Comment ouvrir une boutique en ligne en 2020 (avec ou sans stock) ?

Depuis que j’ai créé ce blog, je suis régulièrement contacté par des internautes qui réfléchissent à ouvrir une boutique en ligne, que ce soit pour en faire une activité principale ou en complément.

Créer une boutique en ligne, ça demande du temps et un peu d’argent. En effet, bien qu’il existe des solutions gratuites pour créer un site (mais rien n’est gratuit dans la vie, on y reviendra plus bas), sachez que si vous souhaitez vraiment faire décoller votre business en ligne, il vous faudra investir quelques euros, ne serait-ce que pour déposer les statuts de votre future entreprise.

Je vous propose aujourd’hui de vous livrer tous les conseils que j’ai pu récolter dans mes différentes expériences et vous aider, au mieux, à ouvrir une boutique en ligne qui marche (avec ou sans stock).

ouvrir-boutique-en-ligne-gratuitement

Les premières questions à se poser:

Avant de lancer une boutique en ligne, il sera dans un premier temps nécessaire de vous poser plusieurs questions afin de vous assurer que vous vous lancez dans le bon projet.

Ouvrir une boutique en ligne, ce n’est pas gratuit (Ne dit-on pas que « Le temps, c’est de l’argent ») et cela nécessite de l’implication (et donc une certaine passion).

Il est donc nécessaire de se poser plusieurs questions basiques mais qui permettront de cadrer rapidement votre projet et vos motivations.

Quel investissement de départ ?

La première question à vous poser sera celle de votre investissement de départ.

Avez-vous quelques économies sur lesquelles vous pouvez compter ou allez-vous devoir vous débrouiller avec votre énergie et de l’huile de coude ?

Comme je vous le disais plus haut, ouvrir une boutique en ligne gratuitement, de nos jours, c’est possible. Certaines solutions sont en effet gratuites. Cependant, si vous voulez que votre boutique, il vous faudra tout de même investir quelques euros pour la faire exister sur le web.

Si vous n’avez pas d’économie, votre projet sera réalisable, mais il vous faudra une bonne dose de motivation et beaucoup d’investissements personnels. Sur internet, en se débrouillant bien, rien n’est jamais très cher… cela nécessite du temps !

A votre avis, pourquoi certaines entreprises externalises la gestion de leur site internet ? Tout simplement pour garder leurs ressources actives sur d’autres projets.

Boutique avec ou sans stock ?

La seconde question à vous poser sera une conséquence de la première. Allez-vous ouvrir une boutique en ligne en achetant un stock de produits ou non ?

Pour répondre à cette question, il vous faudra trouver le business model qui vous correspond le mieux parmi ces 3 là:

  1. Acheter en gros pour revendre en petites quantités, c’est à dire devenir détaillant
  2. Devenir grossiste, c’est à dire vendre en grosses quantités
  3. Ouvrir une boutique en dropshipping, c’est à dire vendre des produits sans les acheter

Il va de soit que si vous n’avez pas ou peu d’économie, c’est vers la troisième solution que vous devrez vous rapprocher: c’est à dire monter un site en dropshipping.

Pourquoi faire du dropshipping ?

L’avantage du dropshipping, c’est que vous allez pouvoir ouvrir un site de vente en ligne sans avoir à investir dans l’achat (coûteux) d’un stock de produits. Ainsi, si vous avez peu de moyens, vous pourrez concentrer tout votre budget dans l’ouverture de votre boutique mais surtout vos premières publicités, indispensables pour faire vos premières ventes.

Par exemple, en dropshipping, vous pouvez créer un site avec la solution française Dropizi (ou son concurrent anglophone Shopify). Cette solution a intégré plus d’un million de produits provenant d’un grossiste chinois qui s’appelle Aliexpress. Pour faire simple, avec Dropizi, vous pouvez ouvrir une boutique sans avoir de compétences techniques et intégrer vos produits en quelques minutes seulement.

Et comme cette solution a pour objectif de permettre de faire vos premières ventes, elle vous offre une formation qui vous permettra d’apprendre toutes les techniques pour créer vos publicités et générer vos premières ventes.

Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à aller lire mon article sur le dropshipping. Il vous livrera toutes les informations que vous souhaitez avoir sur ce mode de commercialisation.

Quel temps puis-je y consacrer ?

La troisième question est également liée au budget que vous pourrez consacrer au site.

Pas besoin de vous lancer dans de coûteux investissements si vous n’aurez pas le temps de les faire fructifier en vous consacrant pleinement à cette activité.

C’est bête comme réponse mais au final tellement logique: si vous investissez de l’argent, vaut mieux avoir du temps pour optimiser ces dépenses.

Comment puis-je utiliser mes compétences actuelles pour cette boutique en ligne ?

C’est la quatrième et dernière question que vous devez vous poser si vous envisagez de lancer une boutique en ligne: comment ma vie passée et actuelle peut-elle m’aider dans ce projet de création d’entreprise ?

Ces qualités/compétences, gardez les biens en tête (quitte à les afficher sur votre frigo) et pensez bien à les utiliser lorsque vous vous lancerez: vous rappeler vos points forts sera un vrai plus dans la motivation que le projet vous demandera.

Les démarches à effectuer

Avant de créer et d’ouvrir une boutique en ligne, vous aurez quelques démarches qu’il sera impératif d’effectuer. Vous le savez, la France est un pays bureaucratique: certaines démarches seront liées à de l’administratif pur, d’autres vous serviront surtout à valider votre future idée.

Choisir sa structure juridique

Avant de lancer la moindre démarche, il sera nécessaire de définir la structure juridique que vous allez utiliser pour votre activité.

Pour ouvrir une boutique en ligne, il est nécessaire d’avoir un statut. Par exemple, si vous n’avez que quelques heures par semaines à consacrer à votre boutique et qu’elle n’a vocation qu’à vous apporter un complément de revenus, le statut d’auto-entrepreneur devrait suffire dans un premier temps.

En effet, à l’heure à laquelle j’écris ces lignes, avec ce statut, vous avez la capacité d’avoir jusqu’à 160 000€ par an de chiffre d’affaires. Autant dire que cela vous permettra largement de compléter vos revenus.

Si, au contraire, vous avez vocation à développer rapidement votre activité et que vous avez prévu d’investir à la fois votre temps et votre argent, il sera intéressant de penser à créer une EURL ou une SAS: vous pourrez vous salarier, cotiser pour votre retraite tout en facilitant votre accès aux fournisseurs… etc.

Choisir/sélectionner ses fournisseurs

Une fois que vous en saurez plus sur la structure juridique avec laquelle vous allez exploiter votre site de vente en ligne, il sera nécessaire de faire un gros travail de sélection de vos futurs fournisseurs.

Si vous avez prévu de développer une boutique en ligne en dropshipping, sachez qu’il sera très important de bien sélectionner vos fournisseurs. Il en ira de la qualité de vos produits et de la satisfaction de vos clients. Pour bien choisir un fournisseurs en dropshipping, n’hésitez pas à aller lire mon article sur le sujet. Je vous livre pleins d’astuces pour déceler les meilleurs fournisseurs tel qu’Aliexpress.

Par ailleurs, quelle que soit votre structure ou votre activité, je vous conseille de penser à sélectionner un fournisseur pour vous accompagner au niveau juridique. Il existe de nombreux cabinets spécialisés sur internet qui peuvent vous accompagner pour quelques dizaines d’euros par mois et qui peuvent vous soulager sur plusieurs sujets: déclaration CNIL, rédaction des CGV, mentions légales… etc

Une chose est certaine, ne lésinez pas dans la recherche de fournisseurs: ne vous arrêtez pas au premier que vous trouvez sur internet. Cherchez, comparez et surtout renseignez vous sur la qualité de ceux que vous allez sélectionner. Vous allez travailler main dans la main avec eux, donc autant qu’ils soient compétents !lancer-boutique-en-ligne-simplement

Choisir sa solution e-commerce

Pour vendre sur internet, il est nécessaire d’avoir une boutique en ligne. Pour créer un site e-commerce, vous avez deux possibilités:

  • utiliser un CMS propriétaire tel que Prestashop, Magento ou encore Drupal.
  • utiliser une solution par abonnement telle que Wizishop, Shopify ou encore Dropizi (pour le dropshipping).

