Vendre sur internet en 2019, oui ! Mais quoi ? Comment ? Ou ?

Vendre sur internet, cela fait maintenant plusieurs années que vous y pensez. Vendre en ligne, c’est se donner une chance de gagner de l’argent sur internet: votre ticket pour l’entrepreneuriat, la liberté de quitter votre travail et de vous mettre à votre compte.

Aujourd’hui, je vous propose de faire un point complet sur la question que de nombreux apprentis e-commerçants me posent à chaque conférence que j’anime: comment vendre en ligne ?

Au cours de cet article, je reviendrai sur ce que dit la loi sur la vente en ligne et je vous informerai de l’impact que peut avoir le fait de vendre en ligne sur les impôts. Puis, en fonction de votre situation et de votre projet, je vous livrerai les clés pour vendre efficacement sur internet:

  • Particulier
    • Qu’est ce qu’on peut vendre en ligne ?
    • Comment vendre sans site ?
    • Ou vendre sur internet ?
    • Vendre sur Facebook, est-ce légal ?
    • Comment vendre en ligne gratuitement ?
  • Entrepreneur
    • Quel statut pour vendre en ligne ?
    • Quelles démarche effectuer ?
    • Quoi vendre sur internet ? Quel produits marchent ?
    • Comment vendre sur internet sans stock ?

vendre-sur-internet-loi-impot

 

Vendre sur internet: que dit la loi ? Et les impôts ?

La vente en ligne par un particulier est encadrée par le Code du Commerce. du Code du Travail et du Code général des Impôts.

Cette loi précise qu’un particulier qui réalise de ventes de manière occasionnelle (sans caractère répété) n’a pas le statut de commerçant.

Ainsi, il est donc totalement possible de vendre sur internet sans avoir à se déclarer e-commerçant à partir du moment où ces ventes restent ponctuelles et que l’objectif du vendeur n’est pas lucratif, c’est à dire de s’enrichir.

Quel impact sur l’impôt ?

En matière d’impôt, la loi n’est pas encore totalement arrêtée. En effet, les sénateurs voulaient mettre en place une franchise de 5000€ par an, qui permettrait ainsi aux internautes de vendre leurs produits dans cette fourchette sans avoir à se déclarer commerçant. Cette proposition a été refusée par les députées et laisse place à des cas particuliers en fonction de la nature de la vente.

Par exemple, si vous êtes inscrits sur une site de covoiturage et que vous facturez un trajet, vous restez exonéré d’impôt à partir du moment où les sommes gagnées sont inférieures au coût d’usage du véhicule.

Si vous êtes amené à louer votre appartement sur des plateformes du type AirBnb, vous serez exonéré d’impôt jusqu’à la somme de 760€/an. Ainsi, si vous avez gagné moins de 760€ avec vos locations, pas besoin de le déclarer dans vos revenus.

Particulier: comment vendre sur internet ?

Qu’est-ce qu’on peut vendre en ligne ?

La réponse a la question de ce qu’on peut vendre en ligne est livré par la loi qui régit la vente en ligne:

  • tout achat de biens neufs ou usagés ;
  • toute prestation, représentant le travail rémunéré d’une personne (formation en ligne, dépannage informatique, etc.), y compris les services d’hébergement, de transport, de restauration et de loisirs.

A noter qu’il est interdit de vendre du tabac sur internet ou par correspondance (interdiction de toute commercialisation à distance) ainsi que tous les produits illicites tels que de la drogue, des armes… etc

Comment vendre sans site ? Ou vendre sur internet ?

comment-vendre-sur-internet-sans-site

Est-il possible de vendre sur internet sans site ? La question peut paraître incongrue alors qu’elle ne l’est pas du tout. En effet, il existe de nombreux moyens pour vendre en ligne sans être un expert du e-commerce ou avoir un site de vente en ligne.

Parmi toutes ces opportunités, je vous propose qu’on s’arrête sur Facebook ainsi que les sites qui vous proposent de vendre vos produits gratuitement.

Vendre sur Facebook, est-ce possible ?

