Analyses de sites

Analyse de la fiche produit du site Oscaro.com

Aujourd’hui j’inaugure une nouvelle catégorie sur mon blog, catégorie dédiée à des exercices pratiques.

Pour bien démarrer, je vous propose d’analyser la fiche produit d’un site de référence en termes de ventes de pièces auto, Oscaro.com.

Afin que vous puissiez tous avoir la même vue que moi sur les fiches produits de ce site, j’ai sélectionné totalement aléatoirement une fiche (le lien vers la fiche ici):

Je profite de cette introduction pour indiquer que mon analyse est personnelle et qu’elle est réalisée sans accès aux principaux KPIs.

Lire également: Les 5 meilleures banques d’images libres de droit pour trouver vos photos gratuites

 

fiche-produit-oscaro-ligne-de-flottaison

 

Premieres impressions :

Lors de mon arrivée sur la fiche produit, mon sentiment est mitigé.

En partant du principe que j’arrive depuis une recherche sur un moteur de recherches, j’identifie rapidement le site sur lequel je me trouve grâce au logo et à la baseline ajoutés dans le header. C’est un point positif.

Un numéro de téléphone est bien mis en avant ce qui rassure. Et puis, bien que pas du tout mécano, je connais la marque « Oscaro » grâce aux différentes publicités que j’ai vues/entendues.

Par contre, le header du site prend une grosse partie de l’écran, ce qui abaisse d’autant plus le visuel produit. A noter que les fonctionnalités proposées dans ce header sont intéressantes pour un internaute en recherche d’une pièce précise (rechercher par modèle de voiture, demander un avis, rechercher une pièce par référence…).

Enfin, plus gênant, bien que j’ai un écran de taille plutôt grande, le bouton d’ajout au panier n’est pas visible au dessus de la ligne de flottaison. D’ailleurs, en me mettant en résolution 1024 x 768, résolution qui assure une fenêtre internet visible par 100% des internautes, le bouton n’est toujours pas accessible.

 

Les principales balises :

La balise  <Title>:

« Silencieux central WALKER 02110 pas cher – Echappement : Silencieux et Tubes – Silencieux central 02110 »

Elle est composée de 16 mots et 103 caractères (espaces compris). Elle est donc trop longue vis-à-vis des 68 caractères que préconisent la plupart des référenceurs (L’article d’Axe-net est très instructif sur le sujet).

Point positif, elle reprend le nom exact de la référence, et propose même l’extension « Pas cher ». De plus, elle reprend la catégorie du produit concerné.

 

La balise <Meta Description> :

Achetez sur Oscaro.com à prix bas : Silencieux central WALKER 02110 en pièce d’origine. Paiement sécurisé, livraison en 24h.

La balise méta est plutôt bien rédigée. En effet, elle reprend le nom du produit en ajoutant plusieurs arguments commerciaux du type « Livraison en 24h » ou encore « Paiement sécurisé ». Ces arguments sont des appels au clic de l’internaute.

Elle remplie donc pleinement son rôle.

J’aurais cependant inversé « sur Oscaro.com » avec « Silencieux central Walker 02110 » pour donner l’information recherchée par l’internaute dès les premiers mots :

« Acheter à bas prix un Silencieux Central Walker 02110 en pièce d’origine sur Oscaro.com. Paiement Sécurité,  livraison en 24h ».

 

resultat-naturel-requete-oscaro

La balise <h1> :

« Silencieux central WALKER : 02110 »

La balise H1 reprend bien la référence complète. Elle joue pleinement son rôle de complément à la balise Title.

En lisant le Title et la H1, Google comprend facilement que cette page traitera d’un « Silencieux central Walker 02110 ».

Et d’ailleurs, cela se confirme vu que sur cette expression, cette fiche produit est première en termes de résultats naturels sur Google.

 

La partie centrale de la fiche produit :

Sur la fiche produit que j’ai choisie, il n’y a pas de visuel en photo. Il ne s’agit que d’un dessin qui indique la forme de la pièce. Il serait intéressant de pouvoir proposer une/ou plusieurs photos du produit en réel.

Mettre plusieurs visuels produits permettrait d’augmenter la satisfaction cliente et donc potentiellement le taux de transformation.

 

Les premières informations qu’on me donne sont les références constructeurs. Elles sont bien renseignées.

Par contre, pour un acheteur lambda, la partie « Affectation véhicules » est selon moi trop basse. En effet, ce paragraphe indique les véhicules pour lesquels cette pièce est conseillée. C’est donc l’information la plus importante car la plus rassurante pour l’internaute (« J’achète bien le bon produit pour ma Fiat 500 ! »). Elle devrait donc être remontée.

A la lecture de la hiérarchisation des informations, j’en déduit que le site Oscaro.com s’adresse principalement aux professionnels avertis plus qu’à de simples internautes lambda tels que moi.

 

Plus gênant, il n’est pas possible de laisser un commentaire sur la pièce. Or, 7 internautes sur 10 lisent des commentaires sur un produit avant de l’acheter. Cela leur permet de se rassurer sur la qualité du produit.

De plus, les commentaires clients sur la fiche produit permettent d’apporter du contenu frais à la fiche produit ce qui est bon pour le SEO.

