Dropshipping

Commencer en dropshipping en 5 étapes clés ?

Comme de nombreuses personnes qui ont la fibre entrepreneuriale, vous avez entendu parlé du dropshipping et de ses différents avantages. Vous envisagez sérieusement de vous lancer mais vous avez la bonne idée de vous renseigner sur les différentes étapes clés qui vous permettront d’ouvrir une boutique en ligne sans stock rentable.

Il y a de nombreux articles et vidéos sur le net qui vous promettent de gagner de l’argent en quelques minutes seulement et sans avoir à investir beaucoup d’argent ou de temps. Je vais commencer cet article par casser ce doux rêve: pour réussir en dropshipping, il va falloir être malin, obstiné, passionné et investir aussi bien du temps et de l’argent.

Pour vous aider dans la compréhension des enjeux liés au dropshipping, j’ai décidé de publier cet article en vous livrant les 5 étapes clés pour commencer en dropshipping dans de bonnes conditions.

Bien entendu, ces 5 étapes doivent vous permettre de vous donner un cap à suivre. Il faudra cependant aller au-delà de ses différentes étapes pour vous donner les moyens de vendre sur internet et donc vous générer un revenu régulier (ou même un salaire si votre activité décolle).

Comment lancer son activité de dropshipping ?

Il y a de nombreuses étapes pour arriver à lancer un site e-commerce qui vous permettra de faire des ventes et donc générer un revenu. Voici selon moi les 5 étapes principales qui doivent vous permettre de partir sur de bons rails.

1. Créer une entreprise

débuter-en-dropshipping

La toute première étape qu’il vous faudra réaliser pour commencer en dropshipping sera de déclarer votre activité et ainsi vous permettre d’être dans la légalité.

En effet, j’imagine que si vous souhaitez créer une boutique de vente en ligne sans stock, c’est parce que vous souhaitez arrondir vos fins de mois ou en faire votre activité principale. Cela implique donc que vous allez générer du chiffre d’affaires et donc une obligation de créer une entreprise.

Bien entendu, on entend souvent que le statut d’auto-entrepreneur peut suffire pour se lancer. Je ne suis pas aussi catégorique et ai rédigé un article dédié dans lequel je vous livre les différents cas de figure dans lequel vous pourriez être et les statuts qui sont les plus adéquats.

En savoir plus sur les statuts juridiques pour débuter en dropshipping

2. Trouver une niche de produits et les fournisseurs adaptés

La seconde étape, qui est souvent négligée par ceux qui se lancent sans avoir de connaissances sur le e-commerce, est le choix de la niche de produits que vous allez vendre mais également les fournisseurs avec lesquels vous allez travailler pour sourcer vos produits.

Depuis quelques mois maintenant, on voit de nombreux articles et vidéos fleurir sur internet qui vous expliquent qu’Aliexpress est le fournisseur dropshipping avec lequel vous devez travailler si vous souhaitez vous lancer. Selon tous ces « experts du dropshipping », il suffit alors de trouver une niche et de les vendre avec un prix bien supérieur pour gagner votre vie.

Pour ma part, je ne pense pas que cela soit la meilleure alternative mais la solution de facilité. En effet, des places de marchés telles qu’Aliexpress offrent l’avantage d’avoir accès à plusieurs millions de références produits à des prix très bas pour les revendre sur un site dropshipping.

Le vrai problème de passer par de tels fournisseurs dropshipping, c’est que vous n’êtes ni le premier et ne serai pas non plus le dernier à aller sourcer vos produits sur ce genre de sites chinois. Il y a donc de fortes chances que d’autres sites vendent les mêmes produits que vous et que vous ne puissiez pas vous démarquer et/ou que vous soyez obligé de baisser vos prix et donc votre marge.

Là encore, j’ai publié récemment deux articles qui vous livrent de nombreuses techniques pour trouver votre niche mais également sourcer les fournisseurs qui vous permettront de vendre les bons produits:

3. Ouvrir une boutique en ligne

La troisième étape pour commencer en dropshipping sera bien entendu de créer une boutique en ligne. Quand on ne connaît pas encore le e-commerce, il est aisé de se louper et d’investir plusieurs centaines/milliers d’euros dans la création du site e-commerce parfait.

