Analyses de sites

5 erreurs et mauvaises pratiques en e-commerce

La semaine dernière, j’ai dû me racheter un PC portable vu que mon netbook s’est envolé au paradis des ordinateurs après 5 longues années de service (paix à son âme !).

J’ai donc parcouru plusieurs sites spécialisés et j’ai pu remarquer une multitude d’erreurs et de mauvaises pratiques e-commerce qui doivent affecter le taux de transformation de ces sites.

Aujourd’hui, je vous propose un résumé de toutes les erreurs que j’ai pu rencontrer lors de ma recherche. Surtout, ne vous en inspirez pas ! ^^

erreur-fatale-e-commerce

 

Mauvaise pratique: Le moteur de recherches interne non accessible

Le moteur de recherches est utilisé par 29% des internautes qui visitent un site de e-commerce.

Cet espace doit donc être soigné ainsi que sa pertinence => Voir 5 fonctionnalités qu’un moteur de recherches interne doit avoir pour être efficace

Une fois optimisé, ce moteur interne doit être également visible et accessible par les internautes. Et malheureusement, sur le site de Logicom, ce moteur de recherches interne n’est pas très visible, ni accessible du fait de sa place dans la page. Constatez par vous-même:

Moteur-recherches-interne-non-accessible

Si vous ne le voyiez pas, regardez le coin droit (l’autre gauche) de la capture d’écran. Vous voyiez le rectangle ? Et bien, c’est le moteur de recherches interne qui est, comme vous pouvez le voir, supplanté par le bloc d’animation commerciale. Pour y accéder, il faut cliquer sur l’extrémité droite de la page qui laisse tout de même un léger espace. C’est une mauvaise pratique du e-commerce.

Pire, si jamais vous arrivez à sélectionner la fenêtre pour chercher votre mot, sachez que la couleur de la police utilisée est blanche. Ainsi, votre mot est invisible car la couleur du fond de l’animation commerciale est également… le blanc ! Il faut donc s’accrocher pour voir le mot qu’on tape dans ce moteur.

Autant vous dire que dans ces conditions, le moteur interne est inutile ! Voici une mauvaise pratique e-commerce à éviter.

 

Mauvaise pratique: la non mise a jour des resultats du moteur interne

Une fois que j’avais trouvé mon modèle, je me suis mis en quête du meilleur prix sur les différents sites que je connais.

Je suis allé chez Rueducommerce et ai tapé ma référence dans le moteur interne.

On me propose alors 2 résultats différents: un produit neuf et un en déstockage.

resultat-moteur-interne-rueducommerce

Je clique alors sur le produit en déstockage et arrive sur la fiche produit.

Quelle ne fut pas ma surprise de voir qu’en UN SEUL CLIC, le prix du produit avait grimpé de 26€ !

fiche-produit-rueducommerce

 

Les résultats du moteur interne n’étaient donc pas à jour. Ceci est une mauvaise pratique en e-commerce.

C’est dû à un problème de cache, c’est-à-dire de mise à jour de la page en front-office.

Lorsqu’on est un site si important que Rueducommerce, le moindre petit détail compte. Et là, j’avoue que j’ai quitté le site.

 

Mauvaise pratique: le menu de navigation non hierarchise

menu-navigation-conradLe menu de navigation est une composante qui doit être optimisée pour améliorer l’expérience utilisateur. Ce menu doit donc être travaillé et hiérarchisé pour offrir une navigation fluide à ses internautes. Et ce, d’autant plus, pour un menu XL ou mégamenu.

Voici le menu de navigation de Conrad.fr lorsqu’on recherche un ordinateur portable.

Comme vous pouvez le voir, aucune organisation dans ce menu. Les ordinateurs portables et PC sont situés tout en bas de ce menu.

Par ailleurs, à quoi correspond la catégorie « bureau » située en haut de ce menu ? – Aux ordinateurs de bureau pardi !

Mais alors, quelle différence avec la catégorie « PC » ? Et que viennent faire les consoles de jeux dans un univers « informatique, tablette et PC » ?

Tout ça pour dire que je n’ai pas tout compris à la hiérarchisation de cet univers. C’est une mauvaise pratique du e-commerce.

Mais bon, avant de fuir, j’ai tout de même cliqué sur la catégorie « ordinateur portable ».

 

 

 

Mauvaise pratique: la page categorie qui fait fuir l’internaute:

Toujours sur Conrad.fr, dans le paragraphe précédent, j’avais cliqué sur la catégorie « Ordinateur portable » dans le menu de navigation.

J’arrive alors sur une page qui, je dois l’avouer ne donne pas envie du tout d’aller plus loin !

page-categorie-conrad

Le bloc central de la page:

Comme vous pouvez le voir, les premiers éléments qu’on me propose lorsque j’arrive sur la page de catégorie « ordinateur portable »  sont les accessoires = mauvaise pratique !

Comme dirait une certaine Nabilla « Allo ! Nan mais allo quoi ! » J’ai demandé un PC portable, pas des accessoires ! Sinon, dans le menu déroulant, j’aurais cliqué sur la catégorie « Accessoires ».

page-categorie-conrad

Ensuite, on me propose 3 sous catégories: MAC, Netbooks et ordinateurs portables (enfin !!).

