Logiciels Site Web

Strikingly Avis- Faut-il choisir Strikingly en 2022 ?

Strikingly-avis-creation-site-internet

Voulez-vous créer un somptueux site « One Page » qui éblouira vos internautes ? Si tel est le cas, aucun doute que vos recherches sur le web vous aient mené sur les rivages de Strikingly. Ce CMS made in China connaît un grand succès et fédère une communauté de 100 000 utilisateurs. Pourquoi est-il si populaire ?

Quels sont ses atouts face à ses principaux concurrents ? Quels sites web pouvez-vous créer avec et surtout, combien investirez-vous sur Strikingly pour avoir un site professionnel ? Pour répondre à toutes ces questions, j’ai pris le taureau par les cornes et testé Strikingly méthodiquement et objectivement.

Que vaut cette solution face à la concurrence déjà en place telle que Shopify, Wix, Simplesite, Jimdo, Webself ou encore Site 123

Je vous livre toutes mes conclusions dans cet article à travers mon avis sur Strikingly.

strikingly-avis

Présentation générale

Créé en 2012, Strikingly s’adresse aux personnes qui souhaitent créer un site « One Page » en touchant le moins possible au code. Les développeurs aguerris sont aussi les bienvenus car ils pourront modifier les codes HTML, CSS et JavaScript à loisir.

Avec Strikingly, les écrans des internautes du monde entier vous ouvrent leurs portes : en effet, l’interface et le SAV sont disponibles en 14 langues. L’éditeur vous permet de tester ses fonctionnalités dans sa version gratuite. Cependant, extrêmement limitée et émaillée de bannières publicitaires à la gloire de Strikingly, elle ne sert qu’à tester le logiciel.​

Les templates de Strikingly : quand la quantité rencontre la qualité (et le responsive design)

Strikingly dispose de pas moins de 200 templates haut de gamme. Élégance, modernité, responsive design, ces templates ont de quoi faire saliver les esthètes et les passionnés de sites uniques. L’éditeur chinois les classe en 11 catégories, ce qui permet de trouver rapidement celui qui vous convient.

Et en cas de changement de template, Strikingly vous assure de conserver tous vos contenus. Chose qui fait souvent défaut, même sur des géants du web comme Squarespace ou WordPress. Autre atout de Strikingly : il intègre des options de personnalisation des modèles spécifiquement conçus pour améliorer l’expérience utilisateur sur mobile.

Par exemple, vous pouvez ajouter des boutons d’actions comme « Appeler » ou « Envoyer un mail » si votre internaute est connecté via un smartphone ou une tablette.​

L’éditeur de Strikingly : facile à utiliser mais cruellement limité

L’éditeur de Strikingly va droit à l’essentiel : pas de boutons compliqués ni de sous-menus empilés les uns sous les autres. Tout est conçu pour avec brio pour que l’éditeur soit le plus convivial possible En effet, Strikingly fonctionne grâce à un système WYSIWYG combiné avec le « glisser-déposer ».

Vous pouvez aussi rajouter autant de sections et d’effets visuels que vous le souhaitez. Le défilement se faisant en longueur, cela permet de proposer énormément de contenu à vos internautes. Pour les amateurs de code, vous avez la possibilité de rajouter des codes HTML, CSS et JavaScript dans vos pages – mais uniquement à partir d’un plan payant.

Vous pouvez ajouter du code dans vos sites Strikingly de la manière suivante :

  • du HTML dans les widgets HTML prévu à cet effet ;
  • du code CSS dans l’en-tête;
  • le JavaScript dans le pied de page.

Sachez que ce n’est pas la seule option accessible uniquement pour les plans payants, l’activation des menus déroulants l’est aussi. Seule ombre au tableau pour un site qui se veut multilingue : vous ne pouvez pas traduire automatiquement votre site. Par conséquent, pour décliner votre site en une autre langue, vous devez créer de nouvelles pages dans une autre langue.​

Une boutique d’applications peu fournie et des codes HTML à foison

Si une fonction n’est pas disponible sur l’interface, Strikingly met à votre disposition une « App store ». Hormis le fait qu’elle n’est pas très fournie, elle peut s’avérer intimidante pour les novices, et pour cause : le processus d’installation d’une application est assez fastidieux.

En effet, vous devez :

  • créer une section « App Store & HTML » sur votre page ;
  • éditer la section et cliquer sur « HTML » ;
  • et enfin, « copier-coller » le code HTML.