Voyons maintenant les avantages des deux solutions qui s’offrent à vous.

Utiliser un CMS open source (Prestashop… etc)

Passer par une solution propriétaire telle que Prestashop ou Magento. Ces solutions vous permettent de créer un site e-commerce 100% personnalisé. La plupart des gros sites e-commerce utilisent l’une de ces deux solutions.

L’avantage de ces solutions, c’est qu’en plus d’avoir un site parfaitement à vos couleurs, vous serez intégralement propriétaire de votre site de vente en ligne. Cela sera donc un actif que vous pourrez revendre si vous décidez de stopper votre activité.

Le problème de ces solutions, c’est leur coût. En effet, il faut un capital de départ pour bien débuter. Elles communiquent sur le fait qu’elles sont gratuites mais ce n’est pas vrai: pour avoir une boutique efficace, il est nécessaire d’acheter un design spécifique ainsi que des modules qui permettent d’ajouter des fonctionnalités. Par exemple, pour créer un site Prestashop, il faut avoir des compétences techniques ou un minimum de 1000€ si vous faîtes créer le site par un développeur freelance .

Par ailleurs, il est conseillé de prévoir un budget pour régler les différents bugs qui apparaîtront sur votre site (cela arrive tout le temps). En effet, pour régler les problèmes, il faudra payer un développeur entre 50 et 100€/ heure de travail qui s’occupera de corriger les bugs de votre site.

Alors quand choisir un CMS open source ?

Un CMS open source est particulièrement conseillé si vous avez une entreprise qui a de solides bases financières. Pour arriver à vivre correctement avec votre site, il est conseillé d’avoir déjà un minimum de chiffre d’affaires ou la trésorerie qui vous permettra d’assumer les diaines/centaines/milliers d’euros nécessaire à la création d’une boutique en ligne efficace (sans bug).

Utiliser une solution par abonnement

Si votre portefeuille ne vous permet pas d’investir dans un CMS open source, je vous conseille de vous rapprocher d’une solution par abonnement (Wizishop, Dropizi, Shopify… etc).

Avec ces solutions, pas besoin d’avoir de compétences techniques: vous pouvez créer un site en quelques minutes seulement car elles vous proposent différents design à utiliser et à personnaliser. Et si vous avez le moindre bug avec votre site, il vous suffit de contacter le service après vente pour qu’ils prennent en charge la résolution du problème, sans que vous ayez à payer.

L’avantage, c’est que vous savez exactement combien va vous coûter votre site internet.

Le principal inconvénient, c’est que vous êtes locataire. Ainsi, vous devrez payer votre abonnement mensuel tant que vous utilierez cette solution pour vendre des produits.

Voici une idée de combien vous coûtera votre boutique:

  • Wizishop, pour du e-commerce traditionnel (achat de stock), cela vous coûtera 27€/mois si vous vous engagez un an. Soit un peu moins de 330€/an.
  • Shopify, pour du commerce en ligne avec ou sans stock, cela vous coûtera 29$/mois pour un engagement de 12 mois. Soit 350$/an. A noter que cette solution est en anglais.
  • Dropizi, pour faire du dropshipping (boutique sans stock), le prix sera de 27€/mois pour 12 mois d’engagement, soit 330€/an.

En plus de cet abonnement, toutes ces solutions prélèvent un pourcentage du chiffre d’affaires généré par la boutique. Chacune prend une commission de 2% du CA. Ainsi, si vous générez 1000€ de ventes sur un mois, elles prélèveront 20€ en plus de l’abonnement que vous paierez.

Quand utiliser une solution par abonnement ?

Pour moi, si vous avez peu de moyens pour commencer, les solutions par abonnements sont une bonne alternative. Elles vous permettent ainsi de débuter votre activité en quelques heures seulement tout en vous permettant de garder du budget pour investir en publicité.

Une fois que vous ferez 10 000€ de chiffre d’affaires par mois, il faudra penser à investir dans la création d’un site en open source avec Prestashop ou Magento. A partir de ce seuil de chiffre d’affaires, vous aurez logiquement les moyens de financer la création du site et de financer la résolution des différents bugs.

