emailing Solutions marketing

Mailjet Avis – Faut-il choisir Mailjet en 2022 ?

mailjet-avis-solution-envoi-emails

Vous avez entendu parlé de Mailjet et vous envisagez de faire appel à cette solution pour gérer vos campagnes d’emailings ? Vous souhaitez tout savoir sur la solution d’emailing Mailjet ? Alors lisez mon avis complet !

Peu importe votre secteur d’activité sur le web, vient un moment où vous devez faire vivre votre “mailing list”. Cette tâche, autrefois longue et fastidieuse, a heureusement été simplifiée grâce aux logiciels d’e-mailing.

Parmi eux, Mailjet, leader européen du cloud e-mailing. Cet éditeur français est une référence incontournable. Parmi ses 130 000 utilisateurs, on retrouve des noms iconiques comme Coca-Cola, DHL ou encore LIDL.

Mais pourquoi devriez-vous le choisir ? Quels sont ses atouts face à ses concurrents tels que Mailchimp ou encore Sendinblue ? Et surtout, combien vous coûtera-t-il  ? Vous saurez tout en lisant ce test.

Tout savoir sur Mailjet, la solution d’emailing

avis-mailjet-solution-emailing

Créé en 2010 par Julien Tartarin et Wilfried Durand, Mailjet est un mastodonte français de l’e-mailing. Gage de sa fiabilité, Mailjet fut le premier à décrocher la certification ISO 27001, ainsi qu’une garantie RGPD.

Mailjet est un spécialiste de l’envoi des e-mails transactionnels et marketing. En plus de cela, l’éditeur français vous permet aussi d’envoyer des SMS marketing, sans que l’on puisse véritablement parler de « campagne SMS marketing ».

Du côté technique, Mailjet vous assure des performances de haut niveau, capable d’envoyer 15 millions de mails par heure et par client. Autre aspect apprécié de Mailjet par les développeurs : son API gratuite et efficace.

Cerise sur le gâteau : Mailjet est disponible en version gratuite pour une durée illimitée. Vous n’aurez certes pas accès à toutes les fonctions, mais vos 6 000 mails mensuels seront largement suffisants pour vous donner une idée du logiciel. A titre de comparaison, la solutions SendinBlue vous permet d’envoyer 300 emails gratuits par jour quand Mailchimp vous permet d’accueillir jusqu’à 2000 emails gratuitement dans votre base de données (et donc de leur envoyer des communications).

Le processus d’inscription de Mailjet : un tamis naturel

Être classé et envoyé dans les spams par les clients de messagerie web est sans doute le cauchemar le plus redouté de tous les marketistes. Lorsque cela arrive, votre logiciel d’e-mailing y est souvent pour beaucoup.

En effet, les services de messagerie web et les FAI comme Gmail ou Orange peuvent classer un expéditeur comme spammeur. Les logiciels d’e-mailing n’échappent pas à cette règle, surtout si leurs clientèles les utilisent massivement pour cela. Heureusement, Mailjet est l’un des rares éditeurs à être (presque) toujours en odeur de sainteté auprès de ces derniers.

Et c’est dû à une chose : son processus d’inscription.

Sachez-le, Mailjet peut refuser votre inscription si jamais vous utilisez des bases de données achetées sur le web. Toutes vos adresses mails doivent être opt-in (c’est-à-dire fournies de façon volontaire). Ensuite, votre site web doit être fiable avec des mentions légales en bas de page.

Si tous ces voyants sont au vert, Mailjet ne tardera pas à vous envoyer un mail d’acceptation.

L’éditeur de template : tout simplement magnifique

Avant de vous lancer à l’assaut des boîtes mails de vos abonnés, vous devez sélectionner un template. Mailjet en compte une cinquantaine, classés dans différents thèmes ou styles.

Une fois votre coup de cœur trouvé, vous pouvez le modifier comme bon vous semble : soit via les lignes de code HTML, soit par l’éditeur visuel. Ce dernier fonctionne par un système de « glisser-déposer » facile à prendre en main.

Vous pouvez aussi importer directement votre template en chargeant son code HTML sur le site. Une option parfaite si vous utilisiez déjà un modèle pour vos mails ou si vous êtes un as du code.
Votre template prêt, vous devez maintenant vérifier sa compatibilité sur tous les supports. Ce serait bête que vos abonnés ne puissent pas le lire sur mobile par exemple. Là encore, Mailjet se démarque avec son outil de visualisation. Ce dernier vous permet de voir exactement le rendu de votre modèle sur PC ou mobile. Par contre, seuls les utilisateurs premium pourront tester le rendu sur les clients de messagerie web (Gmail, Hotmail, Yahoo mail, etc.).

Seule ombre au tableau : vous ne pouvez pas créer de landing page, fonctionnalité pourtant basique et présente chez les éditeurs concurrents (Mailchimp, Sendinblue ou Sarbacane, pour ne citer que ceux-là).