Il existe sur le réseau social de nombreux groupes qui permettent aux gens de vendre leurs anciennes affaires, que ce soit de vieux vêtements, des chaussures… etc. Mais est-ce légal de vendre sur Facebook ? La réponse est OUI !

Sachez cependant qu’il ne sera pas possible de faire payer votre acheteur directement sur Facebook. En effet, Facebook favorise la mise en relation entre un acheteur et un vendeur mais ne s’occupe pas de l’intermédiation financière entre ces deux acteurs.

Ainsi, pour vendre en ligne sur Facebook, il vous faudra ouvrir un compte Paypal ou de demander un virement à votre acheteur avant de lui faire parvenir votre produit.

Pour en savoir plus, je vous conseille de lire mon article dédié, qui vous livrera tous mes conseils pour vendre sur Facebook de manière efficace.

Comment vendre en ligne gratuitement ?

Comment vendre sur internet gratuitement ? En tant que particulier, la solution la plus simple pour vendre en ligne sans débourser d’argent est de proposer vos produits sur le site Leboncoin. Largement utilisé par des millions d’utilisateurs chaque mois, ce site internet est totalement gratuit si vous vous limitez à 3 photos et que vous ne cherchez pas à mettre votre produit en tête des résultats.

vendre-en-ligne-gratuitement

Sachez qu’il existe de nombreux sites de petites annonces qui vous permettent de vendre vos anciennes affaires. Certains sont spécialisés dans des thématiques: bijoux, vêtements, services… etc. Le plus simple pour vendre sur internet gratuitement, c’est de taper dans votre moteur de recherche préféré « site de petite annonce + la thématique qui vous intéresse ».

Attention, avant de vous lancer dans la création de votre annonce, assurez-vous que le site est bien 100% gratuits. En effet, certains sites ont des frais cachés.

Entrepreneur: comment vendre en ligne ?

Vous avez l’âme d’un entrepreneur, vous souhaitez ouvrir un site de vente en ligne mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Pas de panique, voici mes différents conseils pour vous lancer dans les meilleures conditions.

Quel statut pour vendre en ligne ?

Quelle démarche effectuer pour devenir un entrepreneur du web ? Quel statut d’entreprise adopter ? Est-ce que le statut d’auto-entrepreneur est suffisant pour ouvrir une boutique en ligne ?

Le statut d’auto-entrepreneur, est-ce une bonne idée ?

Est-ce qu’il est intéressant de vendre sur internet avec le statut d’auto-entrepreneur ? Cette question, je crois qu’on me la pose quasi-quotidiennement.

Et c’est normal, le statut d’auto-entrepreneur est très simple à créer et est compatible avec une activité salariée. En termes de démarche, créer un statut d’auto-entrepreneur est très accessible: en quelques clics seulement, il est possible d’avoir un numéro de SIRET et un reconnaissance légale d’activité. Cependant, est-ce une bonne idée pour démarrer une activité de vente en ligne ?

Selon moi, si vous avez vocation à vous lancer réellement dans la vente en ligne, ce n’est pas le statut le plus approprié. En effet,  le taux de prélèvement d’un auto-entrepreneur pour une activité de vente de marchandises est de 14.10%. Cela signifie qu’à chaque fois que vous vendez un produit 100€, l’état vous prélèvera 14.10€. Il sera donc nécessaire d’avoir une marge supérieure afin que vous puissiez vous payer ainsi que tous les frais liés à votre activité d’e-commerçant.

Si, par contre, vous souhaitez lancer une activité pour vous accorder un complément de revenus à votre salaire, le statut d’auto-entrepreneur sera suffisant. Vous ne pourrez pas gagner des centaines de milliers d’euros mais de quoi compléter vos salaires et vous offrir de plus belles vacances.

Les autres statuts pour créer une entreprise

Il existe de nombreux autres statuts pour créer une entreprise et vous permettre ainsi de vendre professionnellement des produits en ligne. Que ce soit une EURL, une SARL, une SA ou encore une SAS, ce n’est pas les statuts qui manquent.

