Devenir revendeur ou distributeur en 2019, OUI ! Mais comment ?

Ca y est, vous avez décidé de vous mettre à votre compte, à temps plein ou à temps partiel, et vous voulez vous lancer dans un business sur internet. Vous allez donc devenir revendeur et/ou distributeur avec pour objectif d’arrondir vos fins de mois et/ou de vous créer votre propre emploi grâce à un site de vente en ligne par exemple.comment-devenir-revendeur-distributeur-sur-internet Mais alors, comment devenir revendeur ? Comment devenir distributeur et vendre sur internet ? Je vous propose aujourd’hui de faire le point sur la manière de devenir revendeur/distributeur en ligne tout en vous livrant de nombreux conseils pratico-pratiques qui pourront vous servir à vous lancer. Au programme:

  • Quelle est la différence entre un revendeur et un distributeur ?
  • Comment devenir revendeur-distributeur sur internet ?
    • Choisir un business model
    • Trouver la marque/les produits à vendre
    • Tester l’appétence des internautes à vos produits
    • Rédiger des fiches produits efficaces
    • Créer un site internet qui marchera

devis-site-internet

Quelle est la différence entre un revendeur et un distributeur ?

La première notion que vous devez connaître est la différence entre un revendeur et un distributeur. Car, s’il existe deux termes distincts, c’est bien qu’il y a une différence. La différence est simple:

  • Un distributeur est généralement affilié à une marque. En effet, un distributeur contracte généralement avec une marque pour distribuer son produit sur une zone géographique donnée. Par exemple, une de mes amies, installée au Canada, a noué un partenariat exclusif avec une marque Finlandaise de vêtements en Merinos (la laine la plus chaude qui existe à l’heure actuelle) pour distribuer ses produits sur le territoire Canadien.
  • Un revendeur, quant à lui, n’est généralement affilié à aucune marque en particulier. Un revendeur de cigarette électronique par exemple pourra proposer plusieurs marques de tabac liquide sur son site e-commerce. Rueducommerce et Cdiscount font partis des plus grands distributeurs de produits high-tech en France.

Comment devenir revendeur-distributeur en ligne ?

devenir-distributeur-revendeur-grossiste

Définir un business model à adopter

La première étape pour devenir distributeur/revendeur, sera de définir le business model que vous souhaitez adopter. Pour faire simple, sachez qu’il existe 3 principaux business model pour se lancer en e-commerce:

  1. Acheter en gros pour revendre en petites quantités, c’est à dire devenir détaillant
  2. Devenir grossiste, c’est à dire vendre en grosses quantités
  3. Faire du drop-shipping, c’est à dire vendre des produits sans les acheter

Mais par exemple, l’avantage du dropshipping, c’est qu’il vous permet de devenir distributeur d’une marque sans pour autant devoir acheter un stock de produit. En effet, toute la logistique est gérée par votre fournisseur: vous créez un site, vous générez des ventes et votre fournisseur s’occupe d’envoyer le produit à votre client. Vous pouvez ainsi vous concentrer sur ce que vous savez faire de mieux: la vente et le marketing.

J’ai détaillé l’ensemble de ces business model, avec leurs avantages, inconvénients et précautions dans plusieurs articles dédiés. N’hésitez pas à cliquer sur le business model qui vous intéresse pour en savoir un peu plus sur celui-ci.

Mon conseil: chaque business model doit être fonction de votre capacité financière. Si vous n’avez que très peu d’argent disponible, visez plutôt le dropshipping. Si au contraire vous avez la capacité d’investir massivement, visez la vente en gros, business qui nécessite de gros moyens.

 