Si vous travaillez en équipe, ce défaut sera très vite oublié grâce à l’une des spécialités de Mailjet : le travail collaboratif.

Le travail collaboratif chez Mailjet, le petit plus qui fait mouche

mailjet-avis-prix-cout-tarif

Dans un monde de plus en plus tourné vers le travail à distance, l’option de travail collaboratif de Mailjet impressionne.

Bien plus qu’une autorisation basique d’accéder aux fichiers – donc aux mails et SMS –, elle vous permet d’attribuer des permissions spécifiques à vos collaborateurs. À titre d’illustration, vous pouvez avoir plusieurs comptes pour différentes sections de votre entreprise. Mieux encore, vous pouvez autoriser plusieurs personnes à travailler sur une partie spécifique de vos modèles.

Et si jamais une modification non-volontaire ou ratée se produit : ne stressez pas, Mailjet vous fournit l’historique des modifications.

La gestion des contacts, simple et efficace

Commençons par le gestionnaire de contacts. Simpliste et sans grande innovation, il remplit parfaitement son rôle : vous permettre d’insérer ou de retirer des contacts par des fichiers CSV ou un à un.

Là où Mailjet se démarque, c’est dans la segmentation des clients. Grâce à elle, vos clients seront automatiquement répartis dans des groupes spécifiques. Vous avez la possibilité de définir des conditions basées sur leurs localisations, leurs centres d’intérêt et bien d’autres critères. Après quoi, vous n’aurez plus qu’à les combiner avec les outils de marketing automation de Mailjet pour booster vos ventes.

Et dans l’éventualité où ces derniers ne seraient plus intéressés par vos offres, Mailjet les retire automatiquement de vos listes de contacts. En outre, le logiciel est capable d’éliminer toutes les adresses mail temporaires, fausses ou mal orthographiées qui gonflent vos factures pour rien.

Vous pouvez aussi créer des listes d’exclusion. Ainsi, vous ne retirez pas totalement l’abonné de vos listes. Il pourra toujours recevoir vos mails transactionnels (confirmations de commandes, reçus, etc.) mais ne recevra plus vos e-mails marketing.

Cependant, d’après les retours sur les forums, Mailjet ne prend pas toujours en compte les désabonnements et continue d’envoyer des mails aux désinscrits. Surveillez donc bien cela, sous peine d’être classé par les messageries web comme « spammeur ».

La personnalisation des messages un peu trop limitée

En termes de personnalisation des messages, Mailjet n’est pas le meilleur élève.

Ainsi, seuls les objets de vos mails et leurs contenus sont susceptibles d’être personnalisés. Vous pourrez alors y insérer les noms, contact et autres informations de vos prospects, voire un contenu dynamique (uniquement si vous êtes premium).

La réelle limitation vient de l’absence d’une fonction basique : la programmation de l’envoi des mails. Par conséquent, vous êtes obligés d’utiliser un service externe comme Sendwithus pour le faire.

La gestion des campagnes de Mailjet

La gestion des campagnes en elle-même est assez classique, nul besoin de s’y attarder. Par contre, Mailjet s’illustre dans la génération des rapports de campagne. Ces derniers vous fourniront les informations suivantes :

  • le pourcentage d’e-mails délivrés ;
  • le nombre de personnes qui ont ouvert vos e-mails ainsi que leur adresse ;
  • les navigateurs utilisés ;
  • le nombre de clics ;
  • l’intervalle de temps entre l’envoi du mail et sa réception ;
  • le nombre de fois où vos messages ont été affichés avec des messages d’erreur.

Naturellement, les mesures les plus élémentaires sont aussi de la partie. Notamment le nombre de désabonnements et la quantité de vos précieux e-mails qui ont atterri dans la boîte “Spam”.

Les statistiques

Mailjet vous donne accès à une pléthore de statistiques avancées que vous pouvez trier par :

  • l’adresse d’envoi, pratique pour voir vos comptes qui tournent bien ;
  • la période d’envoi ;
  • le type de messages envoyés.

59 intégrations et une API plébiscitée par les développeurs

Côté intégrations, l’éditeur nantais vous propose de le lier à plusieurs services :

  • Des CMS comme Joomla !, Shopify, Magento ou encore WordPress ;
  • des réseaux sociaux comme Facebook ;
  • des CRM : Zapier, HubSpot, Zendesk ;
  • des services cloud : DropBox, Google Cloud, etc.

À noter qu’il existe aussi d’autres domaines, moins fournis, comme les logiciels de travail collaboratif (Trello), les sites internet (Eventbrite) et d’autres services marketing (Sendwithus, autopilot…).