L’erreur à ne surtout pas faire

La problématique que rencontrent la plupart des débutants en e-commerce est souvent la même: ils investissent tout leur budget dans la création d’un site avec Prestashop ou Woocommerce et n’ont plus le budget suffisant pour faire connaitre leur site de vente en ligne.

Or, comme j’aime souvent le dire: « avoir un site e-commerce c’est bien mais avoir un site qui vend, c’est mieux ! ». Or, pour faire vos premières ventes, il sera indispensable d’investir plusieurs dizaines/centaines d’euros dans la création de campagnes d’acquisition de trafic payantes telles que les Google ads ou les social Ads (publicité sur Facebook, Twitter, Lindekin, Instagram, Pinterest… etc).

Quelle solution de création de sites e-commerce choisir ?

Avec le développement des solutions SAAS, c’est à dire des solutions de création de sites e-commerce par abonnement, il est désormais facile de créer une boutique en ligne et ce, sans avoir de compétences techniques.

Ces solutions sont généralement bien plus abordables financièrement (ça commence à 350€/an hors commission sur les ventes), permettent de se lancer rapidement et sans avoir besoin de compétences techniques avancées.

Elles ont également l’inconvénient d’être chères sur le long terme mais également de ne pas vous permettre d’avoir des boutiques en ligne 100% personnalisées.

Mon conseil

Malgré ces inconvénients, je conseille désormais à ceux qui veulent se lancer de créer leur boutique en ligne via Shopify ou son concurrent français sur le dropshipping Dropizi, surtout si votre budget de lancement est inférieur à 1000€.

En effet, selon moi, si vous vendez des produits standardisés (non personnalisables), il est plus intéressant de passer par de telles solutions tant que votre chiffre d’affaires ne s’approche pas de 10000€ mensuel.

commencer-dropshipping-rentable

Au-delà de ce seuil, vous devriez logiquement avec les reins plus solides pour financer la création d’une boutique Prestashop 100% personnalisée tant au niveau des fonctionnalités que du design. Vous pourrez également assumer la rémunération d’un développeur freelance qui pourra continuer à travailler sur votre site: développement de nouvelles fonctionnalités, résolution de bugs… etc.

Bien entendu, si vous avez un budget confortable pour lancer votre entreprise (plusieurs milliers d’euros), cela vaut le coût de vous renseigner sur des solutions telles que Prestashop ou Woocommerce, qui offrent l’avantage d’être 100% personnalisables et qui ne vous prélèvent ni abonnement mensuel, ni frais de commission sur le chiffre d’affaires généré. A noter cependant que le coût de création d’une boutique avec l’un de ces CMS coûte généralement au minimum 1000€.

4. Se former aux techniques de webmarketing

La quatrième étape pour débuter en dropshipping est souvent absente du programme des créateurs de sites fonctionnant sous ce business model.

En effet, les gourous du dropshipping sont généralement dithyrambiques (merci le correcteur orthographique parce que j’y étais pas sur ce mot ^^) sur la facilité avec laquelle il est possible de vendre sur internet. Et c’est une fois que vous vous êtes lancé qu’ils vous proposent une formation payante qu’il vous factureront au prix fort. Vous aurez ainsi perdu du temps et de l’argent.

Car pour arriver à vendre en ligne, il est désormais important de se former aux meilleures techniques d’acquisition de trafic: référencement naturel, référencement payant, social ads… etc.

Par exemple, si vous ne savez pas donner une définition pour chacun de ces derniers mots, il sera indispensable de vous former afin de vous donner une chance de réussir votre nouvelle activité.

Comment se former gratuitement au webmarketing ?

Ma grand mère avait l’habitude de dire « tout travail mérite salaire ». Pire, mon professeur en école de commerce arrêtait pas de nous répéter « si c’est gratuit, c’est que vous êtes le produit ! ». Comprenez à travers ces deux phrases: il est difficile de se former gratuitement aux meilleures techniques de webmarketing. Pourtant, il existe de quelques techniques que je vais vous lister ci-dessous.