Cependant, comme chaque statut dispose d’avantages et d’inconvénients, il sera nécessaire de se poser la question de manière plus approfondie pour choisir le statut idéal et effectuer les démarches nécessaires.

que-vendre-sur-internet

Quoi vendre sur internet ?

Quand mon entourage a appris que je travaillais dans le e-commerce, j’ai eu souvent droit aux mêmes questions: Que vendre en ligne ? Quel produit vendre ? Ou se fournir ? Quels sont les produits qui marchent ?

Selon moi, il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses à ces questions. Sur internet, n’importe quel produit peut être vendu. Par exemple, j’ai récemment vu qu’il était possible de faire livrer à quelqu’un qu’on aime pas une enveloppe pleine de paillettes qui sont très difficiles à enlever.

Sur internet, il n’y a pas de limite, tant que, comme nous l’avons vu plus tôt, cela reste dans le cadre de la loi (un produit licite). Je vous livre cependant plusieurs conseils très important pour trouver un produit à vendre en ligne:

  • Positionnez-vous sur une niche, c’est à dire un domaine où la concurrence est encore peu développée et/ou sur une catégorie de produits très précises. Ne cherchez pas à vendre des chaussures, du vin, des vêtements ou encore des cigarettes électroniques. Concentrez vous sur un secteur d’activité et investissez toute votre énergie sur cette catégorie.

Par exemple, j’accompagne depuis plusieurs mois maintenant une e-commerçante qui s’est spécialisée dans la vente en ligne de perruques/postiches pour homme. C’est ultra spécialisé comme activité et c’est génial: il y a peu de concurrents, elle a négocié avec ses fournisseurs des marges intéressantes et elle arrive désormais à en vivre correctement.

  • Que vendre en ligne ? Votre passion ! C’est aussi simple que ça. Si vous êtes amené à ouvrir une boutique en ligne pour vendre vos produits, vous allez passer vos journées entière autour de la thématique de ces produits. Ainsi, je vous conseille de choisir un produit à vendre sur internet dans une domaine qui vous intéresse, qui vous passionne.

Par exemple, si vous êtes passionnés par le danse ou jeux vidéos, regardez ce qu’il serait intéressant de vendre dans ce domaine. Si vous êtes passionné, il y a de fortes chances que d’autres personnes soient intéressées par celui-ci et ainsi par les produits que vous vendrez.

Comment vendre sur internet sans stock ?

 

Vendre sur internet sans stock, c’est une belle idée pour se lancer dans le e-commerce lorsqu’on a peu de moyens et/ou qu’on travaille encore en tant que salarié dans une entreprise (et donc qu’on a peu de temps disponible).

Vendre en ligne sans stock, cela s’appelle le dropshipping, qui peut être traduit en français par « livraison directe ». Le concept est assez simple: vous ouvrez une boutique en ligne, vous négociez avec un fournisseur un contrat de dropshipping et à chaque fois que vous ferez une vente, c’est le fournisseur qui fera parvenir directement le produit au client. Le dropshipping permet ainsi de pouvoir vendre en ligne des produits sans les avoir en stock.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce mode de commercialisation, je vous propose de lire mon article dédié dans lequel je vous présente l’ensemble des avantages et inconvénients du dropshipping mais également plusieurs conseils pour trouver un fournisseur dropshipping qualitatif.

Une chose est certaine, si vous avez comme objectif de vendre sur internet sans stock avec un statut d’auto-entrepreneur, il sera nécessaire de négocier des taux de marges importants avec vos fournisseurs. En effet, comme vu plus tôt, il vous faudra un taux de marge élevé pour réussir à vous dégager un salaire complet.

28 commentaires

    • Bonjour Fabrice,
      Votre problématique est la même que bon nombre de personnes qui passent sur Joptimisemonsite.
      Vous avez une expertise métier et aimeriez commercialiser des services (que cela soit de la formation ou du consulting) mais ne savez pas comment vous rendre visible sur internet.
      Et c’est justement pour cela que je propose mes services: je propose des petites formations par Skype pour vous aider à définir la meilleure stratégie digitale et faire de votre projet un succès.
      N’hésitez pas à me contacter si cela vous intéresse.

