expression également, je suis preneur !), c’est diablement efficace car je n’ai pas hésité une seule seconde à partager ma présence dans ce bar pour accéder au wifi gratuitement. Et tous mes amis ou presque ont pu voir que j’ai passé la soirée au MVP à boire des bières en regardant un match de hockey ! ^^

Aller, je vous laisse avec le résumé du match 3, qui s’est déroulé dimanche soir:

 

Votre avis m’intéresse:

Et vous, que pensez-vous de ce système ? Avez-vous déjà vu un tel système dans des bars français ?

Connaissez-vous d’autres petites techniques comme celle-ci pour qu’un établissement physique puisse augmenter sa visibilité sur les réseaux sociaux ?

Comment les bars Montréalais améliorent leur présence sur les réseaux sociaux
Laissez votre avis sur cet article

A propos de l'auteur

Sébastien BLERIOT

Evoluant en e-commerce depuis plus de 7 ans maintenant, j'ai profité de mes différentes expériences chez Rueducommerce et Next Interactive (BFM TV, RMC, 01net) et ELEGIA Formation pour développer mon expertise de la vente en ligne en B to C et B to B.
J'accompagne régulièrement des e-commerçants dans l'optimisation de leur stratégie e-commerce.

3 commentaires

Laisser un commentaire