Tests A/B

Oui, les images ont un impact sur le taux de clic de vos campagnes de communication !

Ca fait maintenant près de 2 semaines que je n’avais pas publié sur Joptimisemonsite, mais ce n’est pas que je vous oublie (Ne pleure pas ami internaute ! ^^), c’est juste que j’ai été invité par Alexandra Martin alias Miss-SEO-Girl à publier un article sur son blog. Dans cet article j’aborde 3 points d’attentions pour votre site e-commerce, n’hésitez pas à aller le lire si cela vous intéresse.

Mais revenons à mon sujet d’aujourd’hui: l’impact des images dans le taux de clics des internautes.

En effet, j’effectue régulièrement des test a/b (lire également la différence entre un test a/b et un test MVT) sur les différentes campagnes d’auto-promotion que je fais tourner sur les différents sites du groupe pour lequel je travaille. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’à texte constant et images différentes, les résultats ne sont pas du tout les mêmes.

Lire également: Les 5 meilleurs banques d’images libres de droit gratuites

Alors j’espère ne rien vous apprendre en vous disant que les visuels produits sont très importants dans la décision d’achat d’un internaute qui visite une ou plusieurs des fiches produits de votre site e-commerce. Mais au-delà de la simple conversion sur votre site, il est également nécessaire de porter attention aux différentes campagnes d’acquisition de trafic que vous pouvez mener.

En effet, si vous êtes amené à faire du display pour acquérir du trafic sur votre site, il est nécessaire de bien soigner les créa que vous pouvez mettre en ligne, surtout si vous payez vos campagnes au CPM (coût pour mille impressions). En effet, les exemples que je vous présenterai ci-dessous vous démontreront l’importance de l’image sur des bannières.

 

Exemple 1: Marque vs Fonction

Mon premier exemple provient de l’application iCoyote sur mobile.

En effet, j’ai mis en place 2 campagnes en a/b testing sur des emplacements bas – voir très bas – dans des fiches produits du site télécharger.com.

Pour ce test, j’ai décidé de mettre en compétition une image composée du nom de la marque avec une image sur la fonction de l’application: assistant d’aide à la conduite.

Comme je vous le disais plus haut, seule l’image a été modifiée pour les deux campagnes.

Icoyote - Version 2

 

Version 1: Mise en avant du nom et du logo de la marque

Icoyote - Version 1

Version 2: Mise en avant d’une image dédiée à la fonctionnalité du produit

 

Une fois en ligne, j’ai attendu d’avoir au minimum 500 000 impressions de chacune des campagnes.

A votre avis, quelle campagne a eu le meilleur taux de clic ?

Je vous propose d’avoir la réponse en fin d’article, une fois que vous aurez vu le second exemple.

 

Lire également: Chronique d’un test MVT raté

 

Exemple 2: Argument commercial vs Fonction

Mon second exemple a été le logiciel Ad-Aware Free Antivirus. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un logiciel antivirus qui a la particularité d’être gratuit.

Ce deuxième a/b test avait pour objectif de mettre en compétition une image d’argument commercial (à savoir le fait qu’il soit gratuit) avec une image censée représenter la fonction de ce logiciel, à savoir la protection d’un PC.

 

AdAware Free - Version 2

Version 1: Image avec le principal argument commercial du produit: sa gratuité

AdAware Free - Version 1

Version 2: Image qui présente la fonction du logiciel : protection antivirus

Comme pour le premier exemple, seule l’image a été modifiée sur ces deux campagnes mises en concurrence.

J’ai mis en ligne les deux campagnes via mon adserver (en a/b testing) et ai attendu d’avoir au minimum 500 000 impressions de chacune des campagnes.

A votre avis, quelle campagne a obtenu le meilleur taux de clic ?

 

Resultats des deux campagnes d’a/b testing

Après plus de 500 000 impressions de chaque campagne, voici les résultats (j’espère que vous aurez tout bon ^^).

 

Pour la campagne sur l’application mobile d’iCoyote:

La version qui présentait une image dédiée à la fonction du produit a obtenu un taux de clic supérieur de 33% à la version présentant la marque (pourtant connue) de l’application.

Sur un inventaire de plus de 500 000 impressions, je vous laisse imaginer l’impact que cela a pu avoir sur la différence de clics entre chacune des campagnes.

La campagne WINNER: image qui présente la fonction du produit

Icoyote - Version 1

Vous remarquerez d’ailleurs que j’ai communiqué sur le mot « avertisseur de radars », ce qui ne doit plus être le cas. On dit maintenant « Assistant d’aide à la conduite »…

Oops, promis je ne ferai plus cette erreur ! :-/

 

Pour la campagne sur l’antivirus Ad-Aware:

Pour la campagne d’auto-promotion pour l’antivirus gratuit, c’est une nouvelle fois l’image qui présentait la fonction du produit qui a gagnée.

En effet, cette campagne a eu un taux de clic supérieur de 50% (!!!) à la campagne qui présentait un argument commercial.

Une nouvelle fois, sur de tels volumes d’impressions, le nombre de clics était extrêmement différents.

La campagne WINNER: image qui présente la fonction du produit

AdAware Free - Version 1

 

 

Que retenir de ces deux exemples ?

Les images ont un impact sur le taux de clic !

Le principal enseignement de ces deux tests est que les images jouent un rôle prépondérant sur le taux de clics des internautes.

Ainsi, si vous êtes amené à faire de l’auto-promotion ou faire de la publicité sur différents sites, ne vous arrêtez pas sur une seule création.

Mettez en compétition plusieurs créa pour trouver celle qui vous permettra d’avoir le taux de clic le plus élevé possible. Et cela est d’autant plus important si vous achetez vos campagnes au CPM.

 

Quelle image mettre en avant dans vos différentes campagnes ?

Par ailleurs, sur mes deux exemples, c’est l’image qui présentait la fonction qui a générée le meilleur taux de clic (comparé à la marque ou à l’argument commercial).

Faut-il donc communiquer uniquement sur la fonction d’un site ou d’un produit ?

Pas du tout ! Il s’agissait de produits bien spécifiques (logiciels + application mobile). Et effectivement, sur ces types de produits, la fonction prime sur la marque ou l’argument commercial. Mais cela ne sera peut être pas le cas dans le secteur de l’habillement ou dans le B to B.

Alors, vous allez surement dire que je radote (après tout, j’approche de la 30aine ^^), mais testez !! Le web nous offre la chance de pouvoir tout mesurer alors ne restez pas sur vos certitudes !

 

Votre avis m’intéresse:

Et vous, testez-vous régulièrement vos campagnes en modifiant les textes ou les images ?

Avez-vous pu mesurer d’importantes différences ?

Oui, les images ont un impact sur le taux de clic de vos campagnes de communication !
Moyenne de 5 pour 1 vote

A propos de l'auteur

Sébastien BLERIOT

Evoluant en e-commerce depuis plus de ç ans maintenant, j'ai profité de mes différentes expériences chez Rueducommerce et Next Interactive (BFM TV, RMC, 01net) et ELEGIA Formation pour développer mon expertise de la vente en ligne en B to C et B to B.
J'accompagne régulièrement des e-commerçants dans l'optimisation de leur stratégie e-commerce.

12 commentaires

Laisser un commentaire