Shopify Avis – Faut-il choisir Shopify en 2022 ?

Depuis que j’accompagne des internautes qui cherchent à se lancer dans le e-commerce, on me demande si telle ou telle solution est adaptée pour créer un site e-commerce… En effet, il existe de nombreuses solutions différentes telles que Shopify, Wizishop, Prestashop ou encore Magento.

Ces différentes solutions disposent toutes d’avantages et d’inconvénients. De ce constat, je peux vous assurer qu’en fonction de votre situation personnelle, la solution que vous devrez choisir ne sera pas celle de votre voisin/ami. Ainsi, j’ai décidé de partager mon expérience des solutions e-commerce en vous donnant mon avis.

Je vous propose dans cet article de vous livrer mon avis sur Shopify, un logiciel e-commerce canadien utilisé par plusieurs dizaines de milliers d’e-commerçants à travers le monde.

logo-shopify-avis

Shopify Avis – tout ce que vous devez savoir en 2min

Vous avez votre cours de poney qui débute dans quelques minutes et vous n’avez pas le temps de lire la tartine que j’ai rédigé pour vous donner mon avis sur Shopify ? No problemo, je vous propose un résumé de cet avis, qui vous permettra de savoir rapidement si cette solution est la mieux adaptée à votre besoin. Suivez le guide !

Si devez créer un site pour présenter rapidement votre entreprise et les services qu’elle propose, passez votre chemin, Shopify n’est pas la solution la plus adaptée pour créer un site vitrine. Pareillement, si vous avez déjà un site e-commerce qui génère plusieurs centaines de ventes par mois, le fait que Shopify ponctionne un pourcentage du chiffre d’affaires réalisé en fait une mauvaise affaire.

Alors quand faut-il choisir Shopify ?

Si vous avez pour ambition de vous lancer dans le e-commerce, que vous n’avez pas beaucoup de moyens et que vous ne savez pas trop si les internautes apprécieront vos produits, Shopify peut être une bonne solution.

Si vous souhaitez faire du e-commerce classique

Si vous souhaitez faire du e-commerce classique, c’est à dire en achetant un stock de produits et en le revendant sur votre site, Shopify est une solution qui peut être intéressante pour vous. En effet, Shopify est parfaitement aux débutants en e-commerce car elle permet, pour quelques centaines d’euros annuels (le coût de l’abonnement) de vous tester en e-commerce.

En effet, en souscrivant un abonnement sur Shopify, vous pourrez créer une boutique assez facilement en choisissant un thème qui correspond à votre activité. C’est donc une bonne solution pour débuter en e-commerce.

A noter que lui préfère cependant son concurrent français, Wizishop, qui offre l’avantage d’être 100% en français (ce qui n’est pas le cas pour Shopify) et dispose d’un SAV dédiée 100% français.

Pour faire simple, Shopify et Wizishop offrent tous les deux la possibilité de créer une boutique à l’aspect professionnel sans avoir de compétences techniques. Sauf qu’il y en a un qui est français (avec tous les avantages que cela comporte en matière de protection des données, de législation… etc) et un qui est canadien anglophone.

Si vous souhaitez faire du dropshipping

Vous avez entendu parlé du dropshipping et vous souhaitez vous lancer dans l’aventure ? Ca tombe bien car Shopify est la solution la plus connue à l’heure actuelle pour créer un site dropshipping.

Cependant, comme pour le e-commerce, je lui préfère la solution française Dropizi qui propose le même service mais qui a l’avantage de vous proposer une SAV en français (si nécessaire) et qui vous offre, en plus, 10 modules de formations pour vous accompagner dans la prise en main de votre boutique et vous aider mettre en place une véritable stratégie e-commerce à succès.

Ainsi, si vous souhaitez vous lancer en dropshipping, je vous conseillerai de passer par Dropizi plutôt que Shopify.

Quand faut-il quitter Shopify ?

Pour faire simple, ces solutions SAAS sont très intéressantes pour se lancer. En effet, elles permettent d’ouvrir une boutique sans connaissance tout en investissant de manière mensuelle via un abonnement (vous n’avez donc pas à payer les plusieurs milliers d’euros nécessaires à la création d’un site e-commerce avec Prestashop ou Magento par exemple).