Au final, créer un site e-commerce, c’est un peu comme pour un appartement. Généralement, on commence locataire pour avoir rapidement son chez-soi. Et lorsqu’on a on plus de moyens, on achète pour devenir propriétaire et faire ce qu’on veut. Je vous conseille de faire la même chose.

Valider son idée par un business plan

Une fois que vous aurez sélectionné vos fournisseurs et que vous saurez comment vous allez vendre des produits sur internet, il sera nécessaire de valider votre idée par un business plan.

Le business plan a vocation à vérifier que votre activité sera rentable en effectuant des prévisions de ventes et en accolant à ces recettes des charges de fonctionnement: achat de produits (si vous n’êtes pas en dropshipping), le salaire que vous voulez vous verser, les charges d’acquisition de trafic ou les commissions prises par les sites sur lesquels vous allez vendre vos produits…. etc.

Ouvrir une boutique sur internet, c’est assez simple en fait. Mais ouvrir une boutique qui soit rentable, c’est légèrement plus compliqué. Alors, avant de vous lancez, pensez bien à vérifier que votre activité peut être rentable à moyen-long terme. Cela vous évitera d’investir inutilement.

Pour vous aider à créer un business plan, sachez qu’il existe de nombreux modèles disponibles gratuitement sur les sites spécialisés. N’hésitez pas à rechercher sur Google le mot-clé « modèle business plan gratuit », vous en trouverez plusieurs dizaines.

Choisir le nom de son site et acheter le nom de domaine

La dernière étape pour bien débuter une aventure entreprenariale sur internet sera de bien choisir le nom de votre site, d’en acheter le nom domaine ainsi que toutes ses extensions.

Cela n’a l’air de rien mais le nom de domaine d’un site est vraiment important pour une boutique en ligne. En effet, ce nom de domaine a plusieurs influences sur la future activité d’un site.

Pour vous aider à bien choisir un nom de domaine efficace, j’ai rédigé un article sur le sujet. N’hésitez pas à aller le lire lorsque vous serez à cette étape.

Au final, ouvrir une boutique en ligne simplement, c’est possible ?

A la lecture de cet article, vous devez sûrement vous demander s’il est réellement possible d’ouvrir une boutique en ligne simplement et/ou gratuitement.

En effet, comme vous pouvez le lire, il y a de nombreuses étapes à respecter pour que votre projet de création se passe dans de bonnes conditions.

Pour ma part, je pense que lancer un site e-commerce, ce n’est pas si compliqué que ça. Ce qui l’est, c’est d’arriver à trouver les bons produits, de biens les mettre en valeur et de bien les vendre.

N’hésitez donc pas à vous associer avec des professionnels en webmarketing et surtout à vous faire accompagner les premiers temps. Lisez également beaucoup les blogs du domaine… Sur Joptimisemonsite, par exemple, j’ai tout une section dédiée pour les débutants. Pensez à vous y promener.

Rate this

Rated 4.56/5 based on 84 reviews

22 commentaires

  • Bonjour,
    merci pour tout ces conseils précieux.
    moi, je suis en micro entrepreneur depuis 2 ans en tant que revendeur, je souhaite créer mon site internet.
    ma question est la suivante je peux copier ou prendre des idées sur le site de mon fournisseur qui es prestashop.
    Merci d’avance.

    • Bonjour Gladys,
      Il est fortement déconseillé de copier-coller le contenu du site de votre fournisseur.
      Google déteste voir un site neuf copier les contenus des sites plus anciens.
      Si vous souhaitez avoir une chance d’exister sur Google, il vous faudra réécrire (en faisant de la paraphrase) les idées et contenus du site de votre fournisseur.
      Vous parlerez avec vos mots et le contenu sera unique !
      N’hésitez pas si vous avez d’autres questions.
      Sébastien

    • Laisse tomber il faut du contenu unique c’est important et franchement ca fait plus de 10 ans que je fais ca et y a pas mieux que le mono produit tu es focus et ca fait des résultats incroyable 🙂 Gerer son presta c ‘est la galere ou magento encore pire Foncez sur shopify et basta trouver votre produit et communiquer a fond et ca work 🙂 voili voila