  • Bonjour, je fabrique de temps en temps pour le plaisir des objets en bois flotté.
    Des guirlandes, des miroirs, des lampes … dois-je me déclarer en auto-entrepreneur si je réalise des ventes sur les réseaux sociaux ?
    Merci

    • Bonjour Sandrine,
      A partir du moment où vous souhaitez en faire une activité récurrente, il est nécessaire de vous déclarer en auto-entreprise.
      N’hésitez pas si nécessaire.
      Sébastien

  • Bonjour,
    pour ma part je ne sais trop ou me situer et quelle solution de e commerce je devrai adopter.
    En effet je suis actuellement auto entrepreneur en graphisme communication, mais également artiste peintre et créateur. Je souhaiterai vendre par internet mes créations (donc petit vraiment stock) notemment de lampe et abats jour en papier mâché. Prestashop ? Dropizi ?
    Vous remerciant de vos conseils.
    Cécile.

    • Bonjour Cécile,
      Dans votre cas, comme il s’agit d’articles fait main, vous pouvez dans un premier temps commencer à vendre vos produits sur le site Etsy, qui est spécialisé dans ce secteur d’activité. Vous pouvez également proposer vos produits à la vente sur Leboncoin ou Ebay. Cela vous permettra de faire vos premières ventes sans avoir à investir trop d’argent.
      Dans un second temps, je vous conseille de créer un site avec Shopify ou son concurrent français Wizishop, qui sont des solutions pour ouvrir une boutique en ligne sans avoir à investir plusieurs centaines/milliers d’euros nécessaires pour créer un site sous Prestashop.
      N’hésitez pas si nécessaire,
      Sébastien

  • Bonjour, j’envisage de créer un site web pour vendre des produits aux enseignants (certains conçus par mes soins et d’autres pas.) Quel est le statut le plus avantageux dans ce cas? Est-ce que vous aidez les nouveaux entrepreneurs dans leur démarche, je cherche quelqu’un pour me conseiller?

    Merci

  • Bonjour,

    Je suis artisan plâtrier peintre depuis 13 ans avec un statut EI (Entreprise Individuelle) et je souhaiterais vendre de la peinture sur internet. Dois-je avoir un statut supplémentaire pour pouvoir vendre des matériaux sans prestation de services à mes clients ?

    • Il faudra sûrement que vous fassiez évoluer vos statuts. Encore que…
      Le plus simple pour cela, c’est de contacter votre contact à l’URSSAF.
      A mon avis, il sera plus intéressant passer en SASU ou en EURL afin de pouvoir déduire vos frais d’achats de votre résultat d’exploitation.

  • Bonjour,

    Je vis actuellement en Asie, et fais beaucoup d’A/R en France. J’aimerais créer un site de vente en ligne : acheter des produits français (ici, des vêtements, même si non conseillés) et revendre en Asie grâce à mon site. Le statut d’auto-entrepreneur en France est-il suffisant, au moins pour commencer ?

    Merci d’avance pour votre aide,
    bonne journée !

    • Bonjour Manon,
      Si vous résidez à l’étranger, vous ne pouvez pas ouvrir d’autoentreprise.
      En effet, si je ne dis pas de bêtises, il faut être résident français (et donc habiter en France).
      Si vous habitez en Asie, il vous faut créer une entreprise dans le pays dans lequel vous vivez.
      Cela sera d’ailleurs plus intéressant au niveau de la fiscalité 😉
      Bon courage pour votre projet.

  • Bonjour Sébastien,

    Artiste en herbe (peinture, couture…), je souhaiterais me faire connaître du public via le web. Je suis actuellement en train de créer mon site avec peut-être une boutique en ligne avec woo commerce.
    Je resterai salariée donc la quantité d’objets ou dessins en vente sera très limitée e et de manière ponctuelle. Dois-je adopter un statut d’auto-entrepreneur pour vendre sur mon site internet ? ou pas besoin de statut particulier ?
    Merci pour votre aide

    • Bonjour Céline,
      Même si votre activité est ponctuelle, vous devez ouvrir une auto-entreprise.
      L’avantage, c’est que les mois où vous ne ferez aucune vente, vous n’aurez rien à payer, seulement à déclarer.
      Sébastien

  • Bonjour,

    Nous souhaitons vendre des cours que nous avons nous même fabriqués. Nous sommes 2 à part égale sur l’activité. Quel statut juridique choisir ?