En soi, rien de sorcier, mais si vous n’êtes pas un habitué des lignes de codes ou que vous commettez une seule erreur… Par ailleurs, certaines des applications web marketing ne sont disponibles qu’à partir du forfait « PRO » (qui n’est pas le premier forfait payant). Un exemple étant l’outil de newsletter « Mailchimp ».​

Découvrez également d’autres solutions telles que: BigCommerce, Cmonsite, Hubside ou encore Weebly.

Une application mobile basique

Si elle a le mérite d’être disponible sur IOS et Android, l’application Strikingly reste néanmoins décevante. Elle est peu fonctionnelle – comprenez que tous les éléments ne s’affichent pas correctement sur mobile – et en plus, elle sauvegarde toutes vos modifications automatiquement.

Il n’y a absolument aucun moyen d’annuler une boutade sur mobile. De plus, vous n’avez ni la possibilité d’ajuster les styles ni celle d’utiliser la fonction « glisser-déposer ». Bref, pour vos modifications, mieux vaut se rendre directement sur Strikingly.com, qui est plus fonctionnel.

Mais tout n’est pas noir non plus ! 😉

En effet, l’application mobile de l’éditeur chinois est extrêmement bien optimisée pour suivre et gérer votre site sur mobile. Elle vous permet notamment de :

  • recevoir les messages du tchat en direct ;
  • afficher les statistiques de son site en temps réel ;
  • gérer et modérer les commentaires.​

avis-Strikingly

Strikingly et le référencement naturel : une histoire d’amour

Une fois votre site publié, il est temps de le montrer au monde entier et pour ça, vous devez cocher la case « SEO ». Strikingly offre quelques options satisfaisantes pour améliorer votre référencement naturel :

  • toutes vos pages disposent d’un certificat SSL et d’une adresse HTTPS ;
  • votre site est hébergé sur un serveur haute performance de l’éditeur chinois ;
  • vous pouvez modifier les méta descriptions, les URL et les titres ;
  • vous avez la possibilité de configurer les balises « ALT » des images ;
  • l’intégration de vos réseaux sociaux ;
  • l’intégration de Google Analytics et de la Google Search Console.

Par contre, avec les sites « One page » qui, par nature, sont statiques, atteindre les premières places des moteurs de recherche peut être difficile. C’est pourquoi Strikingly vous propose un module blog.​

Des options web marketing séduisantes… mais uniquement à partir du forfait « pro »

Strikingly cible aussi les professionnels du marketing, et par conséquent regorge de fonctionnalités orientées « web marketing ». Par exemple, vous pouvez créer une newsletter – accessible uniquement pour le forfait « VIP » et limitée à 2 000 contacts – et créer un espace membre payant.

Strikingly se charge de toute la tarification pour vous. Pour collecter les adresses de vos (futurs) membres, vous pouvez aussi créer des pop-ups ou créer des formulaires de contacts personnalisés – les deux étant disponibles dès le forfait « pro ».

Si vous désirez être plus professionnel, vous pouvez obtenir des adresses e-mails personnalisées à 25 $/an. Vous l’aurez deviné, le webmarketing de Strikingly n’est intéressant qu’à partir du forfait « pro » et regorge de coûts cachés.​

Est-ce possible de créer un blog avec Strikingly ?

Strikingly permet de créer des blogs plutôt beaux. En outre, vous avez accès aux fonctions suivantes :

  • la présence d’une section « commentaires » ;
  • un flux RSS ; • classement des articles par catégorie ;
  • plusieurs options de mise en forme ;
  • une barre de recherche pour faciliter la recherche de contenus ;
  • l’utilisation de la technologie AMP (Accelerated Mobile Pages) sur vos pages.

Ces fonctions combinées à la puissance de ses paramètres SEO, Strikingly convient donc parfaitement aux blogs personnels et aux blogs d’entreprises modestes. Mais si vous avez besoin d’un blog aux fonctionnalités plus poussées, mieux vaut vous orienter vers une autre solution.​

La création d’un site vitrine : le domaine de prédilection de Strikingly

Dès qu’il s’agit de mettre en valeur vos services ou vos créations, Strikingly est un allié de choix, notamment grâce à des templates « One page » sublimes et parfaitement responsives, créatifs et professionnels. L’éditeur vous en propose pour chaque thématique et pour toutes les utilisations : landing page, portfolio, sites d’entreprises, etc.​

Est-il possible de créer un site d’e-commerce avec Strikingly ?