  • Bonjour Mr Bleriot,

    J’aimerais ouvrir une friperie en ligne, avec des vêtements que je choisirai et/ou dénicherai comme un dépôt vente…. Mais puis-je le faire en ligne? et revendre des vêtements de marque ? Quel site me conseillez vous?
    Mon objectif est d’ouvrir par la suite une friperie en boutique… Mais les fonds pour le moment ne sont pas là…
    Merci

    • Bonjour Kimmoun,
      Bien entendu, il est tout à fait possible de vendre sur internet des vêtements d’occasion, de seconde main, à la manière d’une friperie.
      Concernant le site, tu peux partir sur une boutique en ligne basique pour tester ton marché à moindre frais.
      Si tu as peu de moyens, je te conseille de passer par une solution par abonnement dans un premier temps. Cela te permettra de tester ton marché à moindre frais (La solution Wizishop coûte un peu moins de 350€ l’année ce qui n’est rien comparé à la création d’une boutique en ligne propriétaire).
      N’hésite pas si nécessaire,
      Sébastien

  • Bonsoir ,
    tout d’abord , merci pour toutes ces précisions .
    Me concernant j’ai une boutique indépendante en prêt à porter avec mon propre stock alors que me conseillez vous avec pour le moment , le moins d’investissement possible .

    Merci pour votre réponse

    • Bonjour S.C,
      Je ne suis pas sûr de comprendre votre question ?
      En pleine crise du Coronavirus, il y a de nombreux secteurs qui se sont arrêtés et d’autres qui ont pleinement bénéficié de cette crise.

      Par exemple, j’accompagne actuellement une startup qui vend des pièces automobiles d’occasion et leur trafic a été divisé par 4 depuis le début du confinement. Ainsi, de leur côté, ils ont coupé tous les investissements pour réduire au maximum leurs dépenses et protéger leur trésorerie.

      D’un autre côté, j’ai entendu que certains secteurs étaient en plein boum avec le confinement. Par exemple, les sites qui proposent des trampolines d’extérieurs pour enfants ont vu leur trafic explosé ainsi que leur chiffre d’affaires.

      Donc, si vous souhaitez savoir si vous devez réduire vos investissements, tout dépend de comment votre audience (et donc votre trafic) évolue actuellement. Est-ce que votre trafic a baissé de manière drastique ? Quid de votre taux de transformation ?

      Difficile de pouvoir vous répondre au mieux sans avoir plus d’informations.

  • Bonjour et déjà merci pour tous ces conseils si bien détaillés et surtout GRATUITS

    J’ai bien pris le temps de lire l’analyse, mais également les conseils prodigués…

    Dans mon cas, qui ressemble beaucoup à un cas lu plus haut, mais voilà , je personnalise…

    J’aimerais lancer ma marque de vêtements, vêtements faits en France, ne voulant pas investir d’énormes sous , ni prendre le risque de faire produire d’énormes stocks, je voulais dans un 1er temps ne produire que de la taille 36, à savoir que pour ma 1ere collection j’ai prévu 30 modèles (5 robes dont je partirai pour créer 5 combinaisons, 5 jupes, 5 pantalons, 3 shorts, 1 blazer, 1 bombées, 5 haut)
    Pourquoi en 36?

    Parce que c’est ma taille, et donc je m’en servirais pour servir moi même de modèle photos pour mes différents réseaux sociaux…

    J’aurais donc du stock disponible en 36
    Mais pour les autres tailles que je ferais bien évidemment , il faudra attendre entre 10 jours et 14 pour la livraison, que me conseille tu stp?

    • Bonjour Raphaël,
      Difficile de te répondre précisément sans avoir plus de détails sur ton projet.
      Il faudrait qu’on en parle ensemble.
      Une chose est certaine, prendre une seule et unique taille (la tienne) peut te permettre d’avoir de belles photos qui donneront envie aux visiteurs de ton site d’acheter tes vêtements. Après, la question que tu dois te poser la suivante: quelles sont les tailles les plus vendues en France sur les vêtements féminin ?
      Car proposer des produits c’est bien, mais les proposer au plus grand nombre d’internautes, c’est mieux.
      Tu vois où je veux en venir ?
      Merci,
      Sébastien

  • Merci beaucoup pour cet article, je suis entrain de me renseigner pour créer ma propre boutique en ligne et tous ces conseils me sont très utiles!
    Merci!

