4 clés pour créer des promotions qui fonctionnent avec l’inflation

4 clés pour créer des promotions qui fonctionnent avec l’inflation

La hausse des prix incite les consommateurs à rechercher les prix les plus bas. Beaucoup recherchent des promotions et des réductions. La crise a accentué la chasse aux promotions et aux rabais dans les supermarchés, les hypermarchés, et dans tous les magasins.

Le phénomène concerne aussi tous les commerces en ligne. Une réalité qui est arrivée pour rester aussi longtemps que dure la situation actuelle et qui s’accentuera avec le temps.

Que faut-il retenir du comportement actuel des consommateurs ?

Le comportement des consommateurs est déjà en train de changer et deviendra de plus en plus exigeant au fur et à mesure que les prix augmentent, ce qui est encore plus accentué chez les jeunes générations qui ont peu de revenus.

Ce sont les Millennials qui recherchent le plus activement les réductions promotionnelles et sont plus susceptibles de changer de marque et/ou de magasin pour économiser. En ce qui concerne l’utilisation des promotions, les personnes utilisent au moins une fois par mois des promotions lors de l’achat de produits alimentaires.

En général, elles trouvent ces promotions dans les catalogues des magasins, comme dans le catalogue Action par exemple. En général, les européens préfèrent les programmes de fidélité. Pour eux, l’une des raisons les plus convaincantes d’utiliser les promotions est d’essayer gratuitement un produit complémentaire, puis de tester de nouveaux produits ou de gagner un prix.

En ce qui concerne les questions de genre, il convient de noter que les femmes sont plus nombreuses à utiliser les programmes de fidélisation que les hommes.

Comment stimuler la consommation ?

Le comportement des consommateurs continuera d’évoluer à mesure que les prix continueront d’augmenter. Si les marques et les distributeurs n’offrent pas de promotions et de réductions, les acheteurs chercheront d’autres marques plus économiques ou d’autres endroits où acheter. Face à cette situation, voici 4 stratégies à appliquer.

Mettre en œuvre des mécaniques promotionnelles basées sur des expériences personnalisées

Il est important que les grandes marques commencent dès que possible à mettre en œuvre des mécaniques promotionnelles et à stimuler leurs ventes avec des promotions dès que leur volume de ventes diminue.

Face à une situation économique difficile, les consommateurs auront besoin de bonnes raisons de ne pas passer à une marque plus économique pour économiser sur le panier.

Approche multicanal et engagement

Les consommateurs sont de plus en plus numériques, mais ils achètent dans les magasins physiques. Les marques peuvent stimuler leurs ventes avec une approche multicanale et mieux connaître leur public en générant de l’engagement.

Les distributeurs, quant à eux, peuvent offrir des promotions intelligentes pour leur propre marque qui peuvent être échangées dans les magasins physiques et en ligne.

Les programmes de fidélité doivent atteindre un public plus jeune et plus numérique

Toutes les générations s’accordent à dire que l’environnement du magasin physique est l’endroit où elles sont le plus susceptibles de trouver de nouveaux produits, d’acheter quelque chose de nouveau pour la première fois et/ou de changer de marque.

Toutefois, c’est parmi les jeunes générations que l’utilisation et la préférence des programmes de fidélité ont diminué. En outre, les nouvelles générations sont de plus en plus numériques. Ainsi, les achats hors ligne doivent être connectés à des profils numériques par engagement continu.

En outre, il est nécessaire de récompenser les consommateurs qui achètent vos produits, quel que soit le magasin ou le canal où la vente a eu lieu.

Les coupons numériques sont une occasion d’atteindre les jeunes consommateurs

La génération Z préfère utiliser des coupons qui sont échangés avec leur smartphone. Les coupons mobiles peuvent aider les marques et les distributeurs à attirer le jeune public et à attirer de nouveaux utilisateurs pour leurs programmes.

En outre, c’est plus respectueux de l’environnement que les coupons en papier.

Partager l'article

A propos de Sébastien BLERIOT

Evoluant en e-commerce depuis plus de 9 ans maintenant, j'ai profité de mes différentes expériences chez Rueducommerce et Next Interactive (BFM TV, RMC, 01net) et ELEGIA Formation pour développer mon expertise de la vente en ligne en B to C et B to B.
J'accompagne désormais des e-commerçants dans l'optimisation de leur stratégie e-commerce. Je propose mes services en qualité de consultant mais également en tant que formateur/conférencier.