Cependant, à termes, il sera intéressant de changer de Shopify (ou de la solution SAAS que vous aurez choisi) pour aller vers les solutions en open source que sont Prestashop et Magento. En effet, une fois que vous aurez généré plusieurs centaines/milliers d’euros de chiffre d’affaires par mois, il sera intéressant d’investir dans la création d’une boutique 100% à votre image et dont vous serez le seul propriétaire.

Présentation complète de Shopify – test & retour d’expérience

alternative-shopify-avis-prix

À l’origine, Shopify a été créé par Tobias Lütke et ses associés en 2006 pour gérer leur boutique Snowdevil. Le succès fut tel que la boutique fut abandonnée et l’entreprise se concentra uniquement sur Shopify.

Le mantra du CMS est la simplicité et la rapidité. Cette formule a d’ores et déjà séduit plus d’un million de sites marchands répartis dans 175 pays. Parmi ces derniers, de grands noms comme le magasin du New York Times, Redbull shop ou encore Kylie Cosmetics.

Tous ces clients ont permis à Shopify de réaliser des ventes estimées à 200 milliards de dollars américains en 2021.

Les templates Shopify, à la fois beaux, modernes et à la pointe de la modernité

Shopify vous offre 13 templates gratuits et 73 modèles payants, dont les prix varient entre 150 $ et 10 000 $. Tous sont responsives, élégants et modernes – y compris ceux qui sont gratuits. Ils sont regroupés en 11 secteurs, allant de l’art à la mode en passant par l’informatique.

Autre point positif de Shopify : vous pouvez trier les templates sur des éléments inattendus comme la taille du catalogue de votre future boutique ou encore son style de design (unique ou classique).

Et si vous n’êtes pas séduit par l’un des templates proposés par l’éditeur, vous pouvez en trouver d’autres sur des créateurs de templates spécialisés, tels que ThemeForest et TemplateMonster. À l’heure actuelle, ces derniers proposent respectivement 1 393 et 1 438 thèmes sur leurs sites web respectifs.

Si, malgré tout cela, aucun modèle ne parvient à marquer votre esprit, vous avez une dernière solution : créer le vôtre. En effet, Shopify vous donne accès aux codes HTML et CSS de ses templates. Il ne vous suffit que de quelques connaissances en programmation web pour modifier totalement leur apparence.

Par contre, vous n’avez pas accès aux codes sources des pages de panier et celles de check-out donc, choisissez soigneusement votre thème de départ.

​L’éditeur de Shopify, puissant, mais facile à prendre en main

À peu de chose près, l’éditeur de Shopify peut être qualifié de parfait. Il est extrêmement facile à prendre en main, même par un débutant. Presque toutes les modifications s’effectuent avec un système de glisser-déposer avec en plus, des modifications en mode WYSIWYG (ce que vous voyez est ce que vous obtenez).

Dès votre inscription, l’éditeur vous facilite la vie au maximum en vous posant des questions sur votre futur site : quel sera son domaine d’activité ? Quel nombre de produits ? etc. Après quoi, Shopify vous propose le modèle le plus adapté. Tout ce que vous avez à faire est de remplacer les images, ainsi que les couleurs et les polices, et votre site est prêt.

Les esthètes pourront s’adonner à la création de leur site customisé via une interface intuitive et agréable. Si vous êtes un as du code, les codes source des pages n’attendent que vous.
Shopify a aussi pensé à tous ceux possédant un site sur un autre CMS et souhaitant se lancer dans l’e-commerce. Vous pouvez soit faire migrer votre site sur le CMS canadien – la procédure ne nécessite que quelques clics – soit ajouter les fonctions d’e-commerce de Shopify sur votre site actuel. Par contre, la dernière option n’est compatible qu’avec Weebly, Wix, Squarespace et WordPress.

Une fois votre site créé, vous verrez l’interface de l’éditeur. Elle est découpée en 10 onglets :

  • Accueil : c’est ici que vous pourrez personnaliser votre template ;
  • Commandes : vous y retrouverez tout ce qui a trait aux commandes de votre site ;
  • Produits ;
  • Clients ;
  • Analyses de données ;
  • Marketing ;
  • Réductions ;
  • Canaux de distribution : dans cet onglet, vous pouvez paramétrer la vente de vos produits sur différents canaux comme Facebook, Instagram ou votre site web ;

L’App Store aux 7 008 applications de Shopify

La boutique d’applications compte pas moins de 7 008 applications disponibles. Vous y trouverez des plugins sur absolument tous les domaines : transport, paiement, ajout de langues, etc.
Certains d’entre eux étant réalisés par des sociétés reconnues comme DHL, Colissimo et Pinterest, ils sont d’excellente facture.