  • Bonjour,
    Mon d’épicerie bio et Vegan en ligne est pratiquement fini. J ai eu des contacts avec des fournisseurs, mais je me pose la question des stocks. Souvent il faut commander de grosses quantités aux professionnels. La franchement je bloque car je ne sais pas quoi faire ou si il existe des solutions à proposer aux fournisseurs en étant jeune boutique en lancement.

    • Bonjour,
      Le plus simple, c’est de prévoir un premier contact avec les différents fournisseurs que vous avez ciblé et de voir ce qu’ils proposent.
      Vous pourrez ensuite ajuster votre stratégie de sourcing de produits en fonction de ces retours.
      Bon courage pour ce projet !
      Sébastien

  • Un article extrêmement bien rédigé ! Bravo !
    J’aurai juste rajouter que si vous avez des compétences en dev php vous pouvez utilisé l’api Bagisto, cela vous évite les abonnement sur Shoppify ou autre, de quoi encore plus baisser la note.
    Et avec l’argent économisé construire un tunnel de vente efficace ainsi que payer des pubs sur les réseaux sociaux deviens plus accessible.

  • Bonjour,
    et tout d’abord un grand bravo pour votre clarté et professionnalisme.
    Qu’entendez vous plus précisement pas une boutique e-commerce  » sans stock  » ???
    Pour ma part je suis artiste, peintre et créatrice d’objet tels que lampes ou autres en papier mâché- J’essaie de produire régulièrement et par conséquent de toujours avoir à proposer des produits disponibles et donc prêts à être envoyés. J’ai donc du mal à me positionner, que me conseilleriez vous ? vous remerciant d’avance, Cécile

    • Bonjour Cécile,
      Dans votre cas, comme il s’agit d’articles fait main, vous pouvez dans un premier temps commencer à vendre vos produits sur le site Etsy, qui est spécialisé dans ce secteur d’activité. Vous pouvez également proposer vos produits à la vente sur Leboncoin ou Ebay. Cela vous permettra de faire vos premières ventes sans avoir à investir trop d’argent.
      Dans un second temps, je vous conseille de créer un site avec Shopify ou son concurrent français Wizishop, qui sont des solutions pour ouvrir une boutique en ligne sans avoir à investir plusieurs centaines/milliers d’euros nécessaires pour créer un site sous Prestashop.
      N’hésitez pas si nécessaire,
      Sébastien

  • Merci pour ces précieux conseils,
    Je toutefois une question, que pensez-vous des solutions complètes proposées par Wix par exemple ?

    J’aimerai créer une boutique avec du matériel que j’ai déjà, il ne me reste qu’à trouver les consommables liés à cette activité, mais je ne sais pas quelle solution adopter parce que je pense que les boutiques propriétaires sont trop coûteuse pour mon activité, qui est secondaire et n’implique pas une obligation de rendement important.
    Merci de votre réponse.

    • Bonjour,
      Selon moi, si vous débuter en e-commerce, il est préférable de passer par des solutions SAAS spécialisées en e-commerce telles que le canadien Shopify ou son concurrent français Wizishop.
      L’avantage de ces solutions, c’est qu’elles sont parfaitement optimisées pour gérer un catalogue de produits e-commerce tout en fonctionnement par un système d’abonnement mensuel (30€ / mois environ). Cela permet ainsi de limiter les frais liés à la création et l’utilisation de votre boutique en ligne.
      Par contre, évitez des solutions telles que Wix car elles sont intéressantes pour créer un site vitrine (présentation d’entreprise) mais posent vite leurs limites quand il s’agit de commerce en ligne.
      Sébastien

  • Le plus simple selon moi est de créer une boutique en dropshipping, cela permettra de comprendre le milieu de l’ecommerce sans ses difficultés ni un gros investissement. Par la suite, si cela fonctionne nous pouvons donc investir pour créer notre propre marque et faire du stock.

Laisser un commentaire