Blog e-commerce: optimisez les performances de votre site web

Oui, le texte – aussi – a un impact sur le taux de clic de vos campagnes de communication

La semaine dernière, je vous avais présenté l‘impact des images dans le taux de clic de vos campagnes de communication. Et nous avons pu voir que le taux de clic peut varier de manière importante en fonction de l’image affichée.

Cette semaine, j’ai décidé de poursuivre le test pour mesurer l’impact du texte dans le taux de clic de vos campagnes. Aura-t-il selon vous un impact aussi important que celui des images ?

Avant de commencer, je vous informe que la semaine prochaine, je testerai l’impact du call to action dans le taux de clics des campagnes. A la suite de cette dernière analyse, il sera intéressant de comparer ma toute première campagne (donc pas du tout optimisée) avec la campagne la plus optimisée (image + texte + call to action) pour voir la différence de taux de clic entre ces deux campagnes. Donc, soyez au Rendez-vous ! ^^

Au passage, je remercie le site 01net.com et ses millions de pages vues par mois qui me permet de faire ces tests en quelques heures/jours seulement. On va dire que c’est un vrai luxe ^^

 

Rappel de la methodologie

Comme pour la semaine dernière, voici la méthodologie que j’ai suivie sur ce test:

- 2 campagnes (le logiciel gratuit Ad-Aware et le jeu payant PC FIFA 14 – Coupe du Monde oblige !) mises en ligne avec 2 versions contenant du texte différent + 1 image commune + un call to action commun.

- 500 000 impressions minimum pour chaque version

 

Exemple 1: Faut-il insister (voir abuser) d’un argument commercial – produit gratuit ?

Pour cet exemple, j’ai décidé de (re)mettre en compétition 2 versions alternatives de texte vantant le principal argument commercial du produit: sa gratuité.

Pour la première version, j’informe simplement mes internautes que cet anti-virus est gratuit.

AdAware free

Dans la seconde version, j’insiste un peu lourdement sur le fait que le logiciel soit gratuit. En effet, je précise à deux reprises (1 fois dans le titre et une 1 fois dans le corps du texte) que le produit est « 100% gratuit ».

AdAware

 

Après plus de 500 000 impressions, à votre avis, quelle version a généré le meilleur taux de clic ?

Pensez-vous qu’il puisse y avoir une grosse différence entre les deux versions ?

 

Exemple 2: Faut-il insister sur un argument commercial – produit payant ?

Pour le second exemple, j’ai voulu mesurer l’impact de l’argument commercial sur un produit payant.

Ainsi, pour la première version, j’ai simplement présenté le produit FIFA 14 en le mettant en relation avec l’événement du moment: la Coupe du Monde.

FIFA

Pour le second exemple, j’ai communiqué sur l’argument commercial du produit: sa remise !

En effet, j’ai la possibilité pendant le mondial de vendre le produit à -50% (ce qui est normal vu que FIFA 15 sort maintenant dans 3 mois). J’ai donc insisté sur le fait que le produit est bradé à -50%.

FIFA 14

A votre avis, quelle version a eu le meilleur taux de clic ?

 

Resultats de ces deux tests a/b

Comme la semaine dernière, maintenant que je vous ai présenté les deux tests, je vous propose les résultats… SUSPENSE ! :D

Concernant le test sur l’anti-virus, c’est la version sur laquelle j’insiste sur l’argument commercial (« 100% » gratuit) qui obtient le meilleur taux de clic.

Et de très loin d’ailleurs car, après plus de 500 000 impressions, cette version a un taux de clic supérieur de 120% à l’autre version (!!!).

AdAware

Je dois vous avouer que je ne pensais pas que l’écart serait aussi important. Et vous ?

 

Pour le second test qui mettait en avant FIFA 14, c’est la version qui présentait seulement le produit (donc sans évocation de la réduction) qui a obtenu le meilleur taux de clic.

Par ailleurs, cette version a eu un taux de clic supérieur de 150% à la version qui évoque la réduction.

FIFA

Pour ce test, je savais quel serait le gagnant. En effet, les internautes viennent chercher sur Telecharger.com des produits gratuits.

En évoquant un taux de réduction, j’indiquais implicitement à mes internautes que ce produit était payant ce qui a dû freiner l’ardeur de certains d’entres eux.

Par contre, je ne suis pas allé jusqu’au bout de l’analyse en mesurant le taux de conversion de chacune des versions. Cette donnée aurait été intéressante à analyser (malheureusement, je n’ai pas les outils suffisants).

 

Que retenir de ces deux exemples ?

Comme pour les images, le texte de vos communications commerciales a également un impact sur le taux de clic de vos campagnes.

A la vue de ces résultats, on peut même se dire que le texte a un véritable impact sur la réussite ou non d’une campagne que le produit soit gratuit ou payant !

Quelles que soient les campagnes de communication que vous mettez en place, il est nécessaire de mettre plusieurs créations en compétition !

Si vous le pouvez, testez plusieurs campagnes de la manière suivante:

principe-a-b-test

Version 1: Texte A + Image A

Version 2: Texte A + Image B

Version 3: Texte B + Image A

Version 4: Texte B + Image B

Je suis sûr que vous serez surpris par les résultats !

Par ailleurs, si vous faîtes de l’acquisition de trafic via les moteurs de recherches, pensez à mettre plusieurs textes en compétitions. Mais dans ce cas là, analysez bien les taux de conversion pour chacune des campagnes. Car générer des clics c’est bien, mais générer des clics qui transforment, c’est mieux !

 

joptimiseV1

A propos

Sébastien BLERIOT

Créateur de ce blog, j'ai quitté mon poste de Responsable E-commerce & Trade Marketing chez Next Interactive (BFM TV, RMC, 01net) pour vivre une aventure Canadienne à Montréal. J'accompagne désormais des e-commerçants souhaitant améliorer leur acquisition de trafic et augmenter leurs ventes. N'hésitez pas à me contacter, je suis sympa vous verrez !

4 Commentaires

  1. Les mots sont très important mais c’est vrai qu’on aurait été attiré par le -50% sur FIFA 14 ce qui incite indirectement un achat.
    Peut être qu’en période de soldes cette annonce fonctionnerait mieux car on est plus propice à acheter vu qu’on se fixe sur les réductions et remises. A tester !

Je veux commenter cet article