Cette fonctionnalité manque selon moi. Il serait intéressant de l’ajouter entre le cœur de la fiche et le footer.

 

Logo-oscaro-leader-vente-pieces-auto-neuves-sur-internet

 

Le bouton d’ajout au panier

Le bouton d’ajout au panier est ajouté au milieu du cœur de la fiche produit. J’imagine que la couleur du bouton a été A/B testée. Cependant, il est de la même couleur que d’autres éléments de la fiche produit. C’est cohérent avec la charte graphique mais je considère qu’un bouton aussi important doit justement se démarquer de cette charte.

Le prix est situé au-dessus du bouton, ce qui est généralement l’inverse dans les normes du e-commerce. Il est bien indiqué le montant de la réduction mais le prix barré n’est pas présent, ce qui ne permet pas à l’internaute de réaliser la somme qu’il économise (« Bon, si je paye mon produit 66€ et que la promotion est de 51%, j’économie combien au final ? »)

 

La rassurance de la fiche produit :

Il n’y a aucune information concernant les frais de livraison et la livraison en 24h n’est plus indiquée (alors qu’elle était bien mise en avant dans la balise méta).

Ces deux informations sont très importantes pour un internaute d’autant que les frais de livraison sont le principal frein à l’achat sur internet (et j’imagine que pour un produit aussi volumineux, l’envoie doit coûter cher !)

Il n’y a également aucune information sur les moyens de paiement disponibles ni sur les différentes possibilités de livraison qui me seront proposées pour concrétiser mon achat.

 

Le maillage interne :

Le maillage interne a deux fonctions :

Améliorer le référencement naturel du site

Offrir des portes de sorties pour inciter l’internaute à rester sur le site si le produit qu’il regarde ne lui convient pas.

 

Sur cette fiche, le fil d’Ariane est absent. Cette composante est indispensable pour la navigation de l’internaute mais également pour le référencement naturel. Il est nécessaire de l’ajouter.

Un bloc d’animation commerciale « Promotion » est présent sur la colonne de droite ce qui offre une porte de sortie aux internautes.

Enfin, le seul maillage interne présent sur le cœur de la fiche est les différentes références des voitures. Ces liens ne sont pas visibles au-dessus de la ligne de flottaison.

Le cross-selling (« Ceux qui ont acheté ce produit ont également acheté ceci : ») et l’up-selling (« vous aimerez aussi ») ne sont pas présent sur cette fiche produit. Dans ce cas là, cela n’est pas très important car les produits vendus par ce site qui sont très techniques. Il est fort probable que l’achat d’impulsion n’existe pas pour les sites tels qu’Oscaro.com.

Le maillage interne de la fiche pourrait donc être amélioré

 

Bilan de mon analyse:

A la lecture de cette analyse, il apparaît que la fiche produit du site Oscaro.com pourrait être améliorée.

Les différents moteurs de recherches internes prennent beaucoup trop de place dans la partie haute de la page. Il serait intéressant de leur trouver une autre place pour faire remonter l’ensemble des informations importantes de la fiche produit: visuels, descriptifs…

L’animation commerciale et le maillage interne sont peu présents ce qui limite les portes de sorties pour l’internaute. Il faut en ajouter.

Enfin, la fonctionnalité « Laissez un commentaire » est une composante maintenant indispensable de tout site de e-commerce aussi bien pour rassurer l’internaute que pour améliorer le référencement de chaque fiche produit.

En mettant en place l’ensemble de ces préconisations, il est fort probable que le site Oscaro.com améliorera grandement son taux de conversion ainsi que sa position dans les différents moteurs de recherches.

 

Ma proposition de fiche produit suite a mes remarques : (conseil: ouvrez la fiche produit dans un deuxième onglet pour pouvoir comparer)

Proposition-de-fiche-produit-oscaro

Votre avis m’intéresse:

Que pensez-vous de mes propositions d’améliorations sur la fiche produit ?

Analyse de la fiche produit du site Oscaro.com
Laissez votre avis sur cet article

A propos de l'auteur

Sébastien BLERIOT

Evoluant en e-commerce depuis plus de 7 ans maintenant, j'ai profité de mes différentes expériences chez Rueducommerce et Next Interactive (BFM TV, RMC, 01net) et ELEGIA Formation pour développer mon expertise de la vente en ligne en B to C et B to B.
J'accompagne régulièrement des e-commerçants dans l'optimisation de leur stratégie e-commerce.

3 commentaires

  • vraiment très intéressant comme démarche et surtout très pragmatique.
    Je pense que cela devrait intéressé un grand nombre d’entreprises du ecommerce, en particulier les pme tpe en mal de conversion….

    bravo Seb

  • Très belle initiative Sébastien !
    Aller au delà de l’analyse qui je dois le dire est assez détaillée en formulant des propositions d’amélioration est une très bonne idée. Je retiens pas mal d’éléments qui pourraient constituer une check-list intéressante dans le cadre d’une optimisation SEO d’un site marchand. Question responsive design, je ne sais si tu envisages de traiter certains aspects pour le mobile ?
    En tous les cas, bien vu et bravo ! Il faudrait confronter tes propositions à OSCARO. Bien entendu, tu ne connais pas les KPIs mais on en imagine certains tout de même.

Laisser un commentaire