Découvertes Canadiennes

Google test un module de questions/réponses qui intègre du contenu de sites tiers

J’ai découvert la semaine dernière, grâce à une page de test me permettant de géolocaliser mes recherches comme si j’étais dans une autre ville (très pratique pour tester son référencement local, je ferai un article dessus d’ici quelques jours), que Google avait intégré directement dans ses résultats, du contenu en provenance de sites bien placés dans les requêtes saisies.

Que Google intègre du contenu directement dans ses résultats, c’était jusqu’alors (d’après moi) réservé à des sites reconnus et très limités dans leur nombre, tel que Wikipédia. Par exemple, lorsque l’internaute tapait « Définition + mot-clé ». Dans ce cas précis, Google a intégré une partie du contenu d’un site tiers.

Je ne suis pas du genre à suivre chacune des conférences de presse de Google et peut être que cette information est déjà divulguée. En tout cas, je vous propose aujourd’hui de voir ce que cela donne en live. Une chose est sûre, c’était la première fois que je voyais ça. Voyez plutôt: Google integre contenu dans ses résultats Comme vous pouvez le voir, Google intègre ses résultats payants (Adwords & Google shopping) mais également un extrait du site Everydayroots.com, qui donne des conseils pour blanchir ses dents directement depuis chez soi.

Il est intéressant de voir que cet extrait ne provient pas du site le mieux positionné en terme de référencement naturel car c’est le site Colgate qui est classé Number One sur cette requête (J’étais en navigation privée).

Google n’étant pas un créateur de contenu, je me suis demandé d’où ce contenu pouvait venir. L’adresse URL située en-dessous de celui-ci indique la page de provenance du contenu, le site Everydayroots, qui n’était qu’en deuxième position dans les résultats naturels.

Et en me rendant sur la page, il apparaît que Google a sélectionné un passage, dans la partie basse de celle-ci, comme vous pouvez le voir ci-dessous: Google integre contenu dans ses résultats Suite   Avant de continuer dans les découvertes, il y a quand même plusieurs questions que je me pose:

  • Google serait-il, petit à petit, en train de passer outre les sites de contenus, en récupérant directement une partie de leur contenu ?
  • Comment Google sélectionne le site sur lequel il va sélectionner le passage ? Comment Google considère que le site qu’il sélectionne est légitime pour être affiché directement dans ses résultats ?
  • Comment Google sélectionne-t-il le passage qu’il va afficher dans ses résultats ?
  • Quel recourt à le site dont le contenu est sélectionné ? Quel recourt ont les sites pour lesquels le contenu n’a pas été sélectionné ?
  • Le fonctionnement est proche de celui qu’il a utilisé pour Google News. Sera-t-il amené à payer les sites qu’il met en avant dans ses résultats comme il a été obligé de le faire pour les sites d’informations ?

 

Et ce n’est pas fini !

Par ailleurs, sur cette même page de résultat, il est apparu que Google a intégré un module « People also ask », dans la partie basse de ses résultats. Cette section fonctionne sous la forme d’un Google ask, où du contenu est proposé à l’internaute pour répondre directement à des questions connexes.

Il est cependant étrange que Google intègre ce module alors même que ma requête ne comprenait aucun verbe interrogatif tel que « How to ». Selon moi, ce module n’aurait pas du se déclencher.

Voici la capture pour la requête suivante « Toothache » ==> Vous avez compris que je bossais à ce moment là pour un dentiste people also ask En cliquant sur une des questions proposées, l’onglet se dépliait et laisser apparaître une nouvelle fois du texte provenant d’un site tiers. people also ask 2 Je sais pas ce que vous en pensez, mais je trouve cela assez impressionnant.

Les résultats naturels en prennent pour leur grade… encore

Dès qu’il y a une nouvelle fonctionnalité qui apparaît dans les résultats de Google, c’est généralement les résultats naturels qui en pâtissent. Et le fait est que c’est encore le cas: à cause (ou grâce) à ces deux nouveaux modules, il n’y avait plus que 8 résultats naturels qui apparaissaient sur la première page, au lieu de 10 normalement. Cela me fait me poser encore d’autres questions:

  • Google serait-il en train de travailler à la généralisation d’un « Google Ask », à la manière de « Yahoo question/réponse » ?
  • Si tel est le cas, ces modules chercheraient-ils à prendre la place de sites thématiques tels que les forums ou notre célèbre « Comment ça marche » qui servent généralement aux internautes qui ont une question ?

Google se prépare-t-il à monétiser les contenus présents dans ses résultats de recherches ?

Une chose est sûre, Google est en train de franchir un nouveau pas dans l’intégration de contenu directement dans ses résultats. Cela pose une question plus structurelle mais tout aussi importante: Google est-il en train de préparer la monétisation de ces emplacements et donc de monétiser la visibilité des sites de contenus dans les résultats de son moteur de recherches ? 

Et vous, qu’en pensez-vous ? Des réactions ? Avis ?

Google test un module de questions/réponses qui intègre du contenu de sites tiers
Laissez votre avis sur cet article

A propos de l'auteur

Sébastien BLERIOT

Evoluant en e-commerce depuis plus de 7 ans maintenant, j'ai profité de mes différentes expériences chez Rueducommerce et Next Interactive (BFM TV, RMC, 01net) et ELEGIA Formation pour développer mon expertise de la vente en ligne en B to C et B to B.
J'accompagne régulièrement des e-commerçants dans l'optimisation de leur stratégie e-commerce.

4 commentaires

  • Bonjour,
    Je suis très étonnée de voir cet article. Est-ce que c’est encore expérimental ou ce sont seulement les utilisateurs Adwords qui peuvent le voir? Parce que ça fait affreusement peur. Regardez un peu la page du résultat. Elle affiche une tonne de pub, ce qui laisse peu de place pour les autres sites mais en plus il y a cette nouvelle apparition de « parrainage ». C’est sûr que tous les sites qui ne paient pas vont subir les conséquences.

  • Il est évident que si Google continue ou exploite ce procédé, il handicapera certains sites et surtout ces derniers risqueraient de perdre du trafic . D’autre part, si Google commence cette monétisation, il va sans dire que des concurrents émergeront et ca ce serait bien de leur enlever ce monopole, à nos risques.

  • c’est sur qu’on risque de perdre les internautes que l’on pourrait avoir sur notre site web si Google influence plus ou moins l’internaute, également en terme de contenus.

  • Inquiétant pour la suite, d’une part pour le manque à gagner au niveau référencement naturel, d’autre part pour les visites que l’on risque de perdre sur nos sites si le contenu mis en avant par Google influence trop l’internaute !

Laisser un commentaire