1. Profitez des cadeaux de certaines plateformes

La solution de création de sites e-commerce Dropizi offre à tous ses utilisateurs une formation de 6h (à travers des vidéos) pour les aider à paramétrer leur boutique en ligne mais également les techniques pour optimiser le référencement naturel de leur site ou encore lancer leurs premières campagnes de publicité payantes (Facebook Ads notamment).

formation-dropshipping-gratuite

L’avantage de Dropizi, c’est que vous avez 14 jours pour tester gratuitement leur solution. Ainsi, si vous vous débrouillez bien, vous pouvez tout à fait créer votre boutique sur Dropizi et profiter des 14 jours d’essais pour suivre leur formation en intégralité. A la fin de la période d’essai, libre à vous de continuer avec cette plateforme ou non.

2. Lisez des blogs spécialisés

Autre technique pour se former aux bonnes pratiques de la vente en ligne, prenez le temps de lire les blogs qui traitent de nombreux sujets autour du e-commerce.

Par exemple, sur Joptimisemonsite, vous pourrez lire des techniques pour optimiser le SEO de vos fiches produits, gérer vos campagnes sur Google Ads malgré un petit budget… etc. Mais ne vous arrêtez surtout pas à mon petit blog: parcourez le web à la recherche des meilleurs blogs sur chacune des thématiques sur lesquels vous souhaitez progresser.

Il existe de nombreux blogs spécialisés sur les techniques pour créer et animer une communauté sur Facebook (ou les autres réseaux sociaux), des blogs spécialisés dans Google Ads, des blogs experts en UX design… etc.

Grâce à toutes ces lectures gratuites, vous devriez être en mesure d’améliorer vos connaissances des enjeux liés au e-commerce et donc éviter de faire les erreurs que feront vos concurrents. Vous ferez ainsi la première partie du chemin pour arriver à vous lancer sur les bons rails et vous donner une chance de réussir cette aventure entrepreneuriale.

3. Faîtes vous accompagner par un expert

On pourra dire que je prêche un peu pour ma paroisse mais cela reste, selon moi, la meilleure idée pour vous former aux meilleures techniques de vente en ligne: l’accompagnement par un expert.

Cela coûte forcément plus cher que de lire des blogs ou des bouquins, mais cela vous permet ainsi d’avoir rapidement les clés de réussite sur la vente en ligne. Cela vous permettra également de poser vos questions et donc de bénéficier de retours d’expériences et de conseils personnalisés et adaptés à votre boutique en ligne.

5. Définir et mettre en place une stratégie webmarketing

comment-en-dropshipping

Il fallait bien terminer cette checklist par la définition et la mise en place d’une stratégie de webmarketing visant à faire connaître votre site internet auprès de la cible qui vous intéresse mais également faire vos premières ventes.

En effet, une fois que vous aurez créé votre entreprise, sourcé vos produits, créé votre site dropshipping et vous être formé aux meilleures techniques e-commerce, vous devriez être en mesure de définir la meilleure stratégie d’acquisition de trafic pour faire venir les internautes sur votre site et les amener à acheter vos produits.

En effet, grâce à la formation (non formelle) que vous aurez pris le temps de suivre, vous pourrez être plus à même de choisir les bons leviers d’acquisition de trafic tout en travaillant la réassurance de vos fiches produits et donc avoir un taux de conversion suffisant pour que votre activité soit rentable.

Conclusion: donnez-vous les moyens de réussir votre activité

Ce que vous devez retenir de cet article, c’est que commencer en dropshipping est comme toute création d’activité commerciale.

Il est important de suivre différentes étapes qui vous permettront de respecter la loi, de choisir les bons produits ainsi que la bonne plateforme de création de site mais également de vous professionnaliser.

En effet, le e-commerce (avec ou sans stock) est une véritable activité professionnelle et pour réussir, il vous faudra vous en donner les moyens. Suivez donc ces différentes étapes et formez-vous en permanence: le e-commerce d’aujourd’hui n’est plus celui qu’il était il y a encore quelques années.

Laissez votre avis sur cet article

A propos de l'auteur

Sébastien BLERIOT

Evoluant en e-commerce depuis plus de ç ans maintenant, j'ai profité de mes différentes expériences chez Rueducommerce et Next Interactive (BFM TV, RMC, 01net) et ELEGIA Formation pour développer mon expertise de la vente en ligne en B to C et B to B.
J'accompagne régulièrement des e-commerçants dans l'optimisation de leur stratégie e-commerce.

Laisser un commentaire