Oui, mais l’éditeur de l’empire du milieu n’est pas l’option la plus optimale. Les fonctionnalités de base sont bien présentes (paiements via Square, Stripe, PayPal, virement, gestion des images, etc.), mais vous ne pourrez, ni :

  • gérer automatiquement vos stocks ;
  • ni calculer automatiquement votre TVA ;
  • ni paramétrer vos méthodes de livraisons.

Ce qui signifie que Strikingly conviendra parfaitement si vous voulez une petite boutique en ligne, en complément d’un blog ou d’un site vitrine. Par contre, si vous voulez un site purement e-commerce ou avec un vaste catalogue – Strikingly ne présente que 300 produits dans sa version « pro » et 500 en « VIP » – alors, mieux vaut opter pour un éditeur spécialisé.​

Le service après-vente de Strikingly : un sans-faute

Strikingly vous accompagne dans la résolution de vos problèmes de quatre manières :

  • via sa FAQ traduite en français et fournie avec un conseiller virtuel très pratique ;
  • via son e-mail ouvert 24/24 et 7/7, lui aussi en français ;
  • via un live tchat très réactif ;
  • via une assistance téléphonique, uniquement pour les VIP et en anglais.

La solution chinoise est réputée pour la réactivité de son service après-vente.​

Strikingly-avis-ouvrir-boutique-en-ligne

Combien coûte Strikingly ? Quels sont ses tarifs ?

Vous avez le choix entre quatre forfaits :

  • le forfait gratuit : avec ses options limitées et sa bande passante, elle aussi limitée à 5 Go par mois, elle ne vous permet que de tester l’éditeur ;
  • le forfait « limited » à 8 $/mois : il vous offre un nom de domaine gratuit pendant un an, la possibilité de créer deux sites, un certificat SSL, une bande passante de 50 Go/site/mois et prélève 5 % sur toutes vos transactions ;
  • le forfait « pro » à 16 $/mois : il vous permet de créer trois sites, d’intégrer du code HTML/CSS/JavaScript, une bande passante illimitée et réduit les frais de transactions à 2 % ;
  • Le forfait « VIP » à 49 $/mois : il vous permet de gérer jusqu’à cinq sites, de traduire automatiquement votre site, d’accéder à l’assistance téléphonique (en anglais) et vous ne payez plus de frais de transaction.

Ces prix sont ceux pratiqués pour un abonnement annuel et sont tous en dollars américains. Ce point vaut la peine d’être souligné, car Strikingly ne permet pas de paiement en euros. Par conséquent, vous êtes exposé aux fluctuations des cours entre les monnaies. En plus de ces forfaits, vous avez aussi le plan « e-mail personnalisé » à 25 $/ an si vous souhaitez avoir accès à des adresses personnalisées.​

Récapitulatif : notre avis final sur Strikingly

Strikingly est un CMS parfait si vous voulez créer des sites « One Page » et des blogs de tailles modestes. Webmasters aguerris, amateurs du web et esthètes seront plus que satisfaits par la prise en main facile de l’éditeur et de ses templates haut de gamme.

Cependant, le manque d’options de personnalisation vous poussera rapidement à mettre la main dans le code, tout comme l’absence de fonctionnalités webmarketing basiques vous poussera à mettre la main au portemonnaie ! En résumé, voici les points forts et les faiblesses de Strikingly​

Les points positifs de Strikingly :

  • éditeur disponible en 14 langues ;
  • des templates responsives, élégants et diversifiés ;
  • un service après-vente réactif et une base de connaissance remplie ;
  • des paramètres SEO poussés ;
  • une interface conviviale et dénuée de fioritures ;
  • la possibilité de créer un espace membre et de facturer vos membres.​

Les points négatifs

  • paiement en dollars américains uniquement ;
  • les publicités sont présentes jusque dans le forfait payant « limited » ;
  • la facture peut vite devenir salée à cause des coûts cachés ;
  • peu d’options de personnalisation des templates ;
  • difficile de modifier un site sur l’application mobile ;
  • peu de produits dans les boutiques en ligne

Rate this

Rated 4.46/5 based on 274 reviews

A propos de l'auteur

Sébastien BLERIOT

Evoluant en e-commerce depuis plus de 9 ans maintenant, j'ai profité de mes différentes expériences chez Rueducommerce et Next Interactive (BFM TV, RMC, 01net) et ELEGIA Formation pour développer mon expertise de la vente en ligne en B to C et B to B.
J'accompagne désormais des e-commerçants dans l'optimisation de leur stratégie e-commerce. Je propose mes services en qualité de consultant mais également en tant que formateur/conférencier.