    Merci beaucoup
    Cordialement
    Merlin

    • Bonjour Merlin,
      Si vous êtes deux, il est nécessaire d’ouvrir une structure plus « professionnelle » afin que vous puissiez vous partager les parts.
      Dans votre situation, une SAS ou un SARL devrait faire l’affaire.
      Sébastien

  • Bonjour !

    Merci pour cet article…

    J’aimerais vendre mes recueils de poésie et mes romans papier ou epub, via un blog, sur le net… Je ne vais pas en vendre beaucoup ^^ Est-ce légal sans autorisation de l’état français ?

    Merci de me répondre, c’est important

  • Bonjour, je vis en Indonésie 6 mois depuis 2 ans et le reste en France, j’aimerais démarcher des boutiques en France afin de leur proposer des sacs je n’ai pas de statut entrepreneur en France et ne le souhaite pas, ma question est : comment puis je procéder si on me passe une commande? J’aimerais effectivement mettre mes produits en ligne, j’ai commencé à partager sur FB.

    • Bonjour Véronique,
      Vous allez donc être un distributeur et vous allez vendre vos produits à des boutiques.
      Celles-ci auront besoin d’une facture avec un numéro de siret et de TVA.
      De ce fait, vous avez l’obligation d’ouvrir une structure juridique, que cela soit une auto-entreprise, une EURL ou encore une SASU.
      Vous pouvez également créer une boutique en Indonésie si le régime fiscal des entreprises est plus intéressant pour vous.
      Renseignez vous mais il faudra forcément créer une structure juridique si vous souhaitez vendre vos produits à des boutiques et/ou sur un site e-commerce.
      Sébastien

  • bonjour,
    j’ai une question est-ce qu’il y a besoin obligatoirement de papiers pour vendre (exemple moi personnellement je veux faire mon site via jimdo est t’il obligatoire d’avoir un n° de SIRET?)

    • A partir du moment où vous avez prévu de vendre des produits de manière régulière dans l’optique de générer des revenus supplémentaires, il est indispensable de passer par une déclaration administrative. Dans votre situation, le statut d’auto-entrepreneur peut largement suffire.
      Il a l’avantage d’être gratuit à l’ouverture et vous ne payez que si vous déclarez du chiffre d’affaires.
      Par contre, oubliez Jimdo pour créer une boutique en ligne. Ce n’est pas une solution adaptée: elle convient bien pour un site vitrine, sur lequel vous allez présenter votre entreprise par exemple, mais pas pour un e-commerce.
      Renseignez-vous sur Shopify ou son concurrent 100% français Wizishop. Il s’agit de solutions qui ont été pensées pour vendre des produits en ligne.

  • On croit que c’est facile de vendre sur Internet…Non
    Il faut déjà trouver ce qu’on veut vendre…Et trouver un Founisseur qui vend des produits pas trop chers…
    Une fois que vous avez fait un petit stock…Il faut faire des photos…pour les mettre sur votre site…
    Faire un site = trouvez un non pour votre boutique…Trouver un Hébergeur…Ce n’est pas gratuit.
    On parle du Drop shipping, mais il faut acheter les produits…Même si c’est le fournisseur qui l’envoie à la personne qui a fait…enfin une petite commande…
    Alors dans tout cela faîte attention !!! Il y a beaucoup de bla bla…Et bon Courage.

  • Oui merci très intéressant, j’ai rdv avec mob conseiller pôle emploi pour mon projet d’auto entrepreneur la semaine prochaine et je voudrais vendre, a minimum de stock voir zéro je vais lui parler droshipping.

Laisser un commentaire