Par contre, ces extensions ont un prix non négligeable, frôlant parfois les 100 $ par mois. Ca sera malheureusement le prix pour avoir une boutique en ligne bénéficiant de toutes les fonctionnalités dont vous aurez besoin.

​Un SEO (presque) parfait

Une fois votre magnifique boutique en ligne mise sur le web, il faut maintenant que vous apparaissiez sur les moteurs de recherche. Et là encore, Shopify met à votre disposition une pléthore d’options :

  • des algorithmes de compression d’images performants et ne dégradant que très peu l’image ;
  • des conseils sur le référencement naturel ;
  • un espace blog intégré à votre site pour alimenter votre site en contenu SEO ;
  • des pages web allégées au format AMP ;
  • la possibilité de modifier les titres et les méta-description de vos pages ;
  • la modification des balises « ALT » de vos images ;
  • un certificat SSL gratuit pour votre boutique.

En bonus, sachez que Google et Shopify ont signé un accord en 2021 sur la Marketplace de Google et Google Shopping. Grâce à cet accord, vos produits s’afficheront directement sur les services Google, tels que YouTube ou Google Lens.

Le seul point négatif de Shopify sont ses URL, dont certaines sous-parties sont en anglais. Et pour cause ! C’est en partie grâce aux URL que les moteurs de recherche évaluent le contenu de la page.

​Des options web marketing poussées

Côté marketing, Shopify n’a pas à rougir face aux CMS concurrents (tel que Squarespace ou Oxatis par exemple), voire même à certains CRM. Parmi les fonctionnalités de l’éditeur canadien, on retrouve :

  • un tableau de bord, qui vous montre en temps réel vos ventes totales, votre nombre de visiteurs, de commandes et surtout de clients récurrents. De quoi mettre en place un programme fidélité ;
  • la mise en place d’un programme de fidélité. Par contre, pour cette option, vous devrez utiliser l’une des applications tierces présentes sur l’App store de Shopify ;
  • l’automatisation de vos campagnes sur Google Ads ;
  • un outil (gratuit) d’e-mail marketing ;
  • la possibilité de décliner votre site en 20 langues. Là aussi, vous devrez impérativement utiliser un plugin ;
  • la prise en charge de Facebook et Instagram comme canaux de ventes.

En somme donc, Shopify est un excellent CMS quand il s’agit du marketing. Son seul bémol est l’obligation d’utiliser des applications tierces – et coûteuses – pour des choses parfois simples.

Est-il possible de créer un blog avec Shopify ?

shopify-avis-creation-boutique-en-ligne

La réponse est oui, mais Shopify n’est clairement pas adapté.

Le CMS dispose bien d’un module blog, mais vous ne trouverez pas toutes les fonctionnalités poussées que l’on attend d’un blog. Pour créer un blog, il existe de nombreuses alternatives bien plus intéressantes aussi bien en matière de fonctionnalités que de tarifs.

Par exemple, pour débuter un blog facilement et sans avoir à maîtriser quoi que ce soit de technique, la solution Wix est une bonne alternative. Et une fois que votre blog aura commencé à se faire connaître, vous pourrez alors migrer vers WordPress ou sur une solution développée sur mesure.

​Est-il possible de créer un site vitrine ?

Ici aussi, la réponse est oui. Mais comme précédemment, le CMS canadien n’est pas la meilleure option.

Non seulement il vous reviendra plus cher que la concurrence, mais vous n’aurez pas toutes les options d’un site vitrine. Là encore, Wix ou son concurrent français SiteW sont de bonnes alternatives pour créer un site qui présentera les spécificités de votre entreprise.

Est-il possible de créer un site de e-commerce ou de faire du dropshipping avec Shopify ?