Trouver la/les marque(s) et/ou le(s) produit(s) à vendre

Une fois que vous aurez choisi le business model que vous souhaitez adopté pour votre future entreprise, vous devrez définir si vous souhaitez devenir distributeur ou revendeur, voir les deux. Si vous souhaitez devenir distributeur exclusif d’une marque, il vous faudra trouver la ou les marques que vous souhaitez distribuer. Alors, ne rêvez pas, vous ne pourrez pas devenir distributeur de Microsoft ou Samsung du jour au lendemain. Ainsi, privilégiez les petites marques nationales ou régionales: ces marques sont toujours intéressées pour vendre leurs produits à des petits distributeurs. Elles savent qu’en plus de vendre des produits, elles vont gagner en visibilité. Si, au contraire, vous souhaitez devenir revendeur sur internet, il vous faudra trouver le ou les grossistes qui vous permettront d’acheter la gamme de produits que vous souhaitez vendre. N’hésitez d’ailleurs pas à mettre en concurrence plusieurs grossistes afin de faire baisser les prix et gagner de précieux points de marges. Si vous souhaitez mixer les deux business model, vous devrez effectuer les deux démarches de manière parallèle. Mon conseil: une bonne idée pour lancer un business sur internet est de trouver une marque bien installée dans un pays et de négocier un partenariat d’exclusivité pour la revente de ses produits sur le territoire français. 

Tester l’appétence des internautes au(x) produit(s)

Une fois que vous aurez trouvé les produits que vous allez revendre et/ou distribuer, je vous conseiller fortement de tester l’appétence des internautes pour ces produits. Tester l’appétence des internautes, qu’est ce que cela veut dire ? Derrière ce terme marketing barbare se cache tout simplement l’importance de vérifier que vos produits peuvent plaire et surtout être achetés par des internautes. Cette étape est primordiale car elle vous évitera de vous jeter droit dans le mur: imaginez un peu que vous investissiez plusieurs centaines/milliers d’euros dans l’achat d’un stock de produits mais que personne ne veut les acheter. Vous aurez TOUT perdu ! Ainsi, cette étape de test doit vous permettre de vous assurer qu’il y a bien un marché pour vos futurs produits.

[ctt template= »1″ link= »4uKHQ » via= »yes » ]Devenir revendeur ou distributeur, oui ! mais comment ?[/ctt]

Comment tester l’appétences des consommateurs à vos produits ?

Pour tester l’attrait des internautes à vos produits, je vous conseille d’acheter un petit stock des produits que vous avez prévu de vendre. Ce premier achat a plusieurs avantages:

  1. Vous allez pouvoir vérifier la qualité des produits vendus par la marque ou le grossiste avec qui vous envisagez de travailler
  2. Vous allez pouvoir avoir le produit en main et vous faire votre propre opinion du produit. C’est d’autant plus important qu’il est TRES compliqué de vendre un produit que l’on ne connaît pas.
  3. Vous allez pouvoir tester la réactivité de votre fournisseur: respecte-t-il ses délais de livraison ? La livraison des produits est-elle correctement réalisée ? etc… Autant d’information vous valider le sérieux de votre futur partenaire.

Une fois que vous aurez vos premiers produits, créez vous des comptes sur les différents sites de vente en particuliers qu’il existe actuellement en France: LeboinCoin, Priceminister, topannonces, mondebarras… etc Ces sites sont généralement gratuits ou prélèvent des frais qui sont limités et ont l’avantage de pouvoir mettre en vente un produit en quelques clics seulement. Et comme ils sont très fréquentés, vous pourrez tout de suite voir si vous avez un potentiel sur la vente de ces produits. Mon conseil: la rédaction des fiches produits doit un axe d’attention majeur pour vous. Vous pouvez avoir les meilleurs produits du monde, si lorsqu’un internaute consulte la fiche de vos produits et qu’il n’y a pas de visuels de qualité, d’informations pratiques et/ou de caractéristiques techniques détaillées, vous n’arrivez pas à les vendre ! Prenez donc le temps qu’il faudra, mais soignez la présentation de vos produits ! Donnez-vous la chance de les vendre !



Créer un site internet efficace

Cela doit être la dernière étape de votre processus pour devenir revendeur ou distributeur exclusif d’une marque (ou de plusieurs marques) en ligne. Créer un site internet coûte un minimum d’argent, même s’il existe à l’heure actuelle des solutions gratuites telles que Prestashop ou Magento. En effet, même si installer Prestashop (ou Magento) est gratuit, il vous faudra débourser quelques dizaines/centaines d’euros pour personnaliser le design de votre site e-commerce: acheter un thème spécialisé et design, acheter les modules Prestashop nécessaires pour avoir une boutique optimisée en SEO… etc Ainsi, avant de vous lancer dans des dépenses infructueuses, validez dans un premier l’ensemble des étapes que je vous ai cité ci-dessus. Vous aurez ainsi l’assurance d’avoir un partenaire de qualité, des produits de qualité et qui peuvent être vendus car appréciés des internautes. Mon conseil: si vous arrivez à cette étape et que vous avez prévu de lancer un site e-commerce afin de commercialiser vos produits, je vous conseille de mettre Joptimisemonsite dans vos favoris internet et/ou de vous abonner à ma newsletter car j’ai rédigé sur ce blog plus de 180 articles pour vous aider à améliorer les performances de votre site e-commerce (1 article par semaine)

13 commentaires

  • Bonjour,
    Merci beaucoup pour votre article.
    J’aimerais savoir comment prendre contacte avec le fournisseur puis le proposer le du dropshipping, est ce que cela ce fait comme cela ?
    Merci.