Côté API, Mailjet est reconnu pour la qualité de cette dernière. Facile à comprendre et à mettre en œuvre, elle vous permet d’envoyer 15 millions de mails par heure. Mieux encore, les développeurs n’ont pas à s’occuper de la partie serveur, Mailjet prenant en charge la gestion de la scalabilité de l’infrastructure – via l’ajout ou le retrait de machines virtuelles toutes les 90 secondes – ainsi que la gestion du relai SMTP.

Le service après-vente, pas vraiment au niveau

L’excès de positivité suscité par Mailjet se brise lamentablement dès qu’il s’agit du SAV. Lent, peu efficace, voire totalement absent, les commentaires négatifs à son sujet abondent sur les forums.

Mailjet vous propose deux méthodes pour régler vos problèmes :

  • une base de connaissance : elle possède certes des tutoriels très fournis, mais peu d’explications sur la façon de régler un problème ;
  • un e-mail qui a la particularité de vous contacter via un système de ticket : en effet, vous ne pouvez pas contacter directement l’e-mail, vous devez créer un dossier recensant vos problèmes et le soumettre. Vous recevrez alors un ticket par lequel le SAV vous recontactera.

L’attente peut être longue, voire très longue. Par conséquent, si votre problème est urgent, mieux vaut vous débrouiller ou prier que votre ticket soit vite sélectionné. Encore que s’il est sélectionné, rien ne vous garantit que vous aurez une réponse efficace.

Heureusement, cet avis est à nuancer, surtout si vous êtes un utilisateur premium. Dans ce cas, vous serez prioritaire sur la file d’attente et serez en liaison directe avec un conseiller dédié via l’assistance téléphonique.

Mailjet, combien ça coûte ? Quel prix ?

Mailjet vous propose quatre forfaits :

• Le forfait gratuit : limité à 200 mails par jour, il vous permet d’avoir autant de contacts que vous le souhaitez. Vous avez accès aux statistiques essentielles ainsi qu’au support par ticket pendant 30 jours.

  • Le forfait essentiel : le logo de Mailjet est retiré au bas de vos messages, vous avez droit à un sous-compte, un tri mensuel des adresses mail factices, temporaires ou mal orthographiées. Il vous coûtera 14 € par mois si vous utilisez 15 000 mails ou moins, sinon comptez 32 € ;
  • le forfait premium : vous avez droit à toutes les statistiques (les cartes de clics et les comparaisons de campagnes notamment), aux outils d’automatisation marketing, l’insertion de contenus dynamique, les options d’A/B testing. En prime, vous avez accès au tchat avec le SAV et vous êtes prioritaire sur la file d’attente. Comptez 23 € par mois si vous êtes en dessous de 15 000 mails et 385 € si vous êtes à 500 000 mails ;
  • le forfait « grands comptes » : il étend le forfait premium avec un SAV disponible 24/7, avec un chargé de compte dédié, une surveillance des alertes améliorées pour parer aux problèmes de délivrabilité ainsi qu’un nombre de sous-comptes variable. Ici, les prix sont obtenus par devis.

Difficile d’évoquer la question des tarifs sans parler du plus grand danger qui plane sur vos finances : la requalification automatique. Comprenez par-là que si par mégarde, vous dépassez votre limite mensuelle, vous basculerez automatiquement sur le forfait supérieur.

prix-mailjet-gratuit-cout-tarif

Les avantages & inconvénients de Mailjet résumés

Dans l’univers concurrentiel des logiciels d’e-mailing, Mailjet est une solution extrêmement attrayante. Ses prix attractifs, ses nombreuses intégrations, sa formidable API et ses outils de travail collaboratif en séduisent plus d’un.

Voici un condensé de notre avis sur Mailjet.

Avantages

  • Un éditeur puissant et facile à utiliser.
  • Un SAV disponible dans plusieurs langues, dont le français.
  • Une liste de contacts illimitée.
  • Une API facile à intégrer et un grand nombre d’intégrations.

Points négatifs

  • Des options de marketing automation et de segmentation plus limitées que la concurrence.
  • Un SAV lent et peu efficace, excepté pour les utilisateurs premium et grands comptes.
  • Suspension fréquente des comptes sans raison apparente.
  • Déblocage des comptes parfois très lent.
  • Présence de multiples bugs sur le logiciel.

Rate this

Rated 4.44/5 based on 190 reviews

A propos de l'auteur

Sébastien BLERIOT

Evoluant en e-commerce depuis plus de 9 ans maintenant, j'ai profité de mes différentes expériences chez Rueducommerce et Next Interactive (BFM TV, RMC, 01net) et ELEGIA Formation pour développer mon expertise de la vente en ligne en B to C et B to B.
J'accompagne désormais des e-commerçants dans l'optimisation de leur stratégie e-commerce. Je propose mes services en qualité de consultant mais également en tant que formateur/conférencier.