Sauf qu’accolé au nom de la sous catégorie est affiché le nombre de produits disponibles dans chacune de ces catégories. Et là, c’est le drame ! Seulement 17 ordinateurs portables, 10 macs et 3 netbooks. Autant vous dire que de mon point de vue d’internautes, je me dis que c’est pas sur ce site que je vais trouver mon bonheur !

Si une catégorie ne comporte que peu de produits, il vaut mieux ne pas afficher du tout le nombre de produits dans la catégorie. Et pour limiter la déception de l’internaute, il vaut mieux regrouper la catégorie peu fournie avec une catégorie connexe, quitte à proposer des filtres à ses internautes.

 

Le top des ventes non parametre:

C’est un élément que j’avais abordé dans mon article présentant les fonctionnalités qu’une page catégorie doit avoir pour être efficace, le top des ventes est un classement très apprécié par les internautes.

Cependant, j’avais bien précisé que si ce top est administré de manière automatique, il est nécessaire d’y apporter des filtres afin que le rendu soit efficace.

Or, chez Conrad.fr, lorsqu’on se trouve sur la page catégorie « ordinateur portable », le top des ventes n’affiche aucun PC portable digne de ce nom. Sur les 10 produits proposés, 9 sont des accessoires !

Autant vous dire que ce top n’a aucun intérêt pour l’internaute qui, comme moi, cherchait un ordinateur portable. C’est une mauvaise pratique du e-commerce.

 

Et puis c’est tout !

Dernier élément de la page catégorie de Conrad.fr, le néant !

En effet, une zone de la page a complètement été abandonnée au néant.

Et oui, cette page, qui pourrait servir par exemple à présenter les différents ordinateurs portables dans la gamme de Conrad.fr n’affiche au final rien du tout !

Sur cette home de catégorie, on ne trouve au final que 3 visuels de PC portables sur TOUTE la page. Autant vous dire, que cela n’invite pas l’internaute à aller plus loin dans sa visite.

 

Mauvaise pratique: une liste de resultat non pertinente

Dernier exemple avec le site Conrad (désolé pour lui mais j’ai été un peu choqué de voir qu’un site qui fait de la publicité radio puisse être aussi inefficace), j’ai finalement cliqué sur la sous-catégorie « PC portable » et suis (enfin !) arrivé à la liste de résultats.

Quelle ne fut pas ma surprise de voir les premiers résultats:

liste-resultat-pc-portable-conrad

2 des 3 premiers résultats  qui s’affichent au-dessus de la ligne de flottaison (classés par pertinence !) proposent des pack d’extension de garantie.

Le 3ème résultat est lui un ordinateur portable où il est indiqué en rouge « pas de livraison possible ». Ce qui signifie que le produit n’est pas en stock.

Cette fois-ci, c’est sûr, je quitte le site sans rien acheter, tout cela parce que Conrad.fr utilise de mauvaises pratiques en matière de e-commerce.

 

Conclusion de ma recherche de PC:

Finalement, j’ai tout de même acheté un PC sur Rueducommerce (mais ça, on s’en fout !).

Ce qu’il faut retenir de cet article est que le e-commerce ne laisse pas place à l’erreur. Le e-commerce ne s’improvise pas, il faut des spécialistes aussi bien en termes d’ergonomie, de SEO, de législation…

Que vous jugiez votre site efficace ou non, réalisez des tests utilisateurs pour déceler les problèmes d’usabilité – Vous ne pouvez pas tout voir !

Chaque erreur résolue sera des points de conversion supplémentaires. Alors testez, vérifiez et rerevérifiez !

5 erreurs et mauvaises pratiques en e-commerce
Moyenne de 5 pour 1 vote

A propos de l'auteur

Sébastien BLERIOT

Evoluant en e-commerce depuis plus de 7 ans maintenant, j'ai profité de mes différentes expériences chez Rueducommerce et Next Interactive (BFM TV, RMC, 01net) et ELEGIA Formation pour développer mon expertise de la vente en ligne en B to C et B to B.
J'accompagne régulièrement des e-commerçants dans l'optimisation de leur stratégie e-commerce.

1 commentaire

  • « Quelle ne fut pas ma surprise de voir qu’en UN SEUL CLIC, le prix du produit avait grimpé de 26€ ! »

    En fait, RDC adopte un système de pricing un peu particulier ; le prix était bien de 503,49€ TTC mais APRÈS avoir appliqué la réduction de 5% (qui se trouve juste en dessous du bouton ajouter au panier, en orange).

    Il me semble que c’est une stratégie prix adoptée pour améliorer le positionnement de leurs offres sur comparateurs.

    Pourquoi ne pas réduire directement le prix me direz-vous?

    Tout simplement parce que les visiteurs issu de sources de trafic direct n’ont pas connaissance de la remise, et ne verront pas – pour la plupart – le bon de réduction avant d’acheter.

    Ce système paraît un peu alambiqué, mais l’entreprise a probablement du faire ses calculs…

    Arthur

Laisser un commentaire