    • Oui Steven, il est conseillé de contacter le fournisseur en préambule.
      Cela sera plus efficace et vous pourrez négocier un meilleur taux de commission à chaque commande.

  • Bonjour Sébastien,
    Je suis à L’Ile Maurice et je souhaiterai acheter en gros pour revendre .
    Votre article est très bien expliqué.
    Puis-je vous contacter par mail pour avoir plus d’information.
    Merci

  • Merci pour votre article, je suis propriétaire d’un site e commerce et je désire faire du dropshiping avec des grossistes européen, mais je suis en Afrique, est-ce possible ? Si oui comment m’y prendre ?

    • Hello,
      Rien de bien compliqué: il est nécessaire de contacter les différents grossistes européens avec lesquels vous souhaitez travailler et leur demander s’ils proposent une offre en dropshipping. Si oui, ils vous livreront tous les détails techniques pour intégrer leurs offres de produits sur votre site existant.
      Bien entendu, il sera nécessaire de sélectionner avec eux un fournisseur qui permet la livraison en Afrique.
      N’hésitez pas si nécessaire,
      Sébastien

  • Bonjour et merci beaucoup pour votre article !
    Je me permets une question…lorsque le fournisseur a lui-même un site internet avec les prix affichés de ses produits et que je souhaite en l’occurence me faire une plus grande marge pour revendre le produit concerné, comment faut-il s’y prendre pour éviter que mes potentiels clients n’aillent pas directement se fournir chez le fournisseur ?
    En vous remerciant et avec mes salutations les meilleures.

    • Il est possible d’afficher des prix plus important que votre fournisseur mais pour que vous puissiez faire des ventes, il faut que votre fournisseur soit très mauvais en référencement naturel (et donc très peu visible sur internet).
      Ainsi, même si vous vendez plus cher, les internautes qui ne chercheront pas dans le détails un meilleur prix ne trouveront pas le site du fournisseur et achèteront chez vous.

      J’ai le cas avec un site e-commerce que j’accompagne dans la pièce automobile d’occasion.
      Il achète des pièces à des casses autos et les revends plus cher sur internet.
      Comme les acteurs de la pièces auto d’occasion sont des billes en référencement naturel, mon client fait de nombreuses ventes alors qu’il est 2 fois plus cher que les casses autos, qui ont elles aussi un site e-commerce.

      Si votre fournisseur est visible, la seule manière de vendre plus cher est de travailler votre proposition de valeur: qu’est-ce qui fait que l’internaute va avoir plus envie d’acheter chez vous que chez le fournisseur ? Est-ce qu’une période de garantie plus grande (à vos frais) serait un argument ? Est-ce que des fiches produits seraient plus complètes que celle du fournisseur et que l’internaute se sent en confiance ? Etc…
      Lorsqu’un site travaille bien sa valeur ajoutée, il peut vendre plus cher que d’autres. Mais attention, difficile sur des produits de grande consommation dont le prix est plus ou moins connu de tous. N’essayez pas de vendre un iPhone plus cher qu’il n’est vendu sur Amazon ou autre 😉

      • Bonjour Sébastien,
        Un grand MERCI pour votre réponse très enrichissante !!
        En fait je pense vendre un produit de consommation alimentaire, donc ça me paraît difficile de me distinguer par rapport à la valeur ajoutée sauf peut-être par rapport à la garantie de la réception du produit (en vendant par correspondance) !?!
        Je réalise surtout grâce à votre réponse que je ne vais pas pouvoir me passer d’un site internet ! J’avais pensé faire connaître le produit par des réseaux déjà établis (type event où différentes personnes présentent des produits) mais ça nécessitera tout de même un site bien référencé !
        Avec mes meilleures salutations.

Laisser un commentaire