Oui, avec un grand O.
La vente en ligne est le terrain de chasse par excellence de Shopify. Parmi ses atouts, on retrouve les fonctions suivantes :

  • une gestion facile du dropshipping grâce à Oberlo ;
  • une gestion jusqu’à 100 variations d’un même produit, le site allant même jusqu’à les générer pour vous ;
  • la récupération des paniers abandonnés ;
  • la définition de votre propre unité de gestion des stocks ;
  • la prise en charge de 30 moyens de paiement bancaire en France – dont Stripe, Adyen et Skrill –, PayPal, Amazon Pay ou plus surprenant, BitPay (pour recevoir des paiements en Bitcoins).
  • La gestion des paiements en plusieurs tranches, allant jusqu’à 10 ;
  • Le chiffrage des transactions par un certificat SSL ;
  • la prise en charge des codes de réduction et de différentes méthodes de réduction (montant fixe, pourcentage de la commande ou livraison gratuite) ;
  • la prise en charge des « Bons cadeaux » ;
  • une gestion poussée de la livraison, vous permettant même de définir les moyens de livraison par pays ou par transporteur (seuls FedEx et UPS sont nativement pris en charge. Cependant, vous pouvez intégrer Colissimo, Amazon, SendCloud et DHL via leurs plugins respectifs) ;
  • la gestion de la TVA et le choix de choisir entre afficher les prix TTC ou HT.

Impossible pour nous de lister toutes les options d’e-commerce de Shopify, tant elles sont nombreuses.

Un service client irréprochable

Le service client de Shopify est pas mal. Disponible 7/7 et 24/24, il se décline en 5 canaux :

  • le tchat en ligne, disponible uniquement en anglais ;
  • la page Twitter de l’entreprise, Shopify Support, elle aussi uniquement dans la langue de Shakespeare ;
  • un e-mail, ce dernier étant utilisable en français ;
  • une base de connaissance en français riche et détaillée ;
  • le forum officiel de Shopify.

Combien coûte Shopify ?

D’entrée de jeu, Shopify ne propose pas de version gratuite, mais une version d’essai de 14 jours. Une fois cet essai terminé, vous devrez choisir entre l’un des trois forfaits suivants :

  • le forfait « Basic » à 29 $ par mois : il comprend une boutique en ligne, un blog, deux comptes employés, quatre emplacements de stocks, un certificat SSL, mais pas de nom de domaine – si vous voulez un nom de domaine « .fr », vous devrez l’acheter chez un autre fournisseur – un nombre de produits illimités ;
  • le forfait « Shopify » à 79 $ par mois : il vous donne droit à cinq emplacements de stocks, cinq comptes employés et des rapports marketing ;
  • le forfait « Advanced » à 299 €/ mois : il permet de faire la gestion des prix selon les pays et les régions, d’accéder à huit emplacements de stock, d’avoir des rapports avancés ainsi qu’une estimation des droits de douane et des taxes à l’importation.

En plus de ces tarifs, vous devez aussi prendre en compte les coûts cachés. Premièrement, Shopify prélèvera respectivement 2 %, 1 % ou 0,5 % sur vos transactions pour les forfaits « Basic », « Shopify » et « Advanced ».

Ensuite, vous devrez aussi ajouter le prix des extensions – comptez 17,50 $ rien que pour ajouter une langue à votre site – au prix final. Tout ceci peut faire grimper votre facture à une vitesse vertigineuse.

Avantages & inconvénients de Shopify

avis-shopify-cout-prix-tarifs

Shopify est un CMS complet pour les sites de toute taille qui souhaitent se lancer dans la vente en ligne. Son interface sobre et intuitive en font un CMS de choix pour les débutants. Les webmasters aguerris ne sont pas en reste, étant donné qu’ils pourront s’en donner à cœur à joie en ce qui concerne la modification des fichiers HTML et CSS.

Pour récapituler, voici les points forts et les points faibles de Shopify.

Les points positifs de Shopify

  • Facile à prendre en main ;
  • Traduit en français ;
  • Service après-vente compétent et disponible 7/7… Mais en anglais ! ;
  • Un catalogue de fonction de vente en ligne rarement égalable ;
  • La prise en charge de plusieurs langues et devises.

Les points négatifs

  • Tchat disponible uniquement en anglais ;
  • Les frais de transactions sont élevés et Shopify Payments (qui lui, est sans frais) n’est pas encore disponible en France ;
  • Des coûts directs et indirects élevés ;
  • Impossible de personnaliser les codes HTML et CSS de toutes les pages.

Rate this

Rated 4.55/5 based on 226 reviews

